Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 décembre 2013

Hommage à Nelson Mandela

N Mandela.jpg

Dans la nuit qui m'environne,
Dans les ténèbres qui m'enserrent,
Je loue les Dieux qui me donnent
Une âme, à la fois noble et fière.

Prisonnier de ma situation,
Je ne veux pas me rebeller.
Meurtri par les tribulations,
Je suis debout bien que blessé.

En ce lieu d'opprobres et de pleurs,
Je ne vois qu'horreur et ombres
Les années s'annoncent sombres
Mais je ne connaîtrai pas la peur.

Aussi étroit soit le chemin,
Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
Je suis le maître de mon destin,
Le capitaine de mon âme.

mercredi, 11 septembre 2013

Elections municipales et européennes 2014 : comment devenir assesseur?

Source : BFM TV (élection présidentielle 2012).

mercredi, 14 août 2013

Libérez Didier et Edouard !

2171780_europe1.jpg

lundi, 20 mai 2013

Qui travaille le lundi de Pentecôte ?

mqdu5lkb.jpg

Pour consulter l'article de linternaute.com : CLIQUEZ ICI.

dimanche, 19 mai 2013

Portes ouvertes au Parlement européen de Strasbourg toute la journée !

Portes ouvertes PE.jpg

dimanche, 07 avril 2013

Pour un Tibet Libre !

titlea.jpg

J'ai participé vendredi soir au Temps Tibet organisé par l'association Aide et Espoir pour le Monde Tibétain, à Amiens (Espace Dewailly). Continuons le combat pour un Tibet Libre !

dimanche, 11 novembre 2012

Armistice du 11 novembre 1918 : Souviens-toi

3353598819.jpg

mardi, 03 juillet 2012

Tout ce qui a changé depuis le 1er juillet !

652863.jpg

Revalorisation du smic, hausse du prix du gaz, obligation d'avoir un éthylotest dans les véhicules... FTVi a recensé ce qui change pour vous au 1er juillet 2012. 

• Le smic revu à la hausse

Premier changement majeur, qui concerne plus de 2,7 millions de salariés : la revalorisation de 2% du smic, décrétée par le gouvernement en début de semaine. Le salaire minimum horaire brut sera désormais de 9,40 euros, et la hausse de 2% correspondra à près de 21,50 euros net supplémentaires sur la fiche de paie pour un temps plein.

• Les allocations chômage revalorisées

Après une hausse de 1,2% en 2010 et de 1,5% en 2011, les allocations chômage sont revalorisées de 2% cette année, soit un peu plus que l'inflation sur la période de référence (1,9%). L'allocation quotidienne minimale passe à 28,21 euros.

• Flambée attendue des prix du gaz

La revalorisation des prix du gaz, qui intervient habituellement au 1er juillet, devrait cette fois intervenir le 15 juillet. Selon plusieurs sources, la hausse devrait être de l'ordre de 5 à 6% pour les particuliers. Mais le gouvernement pourrait s'y opposer.

• Révision de certains prélèvements sociaux

Les prélèvements sociaux sur les dividendes sont revus à la hausse : les livrets de placement donneront désormais lieu à un paiement à la source de 15,5% sur les intérêts (CSG, CRDS…), au lieu de 13,5% actuellement. Les livrets A, d'épargne populaire et de développement durable ne sont pas concernés.

• Ethylotest obligatoire dans les véhicules

Calé entre le gilet jaune et le triangle, l'éthylotest doit trouver sa place dans la boîte à gants à partir du 1er juillet. Les automobilistes et motards réfractaires s'exposeront à une amende de 11 euros, qui n'entrera cependant en vigueur qu'au 1er novembre. Selon un sondage Ifop publié samedi 30 juin, seuls 37% des automobilistes interrogés déclarent avoir déjà un éthylotest dans leur véhicule.

• Les Belges flashés en France paieront leur amende

Fini l'impunité pour les automobilistes belges auteurs d'excès de vitesse en France. Après les Suisses et les Luxembourgeois, les conducteurs belges flashés par un radar sur le sol français devront à leur tour payer leur amende, en vertu d'un accord entre les deux pays. Réciproquement, un automobiliste français pourra être poursuivi par les autorités belges en cas d'excès de vitesse.

• Couvre-feu pour les enseignes commerciales lumineuses

Enfin, entre 1 heure et 6 heures du matin, les publicités et enseignes commerciales devront désormais être éteintes. Un dispositif qui permettra d'économiser l'équivalent de la consommation annuelle de 260 000 ménages, mais qui ne s'appliquera pas dans les villes de plus de 800 000 habitants.

(Source : France Télévisions).

mardi, 08 mai 2012

Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945

20090113091003bleuets-de-france-747313.jpg

Il ya tout juste 70 ans débutait l'horreur de la Shoah.

Souviens-toi...

dimanche, 06 mai 2012

Second tour de l'élection présidentielle

votez.jpg

"Voter est un droit, c'est aussi un devoir civique".

samedi, 05 mai 2012

Zazie : "Tout le monde il est beau"

dimanche, 22 avril 2012

Premier tour de l'élection présidentielle

votez.jpg

Voter est un droit, c'est aussi un devoir civique !

jeudi, 21 juillet 2011

Feux de forêts : soyons vigilants durant nos vacances...

Je rends hommage à l'ensemble des personnels de secours qui luttent contre ce fléau.

samedi, 20 décembre 2008

Elections européennes : je m'inscris, je vote!

081210_vignette_yeswecan.gif
Campagne de la ville de Strasbourg en vue de l'inscription sur les listes électorales.
Attention, le 31 décembre, il sera trop tard!

vendredi, 14 novembre 2008

Coups de coeur

mairie2.jpgSamedi dernier, j'ai assisté à l'inauguration de la Foire de la Saint-Martin organisée par la commune de Saint-Hilaire du Harcouet (Manche). Cette manifestation, qui existe depuis des centaines d'années, était placée sous le signe de l'Europe, à l'occasion de la présidence française de l'Union Européenne. C'est pourquoi le maire de cette commune d'environ 5 000 habitants, située à quelques kilomètres du Mont Saint-Michel, m'avait invitée, en qualité de députée européenne de la circonscription.

Pendant les trois journées que dure cette foire, les quelques 200 000 visiteurs ont pu découvrir l'espace Europe, animé par le Mouvement Européen mais aussi par les collèges et écoles de la commune qui ont, à cette occasion, fait un très gros travail de recherche et de présentation des spécialités touristiques et culinaires des 27 Etats de l'Union Européenne.

Alors, je voulais saluer ce travail et dire un très grand bravo à tous ceux qui, à Saint-Hilaire, ont permis de rapprocher l'Europe des citoyens!

 

armistice.jpgCe mardi 11 novembre, Amiens célébrait le 90ème anniversaire de l'armistice de la première guerre mondiale. Les cérémonies présentaient un faste particulier. Des collégiens des collèges Saint-Martin et Sagebien ont lu des textes très émouvants écrits par des soldats français, allemands, canadiens, anglais...

Cette manifestation s'est conclue avec les enfants des écoles Bapaume et Annexe de l'IUFM d'Amiens chantant d'abord la Marseillaise puis l'hymne européen: tout un symbole!

jeudi, 09 octobre 2008

Ingrid Bétancourt, Femme de Paix

8-10-08 PPE-Betancourt 4.JPG

Pour la première fois depuis sa libération le 2 juillet, l'ex-otage franco-colombienne est à Bruxelles. Son programme d'hier l'a emmenée au Palais royal, au Parlement européen, au Parlement fédéral et à l'Hôtel de Ville de Bruxelles, a confié André-Louis Du Bois, président du comité Ingrid Betancourt Belgique (membre de la Fédération internationale des comités Ingrid Betancourt pour la libération des otages de Colombie).

 L'ancienne candidate à l'élection présidentielle colombienne s'est entretenu avec le Roi Albert II en fin de matinée. Dans l'après-midi, à 15h, elle a été reçue en séance plénière au Parlement européen avant d'y rencontrer différents groupes politiques.

Ingrid Betancourt s'est ensuite exprimée sur le plateau du Journal de 19h de RTL-TVI. Emouvante et sincère, elle a tenu un discours mobilisateur. L'ex-otage a également remercié le peuple belge et tous les militants pour leur soutien: "Je vous aime et je vous admire".

Interrogée sur ce que le mot "libération" évoque désormais pour elle, Ingrid Betancourt a répondu que la liberté est un "miracle", une "chance". "Je remercie le ciel tous les matins d'être libre".

 

Sur la photo ci-dessus, lors de sa visite au Parlement européen hier, je remets à Ingrid Bétancourt un livre d'or rempli des messages des Amiénois, une bougie et une photo de notre action du 23 février dernier en vue de la libérer. Je suis aux côtés de Joseph Daul, Président du groupe PPE-DE, qui a ouvert toutes les portes pour me la faire rencontrer. C'était un grand moment d'émotion pour moi de plonger mon regard dans les yeux de celle pour qui nous nous sommes tant battus.

mercredi, 08 octobre 2008

Ingrid Bétancourt au Parlement européen ce mercredi

529534.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 C'est ce mercredi que l'ex-otage franco-colombienne Ingrid Bétancourt prononcera une allocution dans l'hémicycle du Parlement européen de Bruxelles, à l'intention des députés européens.

 

Parmi eux, Brigitte Fouré, qui s'était mobilisé le 23 février dernier en faisant brûler 2191 bougies, rappelant ainsi symboliquement les journées de captivité d'Ingrid.

 

La députée européenne aura ainsi l'occasion de remettre à Ingrid Bétancourt l'une de ces bougies, ainsi qu'une grande photographie prise lors de cette journée et un livre d'or rempli de messages des Amiénois.

 

Ingrid Bétancourt a été l'otage de la guérilla marxiste des FARC pendant plus de six ans. Elle a été libérée par l'armée colombienne le 2 juillet dernier. Le soutien de l'opinion publique française, véritable force de pression, n'aura jamais désempli pendant toute la durée de sa captivité.

 

Photo n°35.JPG

 

 

 

  CONTACT PRESSE :

 

 

Fabrice Hinschberger

Assistant parlementaire de la députée européenne Brigitte Fouré

06 75 16 46 87

lundi, 08 septembre 2008

Ingrid Bétancourt désignée Femme de l'année 2008 par World Awards

529534.jpgLa Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, détenue pendant six ans par la guérilla des Farc dans la jungle de Colombie, a été désignée "Femme de l'année 2008", a annoncé vendredi l'organisation World Awards, présidée par l'ancien chef de l'Etat soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

L'organisation souligne dans un communiqué qu'elle a voulu récompenser l'ancienne candidate écologiste à l'élection présidentielle colombienne de 2002 "pour son engagement pour la démocratie, la liberté et la tolérance".

Ingrid Betancourt a été libérée le 2 juillet par les forces spéciales colombiennes en même temps que quatorze autres otages des Farc.

Mme Betancourt, citée dans le communiqué, s'est dite "extrêmement honorée" par la décision de World Awards.

 

"Je vois ce prix comme un appel à continuer à m'engager non seulement pour la libération des autres otages des Farc, mais aussi pour tous ceux qui sont opprimés (...)", a déclaré Mme Betancourt. Elle a dit vouloir donner "une voix aux opprimés, à tous ceux qui n'ont pas été entendus jusqu'à présent".

 

Ingrid Betancourt a été qualifiée d'"exemple pour des millions de gens" par le fondateur du prix, Georg Kindel.

Le prix de la "Femme de l'année 2008" sera remis à Mme Betancourt le 26 octobre dans une ville européenne qui doit être prochainement annoncée.

Parmi les précédentes lauréates figurent Benazir Bhutto, ancien Premier ministre du Pakistan assassinée fin 2007, la reine Noor de Jordanie et l'actrice française Catherine Deneuve.

 

jeudi, 04 septembre 2008

Ingrid Bétancourt écoute son coeur

photo_1220273504364-1-original.jpgIngrid Bétancourt, l'ex-otage franco-colombienne, a expliqué mardi qu'elle n'avait pas d'ambition politique dans l'immédiat. "Pour le moment, ma véritable volonté est de ne pas être dans un espace politique. Il n'y a pas d'ambition personnelle dans mon coeur" , a-t-elle déclaré à Radio Caracol sans préciser ses projets.

mercredi, 09 juillet 2008

Ingrid Bétancourt libre : Entretien exclusif à France 24


vendredi, 04 juillet 2008

Communiqué de presse "Ingrid Bétancourt"

Brigitte Fouré émue par la libération d’Ingrid Bétancourt

Ingrid_Betancourt.jpgBrigitte Fouré salue avec beaucoup d’émotion la libération d’Ingrid Bétancourt. Présente pour trois jours aux journées d’études du PPE-DE, à Paris, la députée européenne a appris la nouvelle alors qu’elle revenait du Palais de l’Elysée où elle était reçue avec les députés de son groupe parlementaire.

« Je salue les 200 comités de soutiens français qui ont permis, par leurs actions originales et symboliques, de contribuer  à cette libération.

Merci à tous les Amiénois qui se sont rassemblés le 23 février dernier devant la cathédrale d’Amiens pour brûler 2191 bougies, rappelant ainsi les journées de captivité de notre compatriote Ingrid, retenues par les FARC en Colombie depuis plus de six ans. »

La députée européenne salue également Marie-Claude Boué, responsable du comité de la Somme, pour le soutien apporté à ses actions depuis plusieurs mois.

Dès sa libération, mercredi soir vers 22 heures, les Jeunes Centristes de Picardie et les Jeunes Populaires de la Somme sont allés brûler les dernières bougies « Ingrid Bétancourt » disponibles à la permanence de Brigitte Fouré sur la Place Gambetta d’Amiens.

Enfin, la députée européenne déclare : « Ingrid Bétancourt a su redonner ses lettres de noblesse à l’action politique en incarnant la bravoure et l’intégrité dans nos sociétés. »

 

samedi, 10 mai 2008

Journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage

1821896282.jpg

mercredi, 23 avril 2008

La démocratie participative découle-t-elle de Mai 68?

669305049.jpg    

On fête ces jours-ci le quarantième anniversaire de Mai 1968.

On a beaucoup dit que cet évènement avait marqué une crise de l'autorité, et c'est probablement vrai. Mais on a moins noté qu'il allait en découler une transformation en profondeur de la conception que l'on a de la démocratie.

Pendant longtemps, l'élu, local ou national, était une personne à laquelle on faisait confiance: on l'élisait, il remplissait son mandat librement puis en rendait compte à l'élection suivante. C'était le système de la démocratie représentative.

Mais aujourd'hui nos concitoyens veulent participer aux décisions, y compris en cours de mandat.

A mes yeux, il s'agit  d'un progrès car les électeurs deviennent véritablement acteurs de la vie politique. Mais cette nouvelle donne est exigeante. En effet il faut trouver de nouveaux outils pour permettre de consulter le peuple sur les sujets les plus importants.

 

Toutefois il s'agit bien d'une nécessité, sous peine de voir la rue remettre en cause des décisions qu'elle considère illégitimes même si elles sont légales.

 

On l'a vu dans le passé avec le CPE ou la réforme de la carte judiciaire. On le voit actuellement avec la mobilisation lycéenne contre les fermetures de postes dans l'Education Nationale.

Mais c'est probablement aussi cette nouvelle mentalité des électeurs qui explique en partie les résultats récents des élections municipales et cantonales.

Les élus doivent donc inventer des méthodes innovantes de consultation des habitants.

C'est dans cet esprit que j'ai souhaité qu'un "Conseil de la Socièté Civile", composé de personnalités originales investies dans la vie associative amiénoise, m'épaule dans mes fonctions de députée européenne et rédige un livre bleu de propositions pour faire d'Amiens une ville européenne, solidaire, durable et moderne.


La première réunion de travail va avoir lieu tout prochainement. Alors, au-delà de ces quatorze "sages" comme les a qualifiés la presse, n'hésitez pas vous aussi à me faire part de vos idées, réactions et suggestions!

 

vendredi, 11 avril 2008

Terry Davis, Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, réagit à la profanation de tombes musulmanes en France

2078872244.2.jpgStrasbourg, 07.04.2008"La profanation de 148 tombes musulmanes dans le cimetière militaire de Notre-Dame-de-Lorette, commise en France ce week-end, est un acte de racisme odieux. Les autorités françaises et l’opinion publique ont réagi avec force et conviction, et elles doivent être félicitées pour cette réponse. Toutefois, ce que de tels actes de vandalisme nous apprennent, qu’ils visent les musulmans, les juifs ou toute autre communauté, et qu’ils soient commis en France ou partout ailleurs en Europe, c’est que la condamnation, aussi énergique soit-elle, ne saurait suffire. Nous devons agir pour bannir de nos sociétés l’islamophobie, l’antisémitisme et toute autre forme de racisme. Le souvenir des défunts est notre devoir collectif en tant qu’Européens. Défendre ce souvenir, c’est aussi protéger les droits et la dignité de toutes les communautés, rejeter la haine et encourager la tolérance et le respect, chaque jour et en tout lieu, même lorsque aucun acte de violence raciste et de destruction ne vient nous rappeler à nos responsabilités."

 

mercredi, 09 avril 2008

Restons mobilisés pour Ingrid

2057357060.jpg

 

Selon le ministre des Affaires étrangères, l'état de santé de l'otage franco-colombienne serait moins inquiétant que les déclarations de ses proches ne le laissaient penser.

 

«Nous avons le sentiment non seulement qu'elle est en vie mais qu'elle se porte mieux qu'on ne l'avait dit», a déclaré lundi matin Bernard Kouchner sur LCI à propos d'Ingrid Betancourt. Selon le patron du Quai d'Orsay, l'état de l'otage des Farc «doit être dégradée bien sûr», mais les récentes informations sur sa santé pourraient être exagérées. Kouchner ne précise toutefois pas sur quoi reposent ces affirmations. «Je peux hélas me tromper», a-t-il d'ailleurs aussitôt précisé.

Plusieurs sources ont en effet récemment déclaré qu'Ingrid Betancourt était à l'article de la mort. «Maman est dans un état critique, c'est une certitude», a ainsi affirmé son fils Lorenzo Delloye vendredi sans citer de sources. Plus tôt, il avait déclaré que sa mère était «atteinte d'une hépatite B et de leishmaniose, qui l'obligent à avoir une transmission sanguine dans les heures qui viennent sous peine de perdre la vie.» Un médecin des Farc capturé récemment avait avancé qu'elle souffrait de deux sortes de paludisme, d'une gastrite et d'une excroissance anormale du foie. Des membres de la famille de l'otage avaient enfin déclaré qu'elle avait entamé une grève de la faim depuis le 23 février.

 Toujours pas de contact avec les Farc

 

Mais plusieurs voix discordantes se sont fait entendre à ce sujet : «La grève de la faim ? Je n'en crois pas un mot», avait ainsi affirmé sa sœur Astrid, soulignant qu'un an et demi après l'enlèvement de sa sœur le 23 février 2002, les rumeurs la donnaient «gravement malade», hospitalisée et «même enterrée». Tout était faux, a-t-elle poursuivi. De même, sa mère Yolanda Pulecio a affirmé à divers médias colombiens que sa fille ne souffrait pas du tout d'une hépatite ou de lechmaniose, mais qu'elle avait simplement contracté des amibes à cause de la mauvaise hygiène de l'eau dans les camps des Farc. Ces amibes auraient provoqué un kyste qui lui ôterait tout appétit.

Le président colombien Alvaro Uribe s'est de son côté montré prudent, déclarant qu'il n'avait «aucune confirmation sur les mauvaises nouvelles qui ont circulé la semaine dernière.» D'autres voix ont enfin fait volte-face sur ce sujet. C'est le cas de la sénatrice Piedad Cordoba, personnage récurrents du dossier des Farc. «Ingrid est dans un état grave», affirmait-elle jeudi, avant de déclarer, deux jours plus tard, qu'elle n'avait «aucune idée de l'état de santé dans lequel se trouve Ingrid».

Dans ce brouillard d'informations contradictoires, les déclarations de Bernard Kouchner se veulent rassurante. Mais le ministre n'a pas précisé la source de ses informations, reconnaissant même que la France n'avait pour l'instant toujours aucun contact avec la guérilla colombienne. «En tous cas, nous faisons tout comme si nous devions la libérer immédiatement et chaque seconde», a-t-il conclu.

(Photo du haut : Mes collègues députés européens brandissent le portrait d'Ingrid lors de la dernière session plénière de Strasbourg le 13 mars dernier).

1063289975.jpg

dimanche, 06 avril 2008

Paris, 14h30, Place de l'Opéra, et dans toute la France : Marche blanche pour Ingrid

463805797.jpg

mercredi, 19 mars 2008

Faire vivre un nouveau souffle

434960987.jpg

Vous avez été une majorité à voter dimanche dernier pour la liste « Unis et solidaires » conduite par Gilles Demailly. Dans un esprit républicain, je souhaite bonne chance à tous les élus, de la majorité comme de l’opposition, qui siégeront dès vendredi au sein du nouveau Conseil municipal de la Ville d’Amiens, pour une durée de six ans.

Au cours du dernier mandat, notre équipe a commis certaines erreurs.

Je tiens à dire à tous les Amiénois que ce que nous avons construit autour de Gilles de Robien durant toutes ces années ne s’arrêtera pas.

Je prends l’engagement de vous défendre coûte que coûte face à une équipe de gauche dont le manque de projet et de vision pour notre ville est criant.

Députée européenne et Conseillère municipale, je suis plus que jamais avec vous.

La démocratie est une succession d'alternances où nos concitoyens forment des choix. Des choix que je respecte même si je ne les partage pas. Après celle des années 1989-2008 où nous avons vécu de grandes et belles avancées pour Amiens, nous devons préparer la prochaine alternance, celle de 2014! 

Au sein du groupe de l'opposition municipale, je mettrai tout en œuvre  pour dessiner un nouveau projet européen pour Amiens, avec une nouvelle génération de citoyens, en étant plus que jamais à l'écoute de tous les habitants de notre ville.

Ce nouveau souffle, allié à mon action parlementaire, passe par une opposition constructive et réfléchie, un esprit d'équipe ou chacun apporte sa pierre en évitant les erreurs passées, avec le sens des responsabilités, la collégialité et la proximité avec chacun d’entre vous.

Contact presse :

Fabrice Hinschberger,

Assistant parlementaire

06 75 16 46 87

 

dimanche, 16 mars 2008

Second tour des élections municipales et cantonales

1663789760.jpg

"Voter est un droit, c'est aussi un devoir civique"

 

samedi, 15 mars 2008

Ensemble pour Amiens, votez pour Gilles de Robien!

487384002.jpg
125930727.jpg

La liste "Mon parti, c'est Amiens", rassemblée autour de Gilles de Robien, est représentative des diversités amiénoises. Votez et faites voter pour elle!

dimanche, 09 mars 2008

Premier tour des élections municipales et cantonales

1916488632.jpg

 

"Voter est un droit, c'est aussi un devoir civique."