Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 novembre 2012

Vendredi Europe Express : L’avocate Nasrin Sotoudeh et le cinéaste Jafar Panahi prix Sakharov 2012

20121026PHT03234_original.jpg

Le Parlement européen a porté son choix sur ces deux opposants iraniens condamnés à de lourdes peines de prisons dans leur pays. Il vient récompenser leur engagement politique et leur liberté d’expression. Un prix décerné ce vendredi à l’unanimité. Martin Schulz, le président du Parlement européen: “Je pense que nous devrions être fiers de soutenir et d’encourager des personnes vivant dans d’aussi terribles circonstances; des personnes opprimées par un régime aussi affreux sont récompensées par le prix Sakharov.”

Nasrin Sotoudeh, 47 ans est l’une des grandes figures de la défense des droits de l’Homme en Iran. Emprisonnée depuis 2010, elle purge une peine de 11 ans pour “actions contre la sécurité nationale”.

Récompensé et encensé à l‘étranger, Jafar Panahi, 52 ans, est jugé subversif en Iran où il a été condamné en 2011 à six ans de prison pour propagande contre le régime. Il est depuis assigné à résidence.

 

(Source : Euronews).

mercredi, 07 novembre 2012

Le canton Sud-Est mécontent de la politique de l'équipe Demailly

DSC_0047.JPG

Le canton Amiens V Sud-Est connaît des transformations profondes, qui sont imposées par la mairie aux habitants sans aucune concertation... Ceux-ci sont mécontents, et ils le disent!

Ainsi le stationnement résidentiel payant a-t-il été étendu sur le haut du quartier Sainte-Anne et le Sud du quartier Saint-Acheul à compter de début octobre: certains habitants l'ont découvert en voyant l'implantation d'horodateurs devant chez eux! Une manifestation organisée le samedi 28 octobre rue Jules Barni pour le dénoncer, a réuni plus d'une centaine de personnes... sans que les élus municipaux ne s'en émeuvent!

En bas de la rue Jules Barni se trouve l'ancienne caserne Dejean, que la ville a refusé d'acheter et qui fait donc l'objet d'un projet immobilier qui va prochainement démarrer. Les habitants du quartier Sainte-Anne savent que cette réalisation va permettre la création d'un square public, ce qu'ils apprécient. Cependant ils sont inquiets pour la circuation et la sécurité routière de leur quartier. En effet, la construction-réhabilitation de ce site prestigieux a pour effet de créer 292 logements et environ 300 places de stationnement aérien ou en ouvrage.

 

Les habitants demandent davantage de concertation

 

Or la mairie a imposé que l'entrée comme la sortie de ce site se fassent exclusivement par l'étroite rue du Blamont, surchargeant ainsi une voie déjà très empruntée, qui dessert en outre des écoles. Sur une grande partie de cette rue, les trottoirs très étroits ne permettent ni l'accessibilité aux personnes handicapées, ni l'utilisation du vélo en toute sécurité. Les riverains craignent donc que ce secteur de la ville ne devienne accidentogène. Mais les élus municipaux ne s'en émeuvent pas!

De nombreux retraités, qui utilisent volontiers les transports en commun, habitent rue Edmond Rostand et dans les rues adjacentes comme la cité des castors ou au gré du vent. Actuellement ils utilisent la ligne 13, dont les bus passent toutes les vingt minutes, pour se rendre directement au centre ville et ils  disposent de trois arrêts rue Edmond Rostand. Or, à compter du 1 janvier prochain, le réseau de bus sera totalement modifié. La rue Edmond Rostand, qui ne comptera plus qu'un seul arrêt de bus, ne sera desservie que par l'ellipse 10 (Boves- Hôpital Sud), qui ne passera que toutes les trente minutes et ne permettra plus d'aller en centre ville. Ainsi les personnes, parfois fort âgées, qui ont besoin d'aller en ville devront prendre cette nouvelle ligne puis changer place Gorlitz pour prendre un autre bus, qui lui passe toutes les dix minutes... Bravo l'amélioration!

Décidément la majorité municipale ne sait pas quoi faire pour se mettre à dos les Amiénois! Plus sérieusement ces exemples montrent, s'il en était besoin, qu'il est urgent de préparer l'alternance pour 2014. Et je m'y emploie...

 

Brigitte Fouré

 

(Photo : Patrick Pigout).

L'agenda de ma semaine

1496184441.JPGLundi 26 novembre :

9h : permanence spécial logement à ma permanence

9h30 : réunion de travail sur l’avenir d’une association

14h30 : commission économique du Conseil Général

16h : rendez-vous à ma permanence

18h : Conseil d’Administration du Collège Jean-Marc Laurent

 

Mardi 27 novembre :

11h-14h : réunion de travail puis déjeuner avec mes bénévoles

18h : COMEX du Nouveau Centre à Paris

 

Mercredi 28 novembre :

9h30-11h : rendez-vous personnel

18h30 : groupe de travail de l’UDI-Somme

20h30 : réunion mensuelle du Nouveau Centre d’Amiens

 

Jeudi 29 novembre :

9h-12h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

18h-20h : réunion sur les finances de la ville

20h : hippodrome

 

Vendredi 30 novembre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

16h30 : rendez-vous à ma permanence

19h30 : soirée au profit de l’association des amis de sœur Myriam

 

Samedi 1 décembre :

9h30-11h30 : galop d’essai des étudiants de L1 droit à la faculté de droit

Congrès national du Nouveau Centre à Valence

 

Dimanche 2 décembre :

Congrès national du Nouveau Centre à Valence.

 

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 05 novembre 2012

L'agenda de ma semaine

915002596.jpgLundi 5 novembre :

9h-10h30 : permanence spécial logement à ma permanence

10h30 : Commission Permanente du Conseil Général

15h30-17h : permanence sans rendez-vous en mairie de quartier Saint-Acheul

17h30-18h30 : réunion de préparation de l’UDI-Somme

18h30-19h30 : réunion de groupe à l’Hôtel de Ville

19h30 : dîner de travail

 

Mardi 6 novembre :

12h30 : déjeuner de travail

17h30 : rendez-vous à ma permanence

 

Mercredi 7 novembre :

10h-12h : rendez-vous à ma permanence

18h30 : réunion de travail

 

Jeudi 8 novembre :

9h-11h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

11h30 : conférence de presse sur l’UDI Somme

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

18h : commission de la Ville d’Amiens

 

Vendredi 9 novembre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

 

Samedi 10 novembre :

12h : manifestation organisée par l’association « les roses bleues »

18h : réunion de travail sur les finances de la ville

 

Dimanche 11 novembre :

11h : cérémonies patriotiques à Cagny.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 04 novembre 2012

La 2CV du dimanche !

 normal_1_2cv.jpg

Skyfall, le nouveau James Bond, avec Daniel Craig, Judi Dench et Bérénice Marlohe, est actuellement sur les écrans. Mais cette belle 2 CV ne figure pas au générique !

Bon dimanche à toutes et à tous !

mardi, 30 octobre 2012

Rendez-vous dimanche prochain 4 novembre !

46311445_p.jpgMon blog marque une pause à l'occasion de ces vacances d'automne et de la Toussaint.

Reprise dimanche prochain 4 novembre.

 

Bonne semaine !

 

(Illustration : Automne sur le port de Saint-Valery-sur-Somme (80)).

lundi, 29 octobre 2012

L'agenda de ma semaine

CG.jpgLundi 29 octobre :

9h-12h : permanence spécial logement à ma permanence

15h : réunion de travail

 

 

Mardi 30 octobre :

14h : Conseil d’Administration des Assurances Mutuelles de Picardie

19h : COMEX du Nouveau Centre à Paris

 

 

Mercredi 31 octobre :

14h30 : rendez-vous à ma permanence

 

 

Vendredi 2 novembre :

11h : rendez-vous à ma permanence.

 

17:05 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 28 octobre 2012

La 2CV du dimanche !

corbi0001.jpg

A quelques jours de la Toussaint, on peut constater ici que les Français ont tellement aimé la 2CV Citroën qu'ils en avaient fait l'accompagnatrice de tous les instants de la vie...

Attention, passage à l'heure d'hiver : à 3 heures, il sera 2 heures !

1347437446.jpg

02:46 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 27 octobre 2012

Paroles de bénévoles : Paulette Becque

PAULETTE_0003.JPG

Paroles de bénévoles.jpgChaque semaine, un bénévole de l'équipe de Brigitte Fouré se dévoile au moyen d'un questionnaire de Proust revisité.

 

 

-Quelle est la date de ton anniversaire ? Le 14 novembre.

 

-Quelle est ta profession ? Commerçante en retraite.

 

-Quelle est ta fonction au sein des bénévoles et de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens ? Membre du Conseil d'Administration et je m'occupe de l'achat des cadeaux aux divers intervenants des temps forts que nous organisons (Cafés Europe...).

 

-Une passion que tu affectionnes particulièrement ? Le shopping.

 

-Un souvenir en particulier au sein de l’association ? Avoir pu faire la connaissance de Brigitte et de toute son équipe.

 

-Ta ville préférée, exceptée Amiens ? Paris (75).

 

-Tes sports préférés ? La marche.

 

-Ton type de musique ? La musique moderne francophone.

 

-Ton plat préféré ? Un bon steack accompagné d'une bonne purée !

 

-Un souvenir d’enfance ? Ma vie auprès de mes grands-parents.

 

-Que ferais si tu gagnais une somme d’argent importante à la loterie ? Je ferai un voyage et j'aiderai mes enfants et petits-enfants !

 

-Un mot que tu adores dire ? Bonheur.

 

-Une citation que tu apprécies ? "Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin !".

 

-Quel est ton plus grand rêve ? Faire un voyage accompagnée de mes enfants et petits-enfants.

 

 

 

Propos recueillis par Morgan Boucher.

Photo : Patrick Pigout.

Logo : Julien Dugué.

vendredi, 26 octobre 2012

Vendredi Europe Express : un Café Europe passionnant et sans langue de bois avec Renaud Dély

DSC_0025.JPG

DSC_0019.JPG

DSC_0024.JPG

"Politiques, tous menteurs. Journalistes, pires encore ?". C'est sous ce thème qu'environ 80 personnes se sont réunies le vendredi 19 octobre dernier à Amiens, au Bowling Mont-Blanc, autour de Renaud Dély, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur et co-animateur de l'émission 28 minutes (Arte), dans le cadre des Cafés Europe organisés par le Conseil de la Société Civile "Amiens Horizon Europe", Femmes au Centre 80 et l'Association des Amis de Brigitte Fouré-Nouvelle Energie pour Amiens. En fin de conférence, Renaud Dély a dédicacé son dernier livre, La droite brune (Flammarion).

 

DSC_0044.JPG

DSC_0010.JPG

DSC_0009.JPG

Photos : Patrick Pigout.

mercredi, 24 octobre 2012

Je suis UDI !

 

Le pacte fondateur

Refondation de la famille politique

Principes

 

Pour lire le discours d'Hervé Morin lors de la réunion constitutive de l'UDI : CLIQUEZ ICI.

udi.jpgLes signataires décident la création de l'Union des Démocrates et des Indépendants, occupant la place centrale de l'échiquier politique. Il réunit sur des valeurs et un projet, l'ensemble des personnes physiques et organisations rassemblant les indépendants, les familles centristes, les divers droites et les tenants d'une écologie responsable.

 

Neufs priorités :

 

  • refonder une Europe plus intégrée et fédérée, protectrice de ses concitoyens et mieux armée dans la compétition internationale,
  • emploi : provoquer un choc de compétitivité pour l'industrie et les services par un allégement - transfert massif des charges sociales,
  • définir des négociations entre les partenaires sociaux par entreprise,
  • promouvoir une économie libérée des carcans pour une croissance équitable,
  • proposer un Etat plus économe des deniers publics, une décentralisation maîtrisée et une réelle maîtrise des comptes,
  • soutenir une nouvelle ambition républicaine de cohésion sociale et territoriale,
  • défendre une écologie responsable et porteuse d'emplois durables,
  • promouvoir une révolution éducative et le choix de l'apprentissage et de l'alternance,
  • Soutenir notre Outre-mer, richesse de notre pays et les aider notamment à devenir les territoires pilotes du développement durable.

Nos valeurs sont communes :

  • la République, le respect de l'autre, l'écoute et le dialogue, la place des corps intermédiaires,
  • la tolérance, la justice et l'équité,
  • encourager la responsabilité et le mérite,
  • valoriser les ressources humaines,
  • lutter contre toutes les lignes Maginot y compris à l'intérieur de notre société et entre nos territoires,
  • modération dans l'expression, fermeté dans les convictions et courage dans l'exécution.

Une formation politique de plein exercice, fonctionnant par vote démocratique : une personne physique ou morale = une voix.

Une formation politique totalement indépendante et positionnée au Centre droit, car l'indépendance n'est pas l'isolement.

Les adhérents sont des personnes physiques. Les personnes morales, formations, associations, clubs, amis, peuvent adhérer ès qualité, celles-ci, transférant de ce fait, leurs compétences en matière de projet politique et d'investiture. Un collège leur est réservé au Conseil National. Les adhérents de ces formations, associations et clubs adhèrent par leur libre choix à l'UDI en gardant la faculté d'une double appartenance.

La bonne gouvernance est indissociable d'un parti moderne, garant de son efficacité.

Organisation des débats internes : transparence et votes sont les bases du fonctionnement.

Plus que toute autre formation, nous devons :

  • manifester une unité sans faille,
  • être exigeants sur la proposition d'un projet politique cohérent,
  •  organiser notre capacité à gouverner,
  •  nous doter d'une organisation professionnelle dans tous les domaines,
  • valoriser et nous appuyer sur les élus territoriaux.

Le Président est élu au suffrage universel des adhérents. Il veille au respect des orientations politiques. Cette fonction est incompatible avec la présidence d'une autre formation politique notamment adhérente à l'UDI.

L'UDI fonctionnera immédiatement sur une architecture internet. Un délégué national à la démocratie et aux nouvelles technologies est créé.  Il s'agit d'un poste essentiel pour animer les fédérations, développer les débats dans notre formation et être en interactivité permanente.

Le principe du débat sur les différents sujets est ainsi institué. Chaque rapporteur, responsable d'un thème, fera périodiquement une communication et des échanges sur Internet avec les militants. Ceux-ci seront en permanence coproducteurs de la réflexion et des décisions.

Les bouleversements actuels, la métamorphose de notre société, l'adaptation à l'internationalisation des échanges, les fondements de notre modèle social avec notamment les financements de notre protection sociale et l'organisation des décisions sur le territoire, nécessitent un travail réel et en profondeur pour bâtir un projet. Un vice-président est nommé pour bâtir et proposer, au bureau politique, un projet global, dans une durée de six mois. Il s'appuiera sur les rapporteurs spéciaux, les élus, les forums territoriaux et un outil internet performant. Jean-Christophe FROMANTIN a accepté de le piloter.

L'Europe est la grande affaire de  la décennie, la France en Europe, l'organisation européenne, les prises de décisions, le fédéralisme, la gouvernance, les régulations et les contrôles, sont les sujets capitaux que nous avons à préparer.

Jean ARTHUIS a accepté de porter la refondation du projet européen, en commençant par faire la tournée des capitales européennes et des formations politiques qui nous sont proches. Il pilotera la refondation de notre projet et la préparation des échéances électorales européennes qui en seront la conséquence. Nous avons été des fondateurs, l'Europe est en difficulté, refonder et peut-être changer d'Europe est un sujet majeur.

- - -

Féminisation et rajeunissement

Nous avons dans ce domaine un retard considérable. Nous devons aller vers la parité ou s'en rapprocher dans toutes les instances de notre formation. Sophie AUCONIE pilotera ce projet, assistée des Présidents des jeunes des différentes formations adhérentes.

Conseil des rapporteurs

Sur chaque grand sujet, une personnalité de premier plan sera désignée comme délégué national et rapporteur spécial. Elle portera  la responsabilité de devenir le meilleur spécialiste des thèmes qu'elle a publiquement pris en charge. Elle aura vocation

  • à animer le point périodique avec les militants,
  • à  alimenter le projet collectif qui sera élaboré dans les six mois,
  • à organiser la riposte au gouvernement, soit directement puisqu'elle sera référencée auprès des médias, soit par porte-paroles interposés,
  • elle sera l'interlocutrice de l'ensemble de la société civile sur les sujets dont elle a la charge.

Gouvernement de l'alternance

Ce concept qui fonctionne dans un certain nombre de pays, a été évoqué à de nombreuses reprises en France, il n'a jamais été sérieusement mis en place. Nous décidons de le faire. Il sera mis en place à partir du conseil des rapporteurs spéciaux au début de l'année 2013, et composé d'une vingtaine de personnes correspondantes aux principales fonctions ministérielles de notre pays. Ils seront l'équivalent des ministres de plein exercice ou des ministres délégués d'importance.

Le rapporteur général, Yves JEGO, est chargé de sa mise en place début 2013.

 

Un Secrétariat Général avec deux Secrétaires Généraux et des Secrétaires Généraux adjoints

Une Assemblée Générale, (le Congrès), qui élit le président au suffrage universel direct.

Un Conseil national composé de trois collèges,

  • un collège de personnes physiques élu par chaque fédération départementale, un membre élu pour dix adhérents,
  • un collège des élus (Assemblée nationale, Sénat, Parlement européen, Conseillers régionaux, Conseillers généraux, Maires et EPCI),
  • un collège de personnes morales, dix représentants pour chaque personne morale adhérente.

Ce Conseil national se réunira au minimum trois fois par an, il est le lieu d'animation et de coordination de la politique générale. Il fixe les orientations. C'est le Parlement.

Son président prépare le Conseil, en accord avec le bureau politique, élabore l'ordre du jour, dirige et préside les séances.

Un Bureau politique

Elu par le Conseil national sur une liste par vote bloqué au scrutin majoritaire, le Bureau politique sera composé des représentants de chaque fédération départementale, d'un représentant de chacune des personnes morales adhérentes et de parlementaires élus par leurs pairs. 

Un Bureau exécutif

Composé des Vice-présidents proposés par le Président, des Secrétaires Généraux, des Présidents des groupes de l'Assemblée et du Sénat, du coordinateur des élus locaux, du coordinateur du Parlement européen, des deux Porte-paroles et du Président (e) de la commission d'investiture. Le bureau exécutif peut être enrichi par trois personnes désignées par le Président.

Le Bureau exécutif est seul habilité, par la voie du Président, des Porte-paroles, ou de l'un de ses membres mandatés à exprimer les positions de l'UDI.

Le bureau politique se réunira tous les mois, le bureau exécutif tous les 15 jours, un conseil de la présidence restreint se réunira tous les lundi soir.

 

Structure provisoire (et incomplète)

Huit Vice-présidences  représentant les grandes sensibilités et thèmes majeurs de notre formation politique.

Délégué national Démocratie et Nouvelles technologies en charge de toute la communication interne, des forums citoyens mensuels et d'un parti zéro papier complètement moderne : Alain DOLIUM

Vice-président en charge du projet européen et de la préparation des élections : Jean ARTHUIS.

Vice-président en charge du projet global, par un système décentralisé territorial,  des forums citoyens sur Internet et le dialogue avec les rapporteurs spéciaux : Jean-Christophe FROMANTIN

Rapporteurs spéciaux : les premiers contacts permettent d'affirmer que la répartition des responsabilités, en fonction des compétences de chacun, pourrait être arrêtée très prochainement.

Deux Porte-paroles institutionnels du Parti

Deux Secrétaires généraux

Des Secrétaires généraux adjoints

Un Trésorier

Président de la commission pour la transparence financière

Président de la commission d'arbitrage et de contrôle : 

Directeur général : Eric AZIERE


Calendrier

Signature des fondateurs approuvant les grandes lignes du Pacte Fondateur : à compter du 13 septembre

Cellule rédaction statuts reprenant ces principes

Journée parlementaire : 18 septembre

Première réunion des fondateurs, présentation à la presse et lancement de la campagne d'adhésions : 18 septembre.

Les fondateurs deviennent l'assemblée constitutive.

Première grande réunion publique à Paris, avec les adhérents, à la Mutualité : 21 octobre

  • Présentation du Parti : valeurs, priorités et organisations.
  • Présentation de la méthodologie d'élaboration du projet autour de Jean-Christophe FROMANTIN,
  • Lancement du projet Europe avec nos partenaires européens piloté par Jean ARTHUIS.

Lancement dès le 1er octobre de l'organisation, par département, des nouvelles fédérations départementales

Premier Congrès statutaire à la fin du printemps 2013,  après que les fédérations aient pu désigner leurs représentants au Conseil National :

  • mise en place définitive et juridique : par vote des différentes responsabilités,
  • approbation du projet

 

Financement

L'intégralité des cotisations reste aux structures départementales. Un Délégué national au fundraising sera mis en place la semaine prochaine.

Le principe général est que l'essentiel des financements aille à l'UDI avec une rétrocession mis en place pour les structures adhérentes. Ce principe peut souffrir d'exceptions temporaires, des conversations auront lieu de bonne foi ultérieurement.

- - -

Le monde vit des bouleversements considérables, notre modèle économique, politique et social doit évoluer face à la métamorphose de nos sociétés. La crise française et européenne est bien présente, elle nécessite une réflexion approfondie sur notre modèle de développement. Les réformes mises en œuvre, aujourd'hui par la gauche, relèvent d'une vision de notre société inadaptée à la situation actuelle et relevant des recettes d'un monde passé.

Nous devons bâtir une formation politique unie, soudée, efficace, professionnelle dans son organisation, débouchant sur un projet collectif global adapté au monde moderne. Nous devons être efficaces comme parti d'opposition, sans pour autant tomber dans le jeu politique d'opposition systématique. Une opposition tonique est d'autant plus efficace qu'elle n'est pas systématique. Nous devons préparer l'alternance dans nos villes, nos départements, nos régions et notre parlement. Nous devons nous préparer aux élections européennes.  Nous devons préparer le renouvellement de la confiance des collectivités que nos membres dirigent d'ores et déjà.

La refondation est en marche. Depuis dix ans, depuis l'éclatement de l'UDF, l'idée que cette formation centrale n'était ni de droite ni de gauche, a conduit à une impasse. Les démocraties modernes exigent des partis indépendants et des alliances entre partis indépendants.

Certains de nos amis de la droite modérée et sociale, des indépendants et centristes, ont rejoint l'UMP sans parvenir à faire réellement entendre leur spécificité. Les autres se sont retrouvés isolés, voire limités dans leurs actions dans des organisations qui n'ont pas la taille critique, compte tenu des enjeux.

Du fait de ces migrations, nombre de municipalités, départements et régions ont élu des modérés de gauche à la place des modérés de droite. C'est aujourd'hui le moment de la refondation et de la reconquête.

Nous prenons l'engagement d'agir de manière collective, transparente, déterminée et unie. Les indépendants et centristes n'avaient pas disparus, ils étaient juste dispersés, à nous de leur redonner la force qu'ils n'auraient jamais du perdre.


ANNEXE

Les fondateurs signataires du présent Pacte sont les membres de l'assemblée constitutive.

Celle-ci devient l'instance délibérative de l'UDI jusqu'à son congrès. Elle est garante du respect du Pacte.

La nécessité d'être immédiatement opérationnelle impose la mise en place d'une structure provisoire.

  • La liste des délégations nationales est arrêtée ce jour.
  • La nomination des rapporteurs spéciaux et délégués nationaux, finalisée à 70%, sera arrêtée est présentée le 21 octobre avant la première réunion à la mutualité.

Jean-Louis BORLOO assurera la présidence.

Jean ARTHUIS, Vice-président, est en charge du projet européen.

Jean-Christophe FROMANTIN, Vice-président est en charge du projet global.

Alain DOLIUM, Délégué national démocratie et nouvelles technologies.

Ils présenteront ces enjeux le 21 octobre.

Un exécutif rapproché, complémentaire est, ce jour, ainsi composé :

  • de François ZOCCHETTO, Président du Groupe au Sénat,
  • d'Hervé MORIN Président du Conseil national,
  • de Sophie AUCONIE, Jean-Marie BOCKEL, Gilles BOURDOULEIX, Jean-Marie CAVADA, Hervé de CHARETTE, Marielle GALLO, Edouard FRITCH, Louis GISCARD d'ESTAING, Philippe GOMES, Sylvie GOY-CHAVENT, Yves JEGO, Laurent LAFON, Sonia LAGARDE, Valérie LETARD, Michel MERCIER, Catherine MORIN-DESSAILLY, Henri PLAGNOL, Yves POZZO DI BORGO, André ROSSINOT, André SANTINI, François SAUVADET, Michèle STRIFFLER, Jean-Marie VANLERENBERGHE,
  •  de la Présidente de la commission d'investiture : Rama YADE,
  • des Porte-paroles institutionnels, Maurice LEROY, Philippe VIGIER,
  • des Secrétaires Généraux : Jean-Christophe LAGARDE et Laurent HENART
  • des Secrétaires Généraux-adjoint : Florent MONTILLOT- formation, Hervé MARSEILLE - élections. Hervé MAUREY, Président de la Commission d'arbitrage et de contrôle, participe naturellement aux travaux du Secrétariat général.

Ils forment l'exécutif rapproché et l'ossature dirigeante de notre future organisation. Celle-ci sera enrichie et renforcée par de jeunes élus : maires, conseillers généraux, conseillers régionaux et des personnalités de la société civile

Le directeur général est Eric AZIERE.

 

(Source : Site de l'UDI).

lundi, 22 octobre 2012

L'agenda de ma semaine

Mairie.jpgLundi 22 octobre :

9h-12h : permanence spécial logement à ma permanence

18h-20h : permanence sans rendez-vous à Cagny

 

Mardi 23 octobre :

9h30 : session du Conseil Général de la Somme

 

Mercredi 24 octobre :

18h : réunion de travail pour préparer l’UDI Somme

20h30 : réunion mensuelle du Nouveau Centre d’Amiens

 

Jeudi 25 octobre :

9h-12h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

 

Vendredi 26 octobre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

18h : réunion de travail sur les finances de la ville d'Amiens.


10:43 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 21 octobre 2012

Je me rends aujourd'hui, à Paris, à la réunion fondatrice de l'UDI (Union des Démocrates Indépendants)

Borloo-Morin-930x620_scalewidth_630.jpg

samedi, 20 octobre 2012

Paroles de bénévoles : Carlos Gomes

 CARLOS_0001.JPG

bt-paroles-benevoles.jpgChaque semaine, un bénévole de l'équipe de Brigitte Fouré se dévoile au moyen d'un questionnaire de Proust revisité.

 

 

-Quelle est la date de ton anniversaire ? Le 18 juin.

 

-Quelle est ta profession ? Commerçant en retraite.

 

-Quelle est ta fonction au sein des bénévoles et de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens ? Vice-président en charge des relations avec les commerçants.

 

-Une passion que tu affectionnes particulièrement ? Le bateau.

 

-Un souvenir en particulier au sein de l’association ? L'élection de Brigitte au moment des cantonales.

 

-Ta ville préférée, exceptée Amiens ? Lisbonne (Portugal), où je suis né.

 

-Tes sports préférés ? La marche.

 

-Ton type de musique ? La musique populaire et moderne.

 

-Ton plat préféré ? Un plateau de fruits de mer.

 

-Un souvenir d’enfance ? Mes années de scoutisme au Portugal.

 

-Que ferais si tu gagnais une somme d’argent importante à la loterie ? J'achèterai un yacht !

 

-Un mot que tu adores dire ? Nostalgie.

 

-Une citation que tu apprécies ? "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on n'en trouve pas !".

 

-Quel est ton plus grand rêve ? Gagner moins d'un million d'euros afin de ne pas être taxé à 75% par l'équipe Hollande ! (Rires).

 

 

 

Propos recueillis par Morgan Boucher.

Photo : Patrick Pigout.

Logo : Julien Dugué.

vendredi, 19 octobre 2012

Vendredi Europe Express : Café Europe avec Renaud Dély à Amiens ce soir !

cafe-europe-octobre-2012-v5.jpg

mercredi, 17 octobre 2012

Le numéro 11 du magazine "Nouvelle Energie pour Amiens" est disponible !

couv-nea-2012.jpg

Une fois par an, à l'automne, retrouvez tout ce qui fait l'actualité de Brigitte Fouré au sein du magazine de l'association. Dénommé "Nouvelle Energie pour Amiens", cette édition 2012 revient largement sur la déclaration de candidature de Brigitte Fouré aux Municipales Amiens 2014.

Pour lire ce magazine, CLIQUEZ ICI.

lundi, 15 octobre 2012

L'agenda de ma semaine

CG.jpgLundi 15 octobre :

9h-12h : permanence spécial logement à ma permanence

12h30 : déjeuner avec des amies

 

Mardi 16 octobre :

12h30 : rendez-vous à ma permanence

14h30-16h : permanence sans rendez-vous en mairie de quartier Pierre Rollin

18h30 : réunion de la CNAC du Nouveau Centre à Paris

19h30 : Conseil National du Nouveau Centre à Paris

 

Mercredi 17 octobre :

12h30 : déjeuner de travail

18h : Conseil d’Administration de l’association Yves Le Febvre

 

Jeudi 18 octobre :

9h-12h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

 

Vendredi 19 octobre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

18h : café-Europe au Bowling Mont-Blanc avec Renaud Dély

 

Dimanche 21 octobre :

Participation au lancement de l’UDI (Union des Démocrates et des Indépendants) à Paris.

20:10 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 14 octobre 2012

La 2CV du dimanche !

sitraLOI640691_64504_p1030689-la-2cv-4.jpg

samedi, 13 octobre 2012

Paroles de bénévoles : Marie-Josée Budynek

Marie-Josée.JPG

bt-paroles-benevoles.jpgChaque semaine, un bénévole de l'équipe de Brigitte Fouré se dévoile au moyen d'un questionnaire de Proust revisité.

 

-Quelle est la date de ton anniversaire ? Le 17 Mars.

 

-Quelle est ta profession ? Cadre de l'OPAC en retraite.

 

-Quelle est ta fonction au sein des bénévoles et de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens ? Secrétaire générale.

 

-Une passion ou une pensée que tu affectionnes particulièrement ? "Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur".

 

-Un souvenir en particulier au sein de l’association ? L'arrivée de Brigitte au Conseil Général.

 

-Ta ville préférée, exceptée Amiens ? Saint Martin de Ré (17).

 

-Ton sport préféré ? La bicyclette.

 

-Ton type de musique ? Celle des années 60.

 

-Ton plat préféré ? Le pot au feu.

 

-Un souvenir d’enfance ? Les vacances à la mer avec mon parrain et ma marraine.

 

-Que ferais si tu gagnais une somme d’argent importante à la loterie ? Le partage de cette somme d'argent avec ma famille.

 

-Un mot que tu adores dire ? "Mon bébé d'amour", à ma petite fille

 

-Une citation que tu apprécies ? Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.

 

-Quel est ton plus grand rêve ? Faire une croisière.

 

Propos recueillis par Fabrice Hinschberger.

Photo : Fabrice Hinschberger.

Logo : Julien Dugué.

vendredi, 12 octobre 2012

Vendredi Europe Express : Brigitte Fouré salue l’attribution du Prix Nobel de la Paix à l’Union européenne

Prix Nobel UE.jpg

carteEurope.gif

 

(Communiqué de presse en date de ce jour)

La Conseillère Générale Brigitte Fouré, responsable du Mouvement Européen – Somme et ancienne députée européenne, s’est dit ce matin « très émue par le fait que le comité norvégien du Prix Nobel de la Paix ait attribué la distinction 2012 à l’Union européenne » et avoue « n’y avoir pas cru un instant tant ma joie était immense ».

Selon elle, « L'Europe doit maintenant profiter de cette reconnaissance pour se renforcer et faire de sa diversité un modèle dans l'exercice du vivre ensemble. En cette période de crise, il faut que l'Europe soit forte et solidaire, respectée pour son courage et sa détermination à défendre dans le monde les valeurs humanistes, libérales, citoyennes et sociales qui nous font vivre. »

Et d’ajouter : « Elle doit s’appuyer sur la double légitimité des États et des citoyens. Nous devons développer davantage encore le concept de citoyenneté européenne, lui donner un contenu réel plus fort, car son rôle pour l’avenir est considérable. »

Enfin, Brigitte Fouré, candidate à l’investiture de la tête de liste d’union pour les Municipales Amiens 2014 rappelle « le rajeunissement dont a pu bénéficier notre ville sous l’impulsion de l’ancienne municipalité avec l’aide des fonds européens ».

 

CONTACT PRESSE

06 47 54 95 47

Vendredi Europe Express : Pourquoi la Chancelière Angela Merkel a rejeté le projet EADS-BAE ?

1773129_3_a460_le-gouvernement-allemand-a-surtout-exprime-de_e8eb0c6bce6ea029fddfd01c68b58a24.jpg

EADS et BAE Systems ont officiellement dressé, mercredi 10 octobre, l'acte de décès de leur projet de fusion. Pourtant, ces derniers jours, les directions des deux groupes d'aéronautique et de défense croyaient bien être parvenues à leur fin. Mais elles n'ont pas réussi à infléchir Angela Merkel et l'Etat allemand. Au point de préférer renoncer. Revue de détail des blocages de la chancelière.

  • La parité franco-allemande et la présence étatique au capital

 Depuis l'annonce des fiançailles entre EADS et BAE, le 12 septembre, le gouvernement allemand n'avait posé officiellement qu'une seule condition à sa possible approbation : conserver la parité franco-allemande au sein du capital du futur groupe.

Aujourd'hui, au sein d'EADS, les actionnaires français (l'Etat et Lagardère) détiennent 22,5 % du capital, tout comme les actionnaires allemands (Daimler, 15 %, et des banques allemandes, dont la banque publique KfW, 7,5 %).

Vendredi 5 octobre, Londres et Paris étaient tombés d'accord pour que la France comme l'Allemagne détiennent chacune 9 % du futur groupe EADS-BAE.

Paris avait, en outre, obtenu de la Grande-Bretagne, fait-on savoir côté français, le droit à terme de dépasser ce seuil et d'aller au-delà de 9 %. Que ce soit en rachetant les 7,5 % de Lagardère dans EADS ou autrement.

Qui plus est, ce projet de fusion obligeait Berlin à régler dans l'urgence un problème de longue date : la non-participation de l'Etat allemand au capital d'EADS. Au contraire de la France, actionnaire historique du groupe européen.

Seulement voilà, Daimler, comme Lagardère, souhaite se désengager d'EADS. Alors que Tom Enders, le patron d'EADS, ne cesse de plaider pour que les gouvernements sortent du capital de l'entreprise, la fusion aurait poussé Berlin à yentrer, par le biais de la banque publique KfW, la Caisse des dépôts allemande. Et à dépenser au passage 6 milliards d'euros pour racheter la participation de Daimler et être à parité avec Paris.

Les discussions sur une éventuelle participation déclenchaient, depuis longtemps, de vives tensions entre Philip Rösler, le ministre de l'économie et président du Pari libéral, hostile à un engagement de l'Etat, et Angela Merkel et la CDU.

  • Le siège, les sites et les emplois

 La décision de Tom Enders, tout juste installé à la tête d'EADS, début juin, de transférer à Toulouse les sièges parisien et bavarois d'EADS, a fait craindre en Allemagne qu'un tel scénario se reproduise avec le nouvel ensemble.

La tentative de rapprochement avec BAE Systems a été l'occasion pour Berlin deremettre la question sur la table de l'emplacement du siège. Une demande jugée"déraisonnable" par EADS, car "le choix du siège de la maison est une décision économique".

Surtout, Berlin redoutait que les activités de défense d'EADS, principalement installées en Allemagne, ne fassent les frais de la fusion.

Outre les réductions d'effectifs et des transferts d'activités, Berlin craignait que le centre de gravité du pôle défense du futur EADS-BAE quitte l'Allemagne pour la Grande-Bretagne et BAE.

C'était inenvisageable pour Mme Merkel à un an des élections législatives, mais aussi d'élections en Bavière – où EADS a une grande partie de ses activités militaires.

A ce titre, en Allemagne, nul n'a oublié les déboires de Sanofi-Aventis. En 1998, la fusion "entre égaux" du français Rhône-Poulenc et de l'Allemand Hoechst, pour créer un géant européen de la pharmacie, avait abouti au sacrifice des emplois en Allemagne au profit des sites français.

 

 

(Source : Le Monde).

mercredi, 10 octobre 2012

AMIENS : Dialogue de sourds sur le ramassage des déchets

test-dechet.gifLa collecte unique des déchets ne fait décidément pas l'unanimité. La réunion organisée lundi soir par le comité de quartier Saint-Honoré n'a pas suffi à apaiser les tensions.

Prôner une attitude écocitoyenne à qui veut l'entendre part certainement d'un bon sentiment. À condition toutefois qu'on soit prêt à mettre la main à la pâte et... à faire quelques concessions.

Oui, mais voilà: comment garder son sang froid dans un quartier où la mise en place d'une collecte unique des déchets ménagers vient créer plus de problèmes qu'elle semble en résoudre?

Une question débattue lundi soir lors d'une réunion publique organisée par le comité de quartier Saint-Honoré.

Une réunion à l'ambiance plus qu'électrique qui a parfois frisé le procès d'intention aux élus présents : Colette Finet, vice-présidente d'Amiens-Métropole en charge de la collecte et du traitement des ordures ménagères, Étienne Desjonquères, adjoint à la démocratie locale, et Fatima Ouadi, de la direction de l'environnement.

À 20 heures tapantes, la salle était déjà pleine à craquer. Les riverains, visiblement très remontés, n'auraient manqué ce temps fort pour rien au monde.

«C'est une habitude chez vous de prendre des décisions sans se soucier des principaux intéressés», lance un sexagénaire à bout de nerfs. «Vous avez pensé aux gens qui habitent près du restaurant "Le Vivier" et qui doivent subir les relents de poissons sous leurs fenêtres? Hier, j'ai retrouvé un rat dans ma cave!», s'insurge une habitante de la route de Rouen.

«En passant à une collecte unique, vous portez atteinte au service public. Arrêtez avec vos arguments écolos, cette mesure s'inscrit dans une logique de rentabilité!», poursuit un autre riverain qui peine à contenir sa colère.

 

Pour lire la suite de l'article sur le site du quotidien régional Le Courrier Picard : CLIQUEZ ICI.

 

lundi, 08 octobre 2012

L'agenda de ma semaine

151767677_2.jpgLundi 8 octobre :

9h-12h : permanence spécial logement à ma permanence

17h30-19h : permanence sans rendez-vous dans le quartier Sainte-Anne

20h : réunion du club « Imagine Amiens »

 

 

Mardi 9 octobre :

12h30 : déjeuner de travail

 

 

Mercredi 10 octobre :

12h30-15h: visite de terrain dans le quartier Etouvie

15h-16h : permanence sans rendez-vous en mairie de quartier Etouvie avec ma collègue du Conseil Municipal, Nedjma Ben Mokhtar

19h : Conseil Départemental du Nouveau Centre

 

 

Jeudi 11 octobre :

9h-11h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

11h : Comité de liaison police nationale-ville d’Amiens sur le quartier Sud-Est

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

 

 

Vendredi 12 octobre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

18h : célébration du 20° anniversaire du Mouvement Européen Jeunes

 

 

Samedi 13 octobre :

15h : association des jardins familiaux de Bapaume-Saint-Acheul

19h : 50ème anniversaire de mariage d’un couple d’amis.

 

10:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 07 octobre 2012

La 2CV du dimanche !

citroen_2CV.jpg

samedi, 06 octobre 2012

Paroles de bénévoles : Lucette Pigout

LUCETTE_0003.JPG

bt-paroles-benevoles.jpgChaque semaine, un bénévole de l'équipe de Brigitte Fouré se dévoile au moyen d'un questionnaire de Proust revisité.

 

 

-Quelle est la date de ton anniversaire ? Le 20 avril.

 

-Quelle est ta profession ? Agent territorial en retraite.

 

-Quelle est ta fonction au sein des bénévoles et de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens ? Secrétaire-adjointe. J'organise également les réunions de travail de Brigitte, je m'occupe d'une partie de son planning et de l'acheminement de son courrier d'élue.

 

-Une passion que tu affectionnes particulièrement ? La décoration.

 

-Un souvenir en particulier au sein de l’association ? L'élection de Brigitte au Conseil Général, en 2010.

 

-Ta ville préférée, exceptée Amiens ? Port-Camargues (34).

 

-Tes sports préférés ? L'aquagym, la gymnastique et la marche.

 

-Ton type de musique ? La musique classique.

 

-Ton plat préféré ? Des pâtes, avec du jambon et du gruyère.

 

-Un souvenir d’enfance ? Mon amour de jeunesse.

 

-Que ferais si tu gagnais une somme d’argent importante à la loterie ? J'achèterai un bel appartement et je voyagerai.

 

-Un mot que tu adores dire ? Soleil.

 

-Une citation que tu apprécies ? "La parole est d'argent mais le silence est d'or".

 

-Quel est ton plus grand rêve ? Faire le tour du monde.

 

 

 

Propos recueillis par Morgan Boucher.

Photo : Patrick Pigout.

Logo : Julien Dugué.

vendredi, 05 octobre 2012

Vendredi Europe Express : le programme Erasmus menacé de disparition

a9e60200-0df9-11e2-8b2e-01e37e0fea5f-493x328.jpg

Lancé en 1987, le programme ne bénéficie actuellement plus de suffisamment d'argent pour financer ses étudiants.

 Si Erasmus célèbre ses 25 ans cette année, il n'a pas le moral à la fête. Lancé en 1987, le programme ne bénéficie actuellement plus de suffisamment d'argent pour financer ses étudiants. Le président de la Commission des budgets du Parlement européen, le Français Alain Lamassoure, a été le premier à pousser le cri d'alarme. «Le Fonds social européen est en cessation de paiement depuis le début du mois et ne peut plus effectuer de remboursements aux États», déplore le député européen français.

Des besoins estimés à plusieurs milliards d'euros

Dans un contexte économique difficile, les gouvernements ont taillé dans le budget 2012 de l'Union européenne et limité les dépenses à 129 milliards d'euros. Ainsi il manque près de 4 milliards d'euros par rapport aux propositions de la Commission, pour le mettre au diapason de la rigueur imposée à l'Europe par la crise financière.

Résultat: le Fonds social européen est en cessation de paiement. «Il ne peut plus effectuer de remboursements aux États. La semaine prochaine ce sera le tour d'Erasmus et à la fin du mois le programme pour la Recherche et l'Innovation n'aura plus d'argent» déplore Alain Lamassoure.

Il dénonce une «situation absurde» en ajoutant que la situation risquait de perdurer, car sept pays (Royaume-Uni, France, Allemagne, Finlande, Suède, Pays-Bas et Autriche) refusent le projet de budget pour 2013 proposé par la Commission avec 138 milliards d'euros pour les dépenses, soit une hausse de 9 milliards (+6,8 %) par rapport à 2012.

Bruxelles demande une rallonge le 23 octobre

Le commissaire au Budget, Janusz Lewandowski, doit présenter dans les prochaines semaines un budget rectificatif pour demander aux États une rallonge de plusieurs milliards d'euros pour continuer à financer ces programmes. Si son porte-parole Patrizio Fiorilli a rappelé qu'Erasmus était «à court d'argent» il a indiqué que «la plupart des paiements pour les étudiants ont été effectués.»

Mais si la commission n'agit pas «il n y aura pas de bourse à Noël pour les étudiants car ils seront contraints de stopper leur programme Erasmus à 80 %», insiste Alain Lamarousse.

Du côté du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, on se veut rassurant. «Il n y aura pas de conséquences sur le budget des étudiants français. L'Agence Europe éducation formation France (2E2F) - qui attribue les financements européens - n'a aucun problème de trésorerie», affirme le cabinet de la ministre Genevière Fioraso.

 

(Source : Le Figaro).

mercredi, 03 octobre 2012

Zone de Sécurité Prioritaire à Amiens : une annonce qui fait Pschiiiiit !

Amiens-40-jours-apres-les-violences-Valls-inaugure-la-future-ZSP_reference.jpg

Lors du Conseil Municipal du 28 juin dernier, les élus d'Amiens ont unanimement voté un voeu présenté par le Maire, demandant que notre ville soit classée en Zone de Sécurité Prioritaire. Nous espérions tous que ce classement nous permettrait de disposer de moyens supplémentaires...

Le 6 août Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, décidait de classer Amiens, et plus particulièrement ses quartiers Nord, parmi les 15 premières Zones de Sécurité Prioritaire, laissant espérer des effectifs policiers supplémentaires dès 2013.

Mais dès le 13 août, les quartiers Nord ont été malheureusement au coeur de l'actualité et on a vu sur tous les medias des scènes d'une rare violence, telle qu'on n'en avait jamais connu... Aussi l'attente des Amiénois en matière de sécurité s'est accrue d'autant...

Pourtant quelques semaines plus tard,l e 24 septembre, on apprenait que les Zones de Sécurité Prioritaire ne disposeraient d'aucuns moyens supplémentaires, ni en effectif, ni en matériel!

Alors, à quoi sert le classement en ZSP? On nous affirme que la ZSP créera un renforcement "des partenariats opérationnels avec la municipalité, le bailleur social, l'Education Nationale". On ajoute que la ZSP prévoit la création d'un comité opérationnel de coordination de sécurité (COCSI) sous la codirection du Préfet et du Procureur. 

Et j'ai envie de dire: tout cela pour ça!!! Fallait-il vraiment un classement en ZSP pour découvrir que, dans ces quartiers, il faut travailler en réseau entre tous les partenaires!

On a vraiment l'impression que les pouvoirs publics sont dépassés par les évènements et incapables de prendre des mesures vraiment efficaces.

Quand on prend conscience que, depuis le 13 août dernier, une grande partie des habitants des quartiers Nord vivent dans le noir parce que l'éclairage public n'a toujours pas été rétabli, on est scandalisé!


Monsieur le Maire, qu'attendez-vous pour agir???


Brigitte Fouré

lundi, 01 octobre 2012

L'agenda de ma semaine

CG.jpgLundi 1er octobre :

9h-14h : commission permanente du Conseil Général

15h30-17h : permanence sans rendez-vous en mairie de quartier Saint-Acheul

 

Mardi 2 octobre :

11h : rendez-vous à ma permanence

18h : réunion de la Commission Nationale d’Arbitrage et de Contrôle à Paris

19h : COMEX du Nouveau Centre à Paris

 

Mercredi 3 octobre :

12h30 : déjeuner de travail

17h30 : rendez-vous à ma permanence

 

Jeudi 4 octobre :

9h-12h : Permanence sans rendez-vous à ma permanence

14h-17h30 : cours à la faculté de droit

 

Vendredi 5 octobre :

8h-11h30 : cours à la faculté de droit

13h-15h : cours à la faculté de sciences humaines

 

Samedi 6 octobre :

10h30-17h : réunion du Mouvement Européen à Lille

 

Dimanche 7 octobre :

11h30 : rèderie d’automne au Centre Ville.

 

12:04 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 29 septembre 2012

Paroles de bénévoles : une nouvelle rubrique dès samedi prochain !

permanence-b-foure.jpg

bt-paroles-benevoles.jpgChaque jour, des bénévoles chaleureux et enthousiastes entourent Brigitte Fouré et vous accueillent de façon conviviale au sein de sa permanence. Vous les apercevez et les rencontrez aussi régulièrement dans le cadre des temps forts organisés par l'associaton des Amis de Brigitte Fouré - Nouvelle Energie pour Amiens.

Afin de mieux les connaître, cette nouvelle rubrique intitulée Paroles de bénévoles vous aidera à en savoir un peu plus sur chacune et chacun d'eux dès samedi prochain au moyen d'un "questionnaire de Proust" revisité !