Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 29 janvier 2010

2010, année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Année pauvreté.jpgUne décision du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne a proclamé l’année 2010 "Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale". L’objectif est de valoriser les actions concrètes existantes et de préparer les engagements politiques qui seront pris à l’issue de l’année, au niveau national et au niveau européen.

 

(Source : Site Internet du Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville).

 

jeudi, 28 janvier 2010

Hervé Morin reçoit "Femmes au Centre"

Femmes au Centre.JPG
Mardi 12 janvier, plus d’une centaine de membres de l’association "Femmes au Centre", venus des quatre coins de France,  dont Brigitte Fouré et Mireille Benedetti, avaient rendez-vous à Paris pour une rencontre avec Hervé Morin, président du Nouveau Centre.
 
Une rencontre très conviviale au cours de laquelle Hervé Morin a rappelé tout son soutien à cette jeune association, présidée par Sophie Auconie et lancée à l’initiative de Karin Tourmente-Leroux à la fin de l’été 2009. L’objectif de "Femmes au Centre" : réfléchir sur des problèmes sociétaux et la famille, en étant une force de propositions pour les parlementaires du Nouveau Centre.
Après un premier rapport sur le port de la burqa, l’association s’empare de sujets tels que l’homoparentalité, la réforme des collectivités territoriales ou encore la fin de vie.
Par ailleurs, Fabrice Hinschberger, Référent départemental pour la Somme, a lancé Femmes au Centre chez nous lors d'un de mes Cafés Europe, le 6 janvier dernier, en présence de Catherine Mouradian. Et le 9 janvier, Sophie Briard Auconie, Députée européenne et Présidente de "Femmes au Centre", était l'invitée d'honneur de mes voeux à Bertangles!

mardi, 26 janvier 2010

L'agenda de ma semaine

Agenda pour blog.jpgMercredi 27 janvier : COMEX (Comité exécutif) du Nouveau Centre à Paris.

Réunion mensuelle du Nouveau Centre à Amiens.

 

Jeudi 28 janvier : Permanence sans rendez-vous à Amiens.

Conseil municipal d'Amiens.

 

Vendredi 29 janvier : Printemps des générations.

Remise de diplômes à la faculté de droit.

 

Samedi 30 janvier : Réunion sur l'Europe dans le cadre de l'AMOPA-Somme (association des membres de l'Ordre des Palmes Académiques).

      

15:16 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 24 janvier 2010

Une chanson à partager en ce dimanche...

 Mon frère (extrait de la comédie musicale Les dix commandements).

08:00 Publié dans Chanson | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 23 janvier 2010

Remise des droits d'auteur de mon livre

Couv-livre.jpgJe tiens à vous signaler que je remets cet après-midi, au cours d'une cérémonie officielle à 17h30, les droits d'auteur de mon livre Une femme au coeur de la Cité, co-écrit avec Fabrice Hinschberger et sorti en 2008 chez Martelle Editions, à l'association Vaincre l'Alpha, en présence de son président, Jean-Christophe Parisot.
 
Cette cérémonie est prévue de longue date et j'ai tenu à maintenir ce rendez-vous, malgré les circonstances personnelles qui me touchent.
 
La petite cérémonie sera suivie d'un pot. L'ensemble de la manifestation ne devrait pas durer plus de 45 minutes.
 
Rendez-vous donc dès 17h30 au sein de ma permanence du 10, rue Jean Calvin à Amiens (à proximité de l'église Saint-Jacques).
 
 

lundi, 18 janvier 2010

Quand frappe le deuil...

deuil1.jpgChers amis,

Depuis plus de deux ans et demi, j'ai entrepris un dialogue avec vous sur ce blog. Ce dialogue nourrit au quotidien mon action publique et m'a permis d'élargir mes horizons. Merci à chacun d'entre vous...

La vie est pour moi source de joies et d'émerveillement mais aujourd'hui, c'est une nouvelle très triste que je tiens à partager avec vous.

J'ai perdu mon frère ce matin alors qu'il avait moins de 50 ans.

Une messe d'adieu sera célébrée vendredi 22 janvier à 15H30 en l'église Saint-Martin, à Amiens. L'inhumation aura eu lieu dans la stricte intimité familiale. (Ni fleurs, ni couronnes mais des dons à l'association "Vaincre la mucoviscidose").

Vous me retrouverez sur mon blog dès samedi.

Je vous embrasse,

Brigitte

 

dimanche, 17 janvier 2010

Aidons Haïti

samedi, 16 janvier 2010

Rencontre à 11 heures à la FNAC d'Amiens avec Jean-Marc Albert

JCP_tablesdupouvoir.jpg

51rVRmiaa8L._SL500_AA240_.jpgQuels points communs entre Alexandre le Grand, Charles le Téméraire, Louis XIV ou Jacques Chirac ? Le pouvoir bien sûr, mais aussi et peut-être surtout l’appétit et… l’usage de la table comme d’une arme politique redoutable…


Car c’est autour de repas, banquets grandioses ou soupers fins, que depuis des millénaires s’affrontent, discutent, séduisent et se livrent à toute espèce de conquêtes les princes qui nous gouvernent.


Une nation vaincue par les armes peut sauver son destin à coup de bons mets et de bons mots, comme la France, grâce à Talleyrand, au Congrès de Vienne… Des régimes incompatibles, tels la République laïque et l’Empire des tsars, peuvent trouver matière à alliance dans le caviar et le champagne partagés…
 
Nous vous invitons à une rencontre littéraire animée par les Jeunes Centristes de Picardie
"Aux TABLES du POUVOIR", dernier ouvrage de Jean-Marc Albert, historien du goût,
 
le samedi 16 janvier 2010 à 11h
au forum de la FNAC

rue des 3 cailloux à Amiens (80000)
 
 
Jean-Marc Albert nous expliquera comment il est parvenu à évoquer dans son livre la mairie d'Amiens et sa nouvelle majorité !
 
Rejoignez également le groupe Facebook du livre :
http://www.facebook.com/home.php#/group.php?gid=164186004...
 


CONTACT

Fabien Hecquet
Jeunes Centristes de Picardie
Port. 06 82 17 31 39
www.jc-picardie.org

08:00 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 15 janvier 2010

Terrible séisme en Haïti

Des cadavres entassés à même le trottoir : ce sont les images tragiques de l‘île qui a été frappée mardi par un terrible tremblement de terre.

Une catastrophe pour ce pays extrêmement pauvre… les victimes, dont le nombre est pour l’instant impossible à déterminer, pourraient se compter par dizaines de milliers. Selon l’ONU, trois millions de personnes sont sans abris.

Un secousse de magnitude 7 a été enregistrée en fin d’après-midi mardi, son épicentre se trouvant à quelques kilomètres seulement de Port au Prince. Toute la nuit suivante des répliques ont eu lieu, jusqu‘à il y a quelques heures encore.

Le drame, c’est que les hôpitaux sont détruits et que Haïti ne dispose de quasiment plus aucune infrastructure médicale. Les ONG sont débordées, et si la communauté internationale se mobilise largement, pour l’instant seules quelques équipes de sauveteurs étrangers ont pu arriver sur l‘île.

 

(Sources : Euronews et BFM TV).

09:00 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

Une lauréate du Prix Sakharov arrêtée à Moscou

pict_20091215PHT66423.jpg
Le 16 décembre, elle était à Strasbourg pour recevoir le Prix du Parlement européen pour la liberté de pensée. Deux semaines plus tard, elle était arrêtée à Moscou pour avoir participé à une manifestation, avec une cinquantaine d'autres personnes. Lioudmila Alexeïeva (au centre sur la photo) a depuis été libérée, mais le Président du Parlement européen a dénoncé l'attitude des autorités russes.

Profondément déçu et choqué. C'est la réaction du Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, après que Lioudmila Alexeïeva, 82 ans et lauréate du Prix Sakharov au nom des défenseurs des droits de l'homme en Russie, ait été arrêtée par la police russe le 31 décembre. Son crime ? Avoir manifesté pour la liberté de réunion et d'association sur une place moscovite.

« Dans un pays démocratique, chacun doit avoir le droit de manifester, même à l'encontre du gouvernement et des autorités. La liberté d'expression est l'un de nos droits fondamentaux », s'est indigné Jerzy Buzek. Lioudmila Alexeïeva a elle-même exigé des excuses de la part des autorités russes, les accusant d'avoir violé l'article 31 de la constitution, lequel garantit le droit à se rassembler pacifiquement.

Lioudmila Alexeïeva et l'association Memorial ont promis une aide juridique aux défenseurs des droits de l'homme arrêtés le 31 décembre. En attendant, un nouveau rassemblement est prévu le 31 janvier prochain à Moscou.

 

(Source : Site Internet Newspress).

La présidence espagnole donne toute latitude au Président Van Rompuy

photo_1262336254911-1-0.jpgMADRID — Le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos a assuré mardi que la présidence espagnole de l'Union européenne laisserait toute latitude au nouveau président de l'UE Herman Van Rompuy et à la nouvelle diplomate en chef Catherine Ashton.

"Le message que nous avons transmis à Mme Ashton et M. Van Rompuy est +tout pour vous. Et ce que vous considérez que vous ne pouvez pas faire, l'Espagne le fera+", a déclaré M. Moratinos lors d'une rencontre avec des correspondants européens à Madrid.

M. Moratinos a ainsi démenti l'intention prêtée par certains médias européens à l'Espagne d'empiéter sur les prérogatives des deux nouvelles figures de l'UE lors de sa présidence semestrielle de l'Union européenne qui a débuté le 1er janvier.

Il a souligné que, comme prévu par le traité de Lisbonne, le Belge Van Rompuy aurait la haute main sur les réunions de chefs d'Etat et de gouvernement et Mme Ashton sur les Affaires étrangères, tandis que l'Espagne présiderait tous les autres domaines.

Les sommets bilatéraux qui auront lieu en Espagne au cours du 1er semestre, comme le sommet UE/Etats-Unis de mai, seront présidés par M. Van Rompuy qui "sera accompagné" par le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero, a rappelé M. Moratinos.

"Il y a de la place pour tout le monde", a-t-il estimé, alors que certains observateurs craignent que le maintien de la présidence tournante semestrielle par pays prévu par le traité de Lisbonne, qui instaure de facto une présidence bicéphale, ne soit porteur de frictions avec les deux nouveaux visages de l'UE.

 

(Source : AFP. Photo : José Luis Zapatero, Président du Gouvernement Espagnol).

Le trio des présidences Espagne - Belgique -Hongrie ont décidé de faire logo commun!

logo-presidence-es-dc46a.jpg

Le 1er janvier 2010, après la Suède, l’Espagne a pris la tête de l’Union européenne pour une durée de six mois du 1er janvier au 31 juin 2010.

Le logo de la présidence espagnole est le fruit des travaux présentés dans le cadre du concours international d’idées lancé simultanément par les trois pays qui occuperont successivement la présidence de l’Union Européenne du 1er janvier 2010 au 31 juin 2011, à savoir : l’Espagne, la Belgique et la Hongrie.(sources : http://eu2010.es/fr/presidencia/logo/)

Ce concours, ouvert aux étudiants en deux dernières années des filières de conception graphique, a permis de créer un logo unique pour les 18 mois que dureront ces trois présidences successives. Ce logo est constitué d’un élément commun (« eu ») et de trois éléments distinctifs pour chaque semestre : les couleurs du drapeau de chacun des pays concernés.

Les courbes fermes et les traits distinctifs évoquent un drapeau qui ondoie dans le vent et représente l’Union européenne. Les deux lettres sont unies de manière à représenter le lien solidaire qui existe entre les États membres et le fait qu’elles soient écrites en caractères italiques évoque le dynamisme des relations qui unissent ces derniers. Les couleurs propres à chaque drapeau national symbolisent le rapport étroit qui existe entre le pays qui occupe la présidence et l’Union européenne.

C’est la première fois qu’un trio de présidences décide de créer un logo unique et commun pendant l’année et demie que dure leur mandat.

En savoir plus

Chaque Etat membre assure la Présidence du Conseil de l’Union européenne à tour de rôle pour une période de 6 mois (de janvier à juin et de juillet à décembre), selon un ordre et un calendrier préétabli. Depuis 1995, la France a présidé trois fois l’Union européenne (en 1995, 2000 et en 2008). La Grèce assurera la présidence du Conseil de l’Union européenne pendant le 1er semestre 2014.

 

(Source : Site Internet de l'ambassade de France en Grèce).

Le Parlement européen auditionne les Commissaires européens désignés

pict_20090922PHT61056.jpgLe Parlement européen a entamé lundi à Bruxelles les auditions des 26 personnes désignées par chacun des Etats-membres de l'Union pour siéger pendant cinq ans à la Commission. Le président de l'exécutif, José Manuel Barroso, a déjà été reconduit dans ses fonctions par les législateurs en septembre.

Le candidat français au poste de commissaire au Marché intérieur et aux Services, Michel Barnier, devra répondre aux questions des commissions parlementaires compétentes mercredi. Chaque audition dure trois heures et les sessions se termineront la semaine prochaine à Strasbourg.

La première à passer le test est la travailliste britannique Catherine Ashton, 53 ans, pressentie au poste de Haut représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, et de vice-présidente de la Commission, un portefeuille de premier plan créé par le traité de Lisbonne entré en application le 1er décembre dernier.

Mme Ashton a été désignée pour les Affaires étrangères par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE le 19 novembre, en même temps qu'ils ont choisi le Premier ministre belge Herman Van Rompuy pour devenir le premier président stable du bloc. Ce dernier a pris ses fonctions dès le 1er décembre, n'ayant pas besoin d'être confirmé par le Parlement européen.

Catherine Ashton, commissaire au Commerce dans l'exécutif sortant, a déjà été entendue par la commission parlementaire des Affaires étrangères le 2 décembre. Ses détracteurs lui reprochent un manque d'expérience dans les affaires étrangères qui lui vaut d'être quasi-inconnue à Washington, Moscou ou Pékin, à quoi elle répond qu'elle compte mener une "diplomatie tranquille" car "souvent, quand on fait les choses à l'écart des projecteurs, on obtient les meilleurs résultats".

Selon des responsables parlementaires, Mme Ashton devait notamment être interrogée sur le Proche et le Moyen-Orient, la Chine et les difficiles relations entre l'Union européenne et la Russie.

Le Parlement auditionnait aussi lundi, entre autres, le Finlandais Olli Rehn, commissaire sortant à l'Elargissement, candidat aux Affaires économiques et monétaires.

La composition de la nouvelle Commission européenne sera soumise au vote des députés en séance plénière.

 

(Source : Le Nouvel Observateur).

L'essentiel de l'audition de Michel Barnier

barnier_150_100.jpgA l'occasion de l'audition de Michel Barnier, commissaire français désigné au Marché intérieur et Services financiers, Touteleurope.fr vous fais vivre minute par minute les moments forts de trois heures de débat. L'ancien ministre et eurodéputé a l'expérience européenne et a déjà pratiqué l'exercice de l'audition : sur le papier, en tout cas, c'est presque gagné pour Michel Barnier. Voyons donc si il saura répondre aux questions, plus ou moins malicieuses, des eurodéputés.

16h35 : arrivée de Michel Barnier devant les eurodéputés.

16h36 : ouverture par M. Harbour (président de la commission Marché intérieur) qui demande aux eurodéputés de poser des questions "brèves mais incisives"

16h42 : introduction de Michel Barnier "Je me présente devant vous comme un homme politique qui se présente devant des hommes politiques"

"Mon ambition et ma stratégie seront de combiner le désir d'être ensemble et la nécessité d'être ensemble (...) et remettre au coeur du projet européen les citoyens, et au coeur du marché intérieur les consommateurs"

 "Donner un nouvel élan au marché intérieur. (...) Grâce à la crise nous avons redécouvert le plaisir de travailler ensemble. (...) Mais la fragmentation du marché est un frein à la mobilité".

Priorités :
- assurer la confiance et la sécurité de notre marché intérieur ;
- valoriser la créativité et l'innovation : nous ne transigerons pas sur la protections des droits des créateurs, mais il faut mieux gérer collectivement les droit d'auteurs sur Internet ;
- mettre les consommateurs au coeur du marché européen; créer un 'social business act' ;

16h53 : Michel Barnier "Adenauer a beaucoup compté dans mon engagement politique et j'emporte une photo avec moi dans chacun de mes déplacements"

17h00 : question d'Evelyne Gebhardt sur la directive service : "allez-vous créer une clause d'impact social dans les nouvelles législations ?" Michel Barnier : "Oui, et même une étude d'impact environnemental. Je n'imagine pas une seule initiative qui n'irait pas dans le sens du progrès social".

17h05 : "je ne resterai pas dans mes bureaux, j'irai une fois par semaine dans un pays d'Europe, et notamment dans les régions"

17h20 : "Je ne conçois pas le marché sans les aspects sociaux. (...) Je veux travailler à donner au marché intérieur cette dimension humaine et sociale (...) lutter contre le dumping social. (...) Je veux créer le concept d'entreprises 'profitable' qui produisent mais prennent aussi en compte les aspects sociaux. C'est l'idée de 'social business act'".

17h25 : question de M. Salvini "Comment protéger les entreprises face à la contrefaçon et assurer la traçabilité des produits ?"

Michel Barnier : "je suis très attaché à la traçabilité des produits (...) pas de manière protectionniste, mais pour protéger les consommateurs. Je suis pour la concurrence loyale"

17h32 : "la Commission doit jouer son rôle de gardienne du marché intérieur. (...) Je veux réunir régulièrement les acteurs de ce marché pour échanger des bonnes pratiques."

17h34 : "le fil bleu dans mon comportement en tant que commissaire sera de réunir les gens. Je suis favorable à un forum des acteurs du marché intérieur. On a trop de fragmentation dans le marché intérieur."

17h35 : question de Mme Vergnaud sur les services. "Votre lettre de mission ne fait pas mention de la mise en oeuvre de la directive. Pouvez-vous vous engager à proposer une directive-cadre sur les services publics et si oui dans quels délais ?"

Michel Barnier : "Si je vous avez tout dit dans mes réponses écrites nous n'aurions plus rien à nous dire ! mais je m'inscris dans la politique de M. Barroso qui a proposé un cadre pour les services publics.(...) Votre idée c'est de lever toutes les ambigüités avec une directive-cadre. Mais ne faut(il pas une directive par secteur pour tenir compte des particularismes nationaux ? Mais je reste ouvert".

Mme Vergnaud : "Allez-vous proposer un instrument juridique et législatif pour ces services publics comme celui de la santé ?"

Michel Barnier : "Ce n'est pas le rôle de la Commission que d'aller empêcher au nom de la concurrence des services de s'exercer sur les territoires. Je serai dans le Collège avec ces convictions-là".

17h50 : "Je vais passer beaucoup de temps à expliquer que ce n'est pas le Parlement ou la Commission qui obligent la privatisation de tel ou tel service . On va pas faire porter à Bruxelles ce qui est fait au titre de la subsidiarité par la volonté politique des uns ou des autres !"

18h03 : "L'objectif est d'atteindre 7 milliards d'économies pour les petites et moyennes entreprises"

18h10 : "Je n'ai pas l'intention d'attacher mon nom et mon action à ce qui pourrait provoquer des régressions sociales"

18h12 : Conclusion de la 1ere partie de l'audition : "Le marché intérieur doit être au service des hommes et des femmes, et pas le contraire"

18h14 : Sharon Bowles (Commission ECON) prend la présidence de l'audition parlementaire : "J'aimerais vous soumettre 3 points : quelle coopération avec la commission parlementaire Affaires économiques et monétaires ? Quelles mesures pour réaliser l'impact cumulé du programme législatif sur la crise financière ? Quid du nouveau cadre de coopération avec les députés européens ?"

18h20 : "Nous allons vraiment réformer ! Aucun marché ne saurait échapper à une surveillance efficace".

18h20 : "Nous serons fidèles au travail de Jacques de la Rosière dans le domaine de la supervision financière".

18h22 : "Nous rendrons notre industrie financière plus compétitive avec de bonnes règles qui restaurent la confiance".

18h30 : Question de M. Bullmann à M. Barnier : "l'Europe sera-t-elle pionnière sur une taxe sur les transactions financières"?

18h38 : "Le directeur général que j'ai désigné ne sera pas britannique, il sera européen. Je ne prendrai aucun ordre de Londres, de Paris ou d'ailleurs"

18h43 : "J'ai besoin de temps pour construire mon agenda, mais ne laisserai de côté aucune des leçons de la crise"

18h50 : "Je ne vais pas vous dire qu'on va interdire/autoriser la privatisation dans les pays membres,il faut respecter la subsidiarité"

18h52 : "J'aurai le souci permanent de la défense des petits épargnants"

19h01 : "C'est l'intérêt de l'industrie financière britannique que d'être régulée efficacement"

19h04 : "Aucun marché financier, aucun territoire ne doit rester à l'abri d'une surveillance efficace"

19h08 : M. Langen à M. Barnier : "pendant 5 ans votre prédécesseur M. Mc Greevy a refusé de mettre en place une quelconque réglementation. Si vous la mettez vous-même en oeuvre, nous serons de votre côté"

19h16 : "ll faut que les produits financiers soient de qualité, ils faut qu'ils soient connus, il faut qu'ils soient traçables... c'est comme pour le vin !"

19h29 : "Ma feuille de route sera le G20"

19h29 : "Je suis prêt à aller plus loin sur la régulation de la rémunération des actionnaires"

19h33 : "Je me bats pour un monde plus juste, et je veux que l'Europe soit à la tête de ce monde-là"

19h40 : "Je serais favorable à consacrer une taxe sur les produits financiers à des grands enjeux : paix, développement, faim, écologie..."

19h50 : "Je voudrais qu'ensemble, nous réussissions à réconcilier les hommes et les femmes avec le grand marché"

19h50 : fin de l'audition de Michel Barnier.

 

(Source : Touteleurope.fr).

Commission : La Bulgare Roumiana Jeleva rate son audition

Roumania Jeleva.jpgLes auditions des commissaires européens virent à la guerre de tranchées entre gauche et droite au Parlement européen. Première concernée, Roumiana Jeleva. Nommée commissaire à l’Aide humanitaire, elle a été auditionnée mardi et plusieurs élus ont aussitôt mis en doute ses compétences, l’accusant aussi d’irrégularités dans ses déclarations d’intérêts financiers.
Du coup, les socialistes veulent son retrait. Et le camp conservateur contre-attaque en visant un homme de gauche, le Slovaque Maros Sefcovic, appelé à devenir vice-président de la Commission. En cause, des commentaires discriminatoires tenus en 2005.

“Jeleva a été victime d’une chasse aux sorcières mais jusqu’ici, elle a clairement dit que ce n‘était pas fondé. En revanche, dans le cas de Sefcovic, je ne pense pas qu’un membre de la Commission, un vice-président de la Commission puisse tenir des propos qui sont discriminatoires, à l’encontre d’un groupe ethnique tout entier, un groupe très considérable à savoir les Roms”, déclare le vice-président du groupe du Parti populaire européen.

Reste à éclaircir les doutes sur les intérêts financiers de Roumiana Jeleva, actuellement ministre des Affaires étrangères en Bulgarie. Elle aurait omis de déclarer des parts dans une société, dont elle assure ne plus être propriétaire. Le Parlement a le pouvoir de rejeter en bloc la nouvelle Commission européenne et a déjà obtenu en 2004 que des commissaires désignés se retirent.

 (Source : Euronews).

jeudi, 14 janvier 2010

Discours de voeux de Brigitte Fouré

carte-voeux-2010.jpgVous pouvez lire, consulter et télécharger le discours de voeux prononcé par Brigitte Fouré samedi dernier 9 janvier à Bertangles sur le site Internet de l'association des Amis de Brigitte Fouré.

Bonne lecture!

12:15 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 13 janvier 2010

Les voeux combatifs de Brigitte Fouré

39956.jpgEn présence d’un peu plus de 150 personnes ayant bravé la neige et le froid, Brigitte Fouré, ancienne députée européenne et conseillère municipale d’Amiens, a présenté ses vœux à son association et à la population samedi dernier 9 janvier à la salle polyvalente de Bertangles.

 

La cérémonie a eu lieu en présence de trois parlementaires, à savoir :

 

-Sophie BRIARD AUCONIE, députée européenne de la circonscription Massif Central – Centre (NC)

-Alain GEST, député national de la 6ème circonscription de la Somme, incluant Bertangles (UMP)

-Olivier JARDE, député national de la 2ème circonscription de la Somme (NC)

 

Voici les principaux extraits du discours de vœux de Brigitte Fouré :

 

Votes au Parlement européen. « J’ai (…) soutenu le vote du Paquet Telecom dans son ensemble, finalement adopté en conciliation en novembre 2009 dans la nouvelle législature mais j’avais voté à titre personnel et contre les recommandations de la délégation française du groupe PPE-DE en faveur de l'amendement 138, aux termes duquel, je cite : « aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l’autorité judiciaire ». Fin de citation. Adopté par une large majorité au sein du Parlement européen, cet amendement remettait notamment en cause le projet de riposte graduée proposé par la loi Hadopi en France, également retoqué chez nous par le Conseil constitutionnel. Cette riposte graduée prévoyait notamment de couper l’accès à Internet d’un abonné suite à un téléchargement illégal et ce sans passer par une décision de justice. Je n’ai pas trouvé cela tolérable car, imaginons un enfant ou un adolescent qui, téléchargeant illégalement sur Internet, prive de ce fait, pour cause de riposte graduée, toute sa famille de cet outil de communication précieux et de plus en plus indispensable dans nos sociétés modernes. La loi Hadopi n’était malheureusement pas juste et c’est pour cette raison que j’ai soutenu cet amendement 138 figurant dans le Paquet Télécom. »

Brigitte Fouré est également revenu sur ses votes en faveur de rapports luttant contre les effets néfastes des champs électromagnétiques, pour le déblocage d’une aide d’urgence aux pêcheurs ou encore sur son soutien à la directive « Eurovignette ».

 

Elections européennes. Après avoir dressé le bilan du scrutin, Brigitte Fouré a tenu à démentir une rumeur liée à ces élections européennes. « A ce stade de mon propos, je voudrais prendre quelques instants pour rétablir une vérité. En effet, une rumeur a circulé après les élections européennes selon laquelle j’aurais refusé la quatrième place sur la liste de la majorité présidentielle de notre circonscription. Cette rumeur est totalement fausse.

J’ai effectivement refusé la deuxième place sur la liste de la circonscription Massif-Central – Centre car j’estimais que je n’étais pas suffisamment enracinée dans cette région pour pouvoir la défendre à Strasbourg et Bruxelles. Et on voit bien que Sophie Briard Auconie est aujourd’hui une députée européenne efficace là-bas car elle connaît sa région pour avoir œuvré pour celle-ci avec talent durant de longues années au préalable dans sa vie professionnelle.

A partir de ce refus, j’ai fait savoir aux instances nationales du Nouveau Centre que la quatrième place sur la liste de notre circonscription Nord-Ouest (Picardie, Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Haute-Normandie) m’intéressait. Le Nouveau Centre a alors négocié avec les instances nationales de nos partenaires de l’UMP qui, elles, ont rejeté ma candidature pour préférer celle de Pascale Gruny.

Je vous le dis avec force, si le coup a été un peu rude, je n’en retire pas d’animosité personnelle ou de rancoeur vis-à-vis d’un parti ou de membres issus de celui-ci. J’ai accepté cette décision et tourné la page mais je souhaite désormais que cesse cette rumeur infondée. La vérité devait être rétablie et, grâce à votre présence ici, elle l’est à présent. »

L’ancienne députée européenne a aussi évoqué l’adoption du Traité de Lisbonne.

 

Action du Maire d’Amiens et de sa majorité. « Je ne parlerai pas du retour des bus en centre-ville, qui laisse la majeure partie des commerçants pantois, j’ai notamment agi avec eux la semaine passée et nous ferons le bilan de tout cela lors des prochains voeux. Non, je souhaiterai vous parler « logement » cet après-midi. Le maire de notre ville, Gilles Demailly, et sa majorité élue en 2008, avaient annoncé avec pertes et fracas dans l’euphorie de leur victoire qu’ils construiraient 10 000 logements à l’horizon 2015 !

Cet objectif infaisable se révèle de plus en plus irréalisable au fur et à mesure que les mois passent. Et pourtant, le logement constitue à Amiens une priorité essentielle.

(…)

Comme je le disais au Courrier Picard cette semaine après les voeux prononcés par Gilles Demailly, « Pour moi, un maire, c’est d’abord un chef d’orchestre ! »

Encore quatre ans et demi à patienter, tout en se préparant à relever le défi et à redonner un nouveau souffle à Amiens dans l'intérêt des Amiénoises et des Amiénois... »

 

Situation économique et sociale de la France et des Français. « (…) je m’alarme quand j’apprends qu’en 2010, un million de chômeurs épuiseront leurs droits à indemnisation, après déjà 850 000 en 2009. Le problème réside en outre dans le fait que seuls moins de 20% d’entre eux sont éligibles à l’allocation spécifique de solidarité, qui est de 450 euros par mois et qui est versée par l’Etat sous conditions de ressources du ménage. »

 

Solidarité. « En 2009, 320 sans domiciles fixes sont décédés dans la rue. C’est une situation indigne de la quatrième puissance économique du monde. Aussi, si vous voyez des personnes en difficulté dans la rue en ces périodes de grand froid, n’hésitez pas à composer le 115 sur votre téléphone portable afin de prévenir le Samu social et ainsi leur venir en aide. »

 

Echec du sommet de Copenhague sur le climat. « Cette situation est préoccupante pour nous, citoyens, car comment demeurer indifférents face aux problématiques qui découlent de phénomènes tels que les changements climatiques, la désertification, la dégradation et la perte de productivité de vastes surfaces agricoles, la pollution des fleuves et des nappes phréatiques, l’appauvrissement de la biodiversité, l’augmentation des phénomènes naturels extrêmes, le déboisement des zones équatoriales et tropicales ? »

 

Le Nouveau Centre. « En moins de trois ans d’existence, le Nouveau Centre est devenu une force qui compte dans le paysage politique. Le centre, c’est nous et il n’ya que le Nouveau Centre pour porter l’héritage humaniste et européen de l’UDF ! »

 

Elections régionales et soutien à Caroline Cayeux. « Je profite donc de cet instant de mes voeux pour rendre officiel mon soutien à Caroline Cayeux, Maire de Beauvais, Présidente de la communauté d’agglomération du Beauvaisis et surtout tête de liste de la majorité présidentielle aux élections régionales.

Le combat pour les élections régionales est peut-être difficile mais son courage, sa vitalité et son abnégation forcent le respect.

Chaque jour, grâce à ses actions de campagne, Caroline, qui a été ma présidente de groupe à la Région de 2004 à 2008 avant que je n’entre au Parlement européen, transmet à tous les habitants de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme « l’envie de Picardie » !

Lorsqu’elle entreprend un combat électoral peu gagnable, comme disent les notables, la victoire est toujours au bout du chemin car son énergie inverse tous les pronostics et fait mentir les Cassandre en tous genres.

Caroline est une amie de longue date et elle peut compter sur moi, tout comme Olivier Jardé, tête de liste départementale pour la Somme, sait qu’il peut compter sur moi. »

 

Vœux. « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. Chers amis, alors que la crise risque de durer, c’est bien la solidarité et la fraternité qui doivent croître ! Unis dans la diversité, je vous souhaite à toutes et à tous une Bonne année 2010 ! »

 

 

 

CONTACTS PRESSE

Association des Amis de Brigitte Fouré

03 22 72 86 50

 

Brigitte Fouré

06 22 54 08 29

15:40 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 12 janvier 2010

Les voeux d'Hervé Morin pour 2010

lundi, 11 janvier 2010

L'agenda de ma semaine

Agenda pour blog.JPGLundi 11 janvier : Réunion sur l'Europe avec un Comité de Quartier.

 

Mardi 12 janvier : Réunion de "Femmes au Centre" à Paris.

 

Mercredi 13 janvier : Réunion de l'association "Imagine Amiens".

 

Jeudi 14 janvier : Permanence sans rendez-vous à ma permanence d'élue.

 

Vendredi 15 janvier : Galette des rois de l'association "Présence Pour Amiens".

 

Samedi 16 janvier : Voeux de l'aéroclub de Picardie.

 

Dimanche 17 janvier : Après-midi récréative organisée par le Comité de Quartier Longpré.

 

13:36 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 10 janvier 2010

Survolons la magnifique commune de Bertangles, où ont eu lieu mes voeux hier!

Je salue cette initiative du Secours Populaire, à Lille

samedi, 09 janvier 2010

Mes voeux et ma galette des Rois dès 14h30 à Bertangles (Somme)!

galette_rois-9d55f.jpgJe vous invite cet après-midi à partir de 14h30 à la salle polyvalente de Bertangles (à 15 kilomètres au nord d'Amiens), pour la cérémonie de mes voeux partagée autour d'une galette des Rois.

Vous êtes tous les bienvenus!

08:00 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 08 janvier 2010

Prise de fonctions d'Herman Van Rompuy, Président stable du Conseil de l'UE

belga-picture-16645123.jpg

C'est lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernements du 20 novembre dernier que le Belge Herman Van Rompuy a été élu président permanent du Conseil de l'Union européenne mais c'est ce 1er janvier qu'il prend réellement ses fonctions.

L'élection d'un président permanent a été rendue possible par l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. C'est un changement considérable des institutions européennes qui débute aujourd'hui et les défis qui attendent le nouveau président sont nombreux.

Détermination et enthousiasme, deux qualités dont Herman Van Rompuy aura besoin pendant les deux ans et demi que va durer son mandat à la présidence du conseil européen. Un mandat renouvelable une seule fois.

C'est dans son bureau bruxellois entouré d'un staff sur mesure qu'il va dorénavant préparer tous les sommets des chefs d'Etats et de gouvernements et assurer la continuité des travaux du conseil européen. Il devra donc travailler à la recherche d'un consensus...un tâche difficile à 27. Un défi qu'il relève avec détermination, dit-il...lui qui a été habitué à l'exercice sur la scène belge. Une scène où il apparaissait comme un homme de consensus, discret et rassurant. Mais Herman Van Rompuy sera aussi le nouveau visage européen puisque c'est lui qui représentera l'Union européenne pour tout ce sui touche à la politique étrangère et à la sécurité commune.

Ce premier mandat de président du conseil sera donc un mandat-test puisqu'il s'agira de trouver le bon fonctionnement entre toutes les institutions européennes revues par le traité de Lisbonne. La marque qu'Herman Van Rompuy voudra imprimer sera donc importante, lui qui va ouvrir la voie à la présidence stable du conseil européen.

 

(Source : RTBF

Africa Gordillo

Crédit photo : Archive EPA).

jeudi, 07 janvier 2010

Brigitte Fouré rendra hommage à Philippe Séguin ce samedi lors de ses voeux

Philippe Séguin.jpg

Brigitte Fouré, Maire d’Amiens de 2002 à 2007, tient à rendre hommage à Philippe Séguin, disparu brutalement ce jeudi, et retiendra particulièrement de lui son désintéressement et sa passion pour la chose publique, qui en faisait un homme d’Etat intègre et digne de confiance.

 

La conseillère municipale, ancienne députée européenne, observera une minute de silence en mémoire du Premier Président de la Cour des Comptes durant le discours qu’elle prononcera à l’occasion de ses vœux, qui ont lieu ce samedi 9 janvier dès 14h30 à la salle polyvalente de Bertangles.

 

 

Les journalistes sont chaleureusement invités à prendre part à ce temps fort.

 

 

 

 

CONTACT PRESSE

 

Association des Amis de Brigitte Fouré

03 22 72 86 50

16:56 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0)

Avec Philippe Séguin disparaît un ardent défenseur du droit des femmes

Femmes au Centre logo.jpg

 

 

 

Fabrice Hinschberger tient à saluer en Philippe Séguin, décédé ce jeudi matin, l’un des plus grands serviteurs de l’Etat de ces trente dernières années.

 

Le Référent départemental de Femmes au Centre dans la Somme estime que c’est également un grand défenseur du droit des femmes qui nous quitte.

 

Ministre des Affaires sociales entre 1986 et 1988, Philippe Séguin avait nommé Madame Hélène Gisserot en tant que Déléguée à la Condition féminine et avait tenu à organiser fin janvier 1988 un grand colloque intitulé « Femmes An 2000 ». Cela avait permis de mobiliser, à deux mois de l’élection présidentielle, les autorités politiques autour de propositions qui peut-être sans cela ne seraient jamais passées.

 

Président de l’Assemblée Nationale entre 1993 et 1997, Philippe Séguin a contribué à la création de l’Observatoire de la parité, en octobre 1995, dont la première rapporteure fut Roselyne Bachelot, alors députée.

 

 

 

 

CONTACT PRESSE

 

Fabrice Hinschberger

Référent départemental Femmes au Centre 80

06 75 16 46 87

mercredi, 06 janvier 2010

Café Europe à 18 heures à Amiens

affiche-europecafe3-janvier.jpg

mardi, 05 janvier 2010

Hervé Morin ce matin sur Radio Classique

Hervé Morin, Ministre de la Défense et Président du Nouveau Centre, était l'invité ce matin de Guillaume Durand et s'exprimait à propos du surplus de vaccins contre la grippe A H1N1, à 8h30 sur Radio Classique.

lundi, 04 janvier 2010

L'agenda de ma semaine

Agenda pour blog.jpgLundi 4 janvier : Permanence logement.

Réunion de rentrée avec les bénévoles.

 

Mardi 5 janvier : Surveillance d'examen à la faculté de droit d'Amiens.

 

Mercredi 6 janvier : Café-Europe sur le thème des droits des femmes en Europe avec la participation de Karin Tourmente-Leroux, présidente déléguée de "Femmes au Centre", qui lancera à cette occasion, avec Fabrice Hinschberger, son référent, la délégation départementale de la Somme.

 

Jeudi 7 janvier : permanence sans rendez-vous à ma permanence.

 

Vendredi 8 janvier: voeux de Richard Honvault, président de Nouvelle Energie pour Boulogne, conseiller municipal de Boulogne sur Mer.

 

Samedi 9 janvier : présentation de mes voeux à la salle des fêtes de Bertangles dès 14h30.

 

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 02 janvier 2010

A lundi sur ce blog!

amiens-la-cathedrale-en-couleurs-1.jpg

Reprise de ce blog dans sa version habituelle dès ce lundi 4 janvier.

Bon week-end à Amiens (sur cette photo, le spectacle de polychromies de notre magnifique cathédrale) ou ailleurs!

vendredi, 01 janvier 2010

Bonne année 2010!

Bonne et heureuse année 2010 à toutes et à tous!

Pour ce qui est de mes voeux, je vous invite le samedi 9 janvier à partir de 14h30 à la salle polyvalente de Bertangles (à 15 kilomètres au nord d'Amiens), autour d'une galette des Rois.

Vous êtes tous les bienvenus!

 

00:10 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (1)