Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 14 janvier 2010

Discours de voeux de Brigitte Fouré

carte-voeux-2010.jpgVous pouvez lire, consulter et télécharger le discours de voeux prononcé par Brigitte Fouré samedi dernier 9 janvier à Bertangles sur le site Internet de l'association des Amis de Brigitte Fouré.

Bonne lecture!

12:15 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 13 janvier 2010

Les voeux combatifs de Brigitte Fouré

39956.jpgEn présence d’un peu plus de 150 personnes ayant bravé la neige et le froid, Brigitte Fouré, ancienne députée européenne et conseillère municipale d’Amiens, a présenté ses vœux à son association et à la population samedi dernier 9 janvier à la salle polyvalente de Bertangles.

 

La cérémonie a eu lieu en présence de trois parlementaires, à savoir :

 

-Sophie BRIARD AUCONIE, députée européenne de la circonscription Massif Central – Centre (NC)

-Alain GEST, député national de la 6ème circonscription de la Somme, incluant Bertangles (UMP)

-Olivier JARDE, député national de la 2ème circonscription de la Somme (NC)

 

Voici les principaux extraits du discours de vœux de Brigitte Fouré :

 

Votes au Parlement européen. « J’ai (…) soutenu le vote du Paquet Telecom dans son ensemble, finalement adopté en conciliation en novembre 2009 dans la nouvelle législature mais j’avais voté à titre personnel et contre les recommandations de la délégation française du groupe PPE-DE en faveur de l'amendement 138, aux termes duquel, je cite : « aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l’autorité judiciaire ». Fin de citation. Adopté par une large majorité au sein du Parlement européen, cet amendement remettait notamment en cause le projet de riposte graduée proposé par la loi Hadopi en France, également retoqué chez nous par le Conseil constitutionnel. Cette riposte graduée prévoyait notamment de couper l’accès à Internet d’un abonné suite à un téléchargement illégal et ce sans passer par une décision de justice. Je n’ai pas trouvé cela tolérable car, imaginons un enfant ou un adolescent qui, téléchargeant illégalement sur Internet, prive de ce fait, pour cause de riposte graduée, toute sa famille de cet outil de communication précieux et de plus en plus indispensable dans nos sociétés modernes. La loi Hadopi n’était malheureusement pas juste et c’est pour cette raison que j’ai soutenu cet amendement 138 figurant dans le Paquet Télécom. »

Brigitte Fouré est également revenu sur ses votes en faveur de rapports luttant contre les effets néfastes des champs électromagnétiques, pour le déblocage d’une aide d’urgence aux pêcheurs ou encore sur son soutien à la directive « Eurovignette ».

 

Elections européennes. Après avoir dressé le bilan du scrutin, Brigitte Fouré a tenu à démentir une rumeur liée à ces élections européennes. « A ce stade de mon propos, je voudrais prendre quelques instants pour rétablir une vérité. En effet, une rumeur a circulé après les élections européennes selon laquelle j’aurais refusé la quatrième place sur la liste de la majorité présidentielle de notre circonscription. Cette rumeur est totalement fausse.

J’ai effectivement refusé la deuxième place sur la liste de la circonscription Massif-Central – Centre car j’estimais que je n’étais pas suffisamment enracinée dans cette région pour pouvoir la défendre à Strasbourg et Bruxelles. Et on voit bien que Sophie Briard Auconie est aujourd’hui une députée européenne efficace là-bas car elle connaît sa région pour avoir œuvré pour celle-ci avec talent durant de longues années au préalable dans sa vie professionnelle.

A partir de ce refus, j’ai fait savoir aux instances nationales du Nouveau Centre que la quatrième place sur la liste de notre circonscription Nord-Ouest (Picardie, Basse-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Haute-Normandie) m’intéressait. Le Nouveau Centre a alors négocié avec les instances nationales de nos partenaires de l’UMP qui, elles, ont rejeté ma candidature pour préférer celle de Pascale Gruny.

Je vous le dis avec force, si le coup a été un peu rude, je n’en retire pas d’animosité personnelle ou de rancoeur vis-à-vis d’un parti ou de membres issus de celui-ci. J’ai accepté cette décision et tourné la page mais je souhaite désormais que cesse cette rumeur infondée. La vérité devait être rétablie et, grâce à votre présence ici, elle l’est à présent. »

L’ancienne députée européenne a aussi évoqué l’adoption du Traité de Lisbonne.

 

Action du Maire d’Amiens et de sa majorité. « Je ne parlerai pas du retour des bus en centre-ville, qui laisse la majeure partie des commerçants pantois, j’ai notamment agi avec eux la semaine passée et nous ferons le bilan de tout cela lors des prochains voeux. Non, je souhaiterai vous parler « logement » cet après-midi. Le maire de notre ville, Gilles Demailly, et sa majorité élue en 2008, avaient annoncé avec pertes et fracas dans l’euphorie de leur victoire qu’ils construiraient 10 000 logements à l’horizon 2015 !

Cet objectif infaisable se révèle de plus en plus irréalisable au fur et à mesure que les mois passent. Et pourtant, le logement constitue à Amiens une priorité essentielle.

(…)

Comme je le disais au Courrier Picard cette semaine après les voeux prononcés par Gilles Demailly, « Pour moi, un maire, c’est d’abord un chef d’orchestre ! »

Encore quatre ans et demi à patienter, tout en se préparant à relever le défi et à redonner un nouveau souffle à Amiens dans l'intérêt des Amiénoises et des Amiénois... »

 

Situation économique et sociale de la France et des Français. « (…) je m’alarme quand j’apprends qu’en 2010, un million de chômeurs épuiseront leurs droits à indemnisation, après déjà 850 000 en 2009. Le problème réside en outre dans le fait que seuls moins de 20% d’entre eux sont éligibles à l’allocation spécifique de solidarité, qui est de 450 euros par mois et qui est versée par l’Etat sous conditions de ressources du ménage. »

 

Solidarité. « En 2009, 320 sans domiciles fixes sont décédés dans la rue. C’est une situation indigne de la quatrième puissance économique du monde. Aussi, si vous voyez des personnes en difficulté dans la rue en ces périodes de grand froid, n’hésitez pas à composer le 115 sur votre téléphone portable afin de prévenir le Samu social et ainsi leur venir en aide. »

 

Echec du sommet de Copenhague sur le climat. « Cette situation est préoccupante pour nous, citoyens, car comment demeurer indifférents face aux problématiques qui découlent de phénomènes tels que les changements climatiques, la désertification, la dégradation et la perte de productivité de vastes surfaces agricoles, la pollution des fleuves et des nappes phréatiques, l’appauvrissement de la biodiversité, l’augmentation des phénomènes naturels extrêmes, le déboisement des zones équatoriales et tropicales ? »

 

Le Nouveau Centre. « En moins de trois ans d’existence, le Nouveau Centre est devenu une force qui compte dans le paysage politique. Le centre, c’est nous et il n’ya que le Nouveau Centre pour porter l’héritage humaniste et européen de l’UDF ! »

 

Elections régionales et soutien à Caroline Cayeux. « Je profite donc de cet instant de mes voeux pour rendre officiel mon soutien à Caroline Cayeux, Maire de Beauvais, Présidente de la communauté d’agglomération du Beauvaisis et surtout tête de liste de la majorité présidentielle aux élections régionales.

Le combat pour les élections régionales est peut-être difficile mais son courage, sa vitalité et son abnégation forcent le respect.

Chaque jour, grâce à ses actions de campagne, Caroline, qui a été ma présidente de groupe à la Région de 2004 à 2008 avant que je n’entre au Parlement européen, transmet à tous les habitants de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme « l’envie de Picardie » !

Lorsqu’elle entreprend un combat électoral peu gagnable, comme disent les notables, la victoire est toujours au bout du chemin car son énergie inverse tous les pronostics et fait mentir les Cassandre en tous genres.

Caroline est une amie de longue date et elle peut compter sur moi, tout comme Olivier Jardé, tête de liste départementale pour la Somme, sait qu’il peut compter sur moi. »

 

Vœux. « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. Chers amis, alors que la crise risque de durer, c’est bien la solidarité et la fraternité qui doivent croître ! Unis dans la diversité, je vous souhaite à toutes et à tous une Bonne année 2010 ! »

 

 

 

CONTACTS PRESSE

Association des Amis de Brigitte Fouré

03 22 72 86 50

 

Brigitte Fouré

06 22 54 08 29

15:40 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 09 janvier 2010

Mes voeux et ma galette des Rois dès 14h30 à Bertangles (Somme)!

galette_rois-9d55f.jpgJe vous invite cet après-midi à partir de 14h30 à la salle polyvalente de Bertangles (à 15 kilomètres au nord d'Amiens), pour la cérémonie de mes voeux partagée autour d'une galette des Rois.

Vous êtes tous les bienvenus!

08:00 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 01 janvier 2010

Bonne année 2010!

Bonne et heureuse année 2010 à toutes et à tous!

Pour ce qui est de mes voeux, je vous invite le samedi 9 janvier à partir de 14h30 à la salle polyvalente de Bertangles (à 15 kilomètres au nord d'Amiens), autour d'une galette des Rois.

Vous êtes tous les bienvenus!

 

00:10 Publié dans Voeux 2010 | Lien permanent | Commentaires (1)