Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 janvier 2011

L'agenda de ma semaine

2234422020.jpgLundi 31 janvier : Rendez-vous à ma permanence.

 

Mardi 1er février : Visite de la Maison des Adolescents, à Amiens.

Café-Europe sur le thème de l'immigration, avec Omar Ba, écrivain et essayiste. Grand Témoin : Yasine Mokkadem, Cadre au sein d'un service public, Président d'associations.

 

Mercredi 2 février : Rencontre d'Hervé Morin, Président national du Nouveau Centre, avec des étudiants d'Amiens.

Le soir, conférence sur l'Europe autour d'Hervé Morin, salle Valentin Haüy.

 

Jeudi 3 février : Conseil municipal d'Amiens.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 30 janvier 2011

Hervé Morin à la rencontre des Français, en Savoie

samedi, 29 janvier 2011

Cérémonie des voeux : le discours de Brigitte Fouré (5/5)

100_1532.JPG

Vous pouvez lire, consulter et télécharger le discours de voeux prononcé par Brigitte Fouré samedi dernier 15 janvier à l'espace Dewailly d'Amiens sur le site Internet de l'association des Amis de Brigitte Fouré.

Bonne lecture!

 

(Illustration : Brigitte Fouré samedi dernier avec deux adhérentes de son association).

09:00 Publié dans Voeux 2011 | Lien permanent | Commentaires (0)

Cérémonie des voeux : l'analyse d'Olivier Mira a séduit l'assistance (4/5)

100_1573.JPG

L'intervention d'Olivier Mira, mon suppléant au Conseil Général, a apporté une note très sérieuse à l'après-midi, avec une pointe d'humour que l'assistance a particulièrement apprécié.

vendredi, 28 janvier 2011

Selon un sondage, les Français plébiscitent leur monnaie, l'euro

euro.jpgLe sondage de l’Ifop pour France-Soir prend gauche et droite à contre-pied : seule une minorité de Français rêvent d’un retour au franc. 

C’est un coup de tonnerre, en tout cas un résultat inattendu, compte tenu des violentes critiques dont l’euro fait l’objet en France depuis des mois. Un euro qui n’apparaît pas si protecteur que cela, un euro parfois brinquebalant, un euro discuté par les Allemands et présenté par certains comme « en sursis ».

Or, quand l’Ifop demande aux Français – pour les mettre au pied du mur – s’ils souhaitent que leur pays abandonne l’euro et revienne au franc, la réponse tombe, sans aucune ambiguïté : c’est non. 72 % des personnes interrogées (contre 28 % d’un avis contraire) refusent l’idée d’un retour au franc. Et, curieusement, dans les mêmes proportions s’agissant des sympathisants de gauche et des sympathisants de droite : dans les deux cas, 74 % veulent, disent-ils, s’en tenir à l’euro, aussi critiquable et imparfait soit-il. Ils n’imaginent pas une opération… « retour vers le futur ».

Quatre observations peuvent être faites

L’euro est en nette progression. Globalement, c’est, au moins, la réalité dans les têtes en ce début de janvier 2011. Si l’on compare, en effet, les résultats de l’enquête de l’Ifop pour France-Soir avec un sondage réalisé par le même institut en mai 2010, il y a seulement huit mois, le changement est même impressionnant. Les soutiens de l’euro sont passés de 62 % à 72 % (+ 10) et ceux du franc ont, durant la même période, « glissé » de 38 % à 28 % (– 10). Traduction : alors que la monnaie européenne, presque partout en Europe, est contestée, l’écart d’image entre le franc et l’euro s’est accru en France en huit mois, au bénéfice de l’euro, de 20 points (+ 10 et - 10). C’est énorme.

Le coup de cœur des femmes pour le franc. Il ne faut pas exagérer mais, toutes proportions gardées, elles sont plus tentées par un retour au franc que les hommes : 31 % d’entre elles avouent cette tentation-là. Les hommes ne sont que 25 %.
Jeunes et séniors disent oui à l’euro. Par tranches d’âges, et c’est une autre curiosité, les plus attachés à l’euro sont les 65 ans et plus (87 %) juste devant… les 18-24 ans (78 %).

Les extrêmes regrettent le franc. Politiquement, les principaux soutiens du franc – dont certains ont, visiblement, une forte nostalgie des temps d’avant la grande crise financière – sont les électeurs de Marine Le Pen (71 % souhaitent un retour au franc) et, à l’autre bout de l’échiquier, les amis de Jean-Luc Mélenchon et ceux d’Olivier Besancenot (52 % dans les deux cas).

Les écolos et l’UMP champions de l’euro. Les plus grands fans de l’euro – ceux qui, apparemment, ne se posent aucune espèce de question et, en tout cas, ne regardent pas dans le rétroviseur – sont, dans l’ordre, les militants d’Europe-Ecologie regroupés autour de Daniel Cohn-Bendit, Cécile Duflot et Eva Joly (91 % choisissent l’euro), puis les électeurs sarkozystes de l’UMP (91 % aussi) et, juste après, les amis de François Bayrou (89 %). Le plus étonnant, historiquement, c’est la confirmation de la conversion spectaculaire à l’euro de la « famille » gaulliste, longtemps divisée sur ce sujet. Et c’est peu dire.

L’hostilité des ouvriers. Si l’on prend en compte maintenant les catégories socioprofessionnelles, de nouveaux clivages apparaissent et, au fond, pas si surprenants que cela. Où se recrutent d’abord les partisans de l’euro ? Parmi les professions libérales et chez les cadres supérieurs (89 %), bref dans un monde où la mondialisation et la concurrence, a priori, ne font pas peur. Viennent ensuite, ce qui est plus inattendu, les retraités (82 %), peut-être parce qu’eux ont connu la guerre et aussi les dévaluations à répétition (quand le « bouclier » de l’euro n’existait pas). A l’inverse, les plus forts soutiens du franc, on les trouve, proportionnellement, chez les ouvriers (49 % d’entre eux le regrettent), chez les artisans et commerçants (43 %) et chez les employés (40 %). Autrement dit, chez ceux qui souffrent le plus de la crise et de ses conséquences, et voient en l’euro le symbole de la hausse générale du coût de la vie, le symbole des emplois qui filent ailleurs. Bref, le symbole d’un monde très dur.

A l’approche de la présidentielle, les politiques des deux camps seraient bien inspirés de ne pas oublier ces électeurs-là qui, sinon, sauront se rappeler à eux à l’heure du vote. Il reste que la première leçon de ce sondage est que l’euro – qui l’eût cru ? – a des amis en France. Et des « amis » nombreux et qui regardent droit devant eux. C’est un démenti de plus adressé aux professionnels du pessimisme. Politiquement, alors que l’Europe s’interroge, c’est un événement.

Enquête exclusive réalisée par l’Ifop pour France-Soir les 5 et 6 janvier 2011 auprès d’un échantillon national représentatif de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

(Source : Dominique de Montvalon, France Soir du 7 janvier 2011).

jeudi, 27 janvier 2011

Olivier Mira sur France Bleu Picardie

Olivier-Mira.jpgOlivier Mira était l'invité ce soir de l'émission La Tribune, sur France Bleu Picardie. Retrouvez ses interventions sur le podcast de la radio : CLIQUEZ ICI.

France_Bleu_Picardie.gif

mercredi, 26 janvier 2011

Cérémonie des voeux : Olivier Berthe, un invité d'honneur épris de solidarité (3/5)

cb6098b2-b625-11dd-a0cf-9f742914dbe9.jpg

C'est Olivier Berthe, Président national des Restaurants du Coeur, qui était cette année l'invité d'honneur de la cérémonie de mes voeux. Il a évoqué avec nous les 25 ans des Restos, les 20 ans des Enfoirés, et nous a exhorté, quel que soit notre niveau de responsabilité dans la société, à être plus solidaire envers les plus démunis.

mardi, 25 janvier 2011

Cérémonie des voeux : Intervention de Marie-Josée Budynek, coordinatrice générale de l'association des Amis de Brigitte Fouré (2/5)

100_1535.JPG

Elle a bien grandi, l’association des Amis de Brigitte Fouré, depuis sa création par son Président-Fondateur, Jean-Christophe Parisot, il y a trois ans.

L’association a son siège au sein de la permanence de Brigitte. Cette permanence baptisée "L'Europe en Somme" est ouverte les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 14h30 à 17h30.
Chaque lundi, une permanence spécial "Logement" a lieu de 10 à 12 heures et chaque jeudi, Brigitte Fouré assure une permanence sans rendez-vous de 9 à 12 heures.

En tant que conseillère municipale d'Amiens et conseillère générale de la Somme, Brigitte tient, au sein de ce local, à entretenir toujours plus le lien qui la lie aux Amiénoises et aux Amiénois, en ayant à coeur de répondre à toutes leurs questions, leurs problèmes et les difficultés qu'ils rencontrent au quotidien.

Chaque jour, des bénévoles chaleureux et enthousiastes entourent Brigitte Fouré et vous accueillent de façon conviviale. Il fallait le souligner, alors que la Commission européenne a fait de cette année 2011 « l’année européenne du volontariat ».

La permanence est également le siège de l'association des Amis de Brigitte Fouré et de la délégation départementale du club politique Femmes au Centre.

De plus, chaque premier mercredi du mois, en collaboration avec le Conseil de la société Civile « Amiens Horizon Europe », l’association organise un "Café-Europe" avec un invité-témoin et d'autres intervenants, sur de nombreux sujets. C’est l’occasion de venir donner votre avis et de contribuer au projet européen.  Nous avons déjà reçu Catherine Lalumière, Margie Sudre, Sophie Auconie, Jean-Marie Cavada ou encore Jean-Paul Gauzès. Dans quelques semaines, nous recevrons notamment Jean-Louis Bourlanges.

Par ailleurs, outre les Cafés-Europe, un certain nombre de personnes ayant des compétences spécifiques en matière de formation professionnelle, de réussite scolaire, de lutte contre les exclusions, d’économie ou encore d’égalité des chances nous ont signalé qu’elles aimeraient travailler dans le cadre de l’association sans pour autant intégrer le conseil d’administration. L’association a donc désormais auprès d’elle en orbite un groupe d’experts appelé « Ensemble, pensons l’avenir », dont les membres organisent des réunions ou animent des groupes de travail sur des sujets locaux ou régionaux. Récemment, ce groupe a réalisé une étude sur le temps de rotation des bus dans la rue Jules Barni et la chaussée Jules Ferry.

C’est l’association qui organise et prend en charge financièrement cette cérémonie des vœux et qui édite chaque année un journal intitulé « L’Europe en Somme », du même nom que l’enseigne de la permanence.

Enfin, chaque année, les Amis de Brigitte Fouré organise une sortie. Après la Pologne, qui nous a permis de visiter en novembre dernier le camp d’Auschwitz et la ville de Cracovie, nous vous proposerons de partir une journée au Mémorial de Caen et sur les plages du Débarquement en juillet prochain.

Si vous êtes intéressé pour adhérer, ré-adhérer, obtenir des informations ou participer à l’un de ces ateliers, un stand de l’association sera à votre disposition durant le partage de la galette.

 

Merci pour votre attention.

Cérémonie de mes voeux (1/5)

100_1530.JPG

La cérémonie de mes voeux a eu lieu le samedi 15 janvier dernier à la salle Dewailly d'Amiens. C'est Fabrice Hinschberger, secrétaire-adjoint de l'association des Amis de Brigitte Fouré, qui faisait le lien au micro entre les différents intervenants de la cérémonie.

lundi, 24 janvier 2011

L'agenda de ma semaine

915002596.jpgLundi 24 janvier : Commission Permanente au Conseil Général.

Permanence sans rendez-vous à Cagny.

 

Mardi 25 janvier : Rencontre avec des associations.

 

Mercredi 26 janvier : Commission des finances de la ville d'Amiens.

Réunion mensuelle du Nouveau Centre.

 

Jeudi 27 janvier : Commission démocratie locale et vie associative de la Ville d'Amiens.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 23 janvier 2011

Conseil national extraordinaire du Nouveau Centre hier à Vincennes

179279_128936123840360_100001719189023_167660_2718665_n.jpg 

Vote de la motion présentée par Hervé Morin "Notre ambition pour le centre".

Discours d'Hervé Morin.

samedi, 22 janvier 2011

Brigitte Fouré est au Conseil national extraordinaire du Nouveau Centre à Vincennes

conseil%20slide3.jpg

NC-UDF3.jpg

vendredi, 21 janvier 2011

L'appel de la présidente de l'AFM pour le Téléthon

telethon2.jpgAlors que le Téléthon semble attirer plus que jamais la convoitise de certains,
Alors que France Télévisions n’a toujours pas signé le renouvellement de notre convention qui nous lie depuis 24 ans et que ses dirigeants restent très confus sur leurs intentions,
Nous pouvons dire que l’avenir de notre Téléthon est fortement menacé,

J’en appelle donc à votre mobilisation pour peser de tout notre poids sur le devenir du Téléthon-AFM

Vous le savez, c’est notre nombre qui fera notre force.

Je demande donc à chacun d’entre vous de signer avant le 31 janvier la pétition « Non au démantèlement du Téléthon » :

http://www.afm-telethon.fr/mobilisez-vous/signez-la-petition/
 
Cette date étant la fin de l’échéance de la convention AFM-France Télévisions.

Nous devons donc recueillir d’ici la fin du mois un maximum de signatures.

Sans plus attendre, relayez cette pétition à tous les acteurs du Téléthon et à vos proches.

Chaque voix compte. Nous n’avons pas une minute à perdre.
En 10 jours, nous voulons recueillir a minima 100 000 voix pour le Téléthon.
Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs : tous ensemble nous relèverons ce défi.

Le Téléthon, c’est l’AFM, continuons le combat !

Laurence Tiennot-Herment 

mercredi, 19 janvier 2011

Brigitte Fouré et Olivier Mira : « Il faut geler le réaménagement de la rue Jules-Barni avant toute décision concernant la caserne Dejean »

tourisme-ancien-grand-seminaire--caserne-dejean--amiens-20689.jpgSuite au rejet par la Préfecture du droit de priorité municipal quant au devenir de la caserne Dejean, Brigitte Fouré, Conseillère Générale du canton Amiens Sud-Est (où se situe la caserne Dejean) et son suppléant Olivier Mira, tiennent à éclaircir quelques points du dossier :

 « La caserne Dejean appartient à l’Etat, qui a décidé la mise en vente de l’édifice au cours de l’été dernier. Or, la Ville n’a pas souhaité alors exercer son droit de priorité, malgré notre demande.

 Les acquéreurs potentiels ont déposé leur offre en octobre 2010. L’Etat a retenu la proposition du cabinet Simencourt le 21 octobre.

Il aura fallu attendre le 20 décembre, au dernier jour du délai, pour que la Ville émette le désir d’exercer (enfin !) son droit de priorité, pour un million d’euros de moins que la proposition Simencourt.

 La majorité municipale savait alors très bien que l’Etat refuserait son offre.

 Pourquoi alors exercer un droit de priorité ? Nous soupçonnons le Maire d’avoir déposé son offre en vue de geler un projet privé, peut-être même de le remettre en cause…

 La proximité avec les élections cantonales est aussi à souligner. En acceptant un projet privé, le Maire se serait porté en faux face au programme des candidats de gauche au Conseil Général. Une fois de plus, il faut donner des gages à une majorité municipale et départementale en décalage avec les attentes des Amiénois.

 Quoi qu’il en soit, nous estimons désormais qu’il faut geler le projet d’aménagement de la rue Jules-Barni jusqu’à ce que l’on connaisse définitivement celui de la  caserne Dejean et les besoins qui en découleront en termes de voirie et de plan de circulation. »

 

CONTACT PRESSE – 06 47 54 95 47.

lundi, 17 janvier 2011

L'agenda de ma semaine

2234422020.jpgLundi 17 janvier : Permanence "logement" à ma permanence d'élue.

 

Mardi 18 janvier : Permanence sans rendez-vous en mairie de quartier, rue Pierre Rollin.

COMité EXécutif du Nouveau Centre (COMEX) à Paris.

 

Mercredi 19 janvier : Galette des rois du Comité de Quartier Sud-Est, à Amiens.

 

Jeudi 20 janvier : Réunion du collège Sainte-Famille.

 

Vendredi 21 janvier : Voeux de Christian Manable, Président du Conseil Général de la Somme.

Assemblée Générale et galette des rois du Comité de Quartier Val d'Avre, à Amiens.

 

Samedi 22 janvier : Conseil National du Nouveau Centre à Vincennes.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 16 janvier 2011

La Chanson des Restos

Hommage aux Restaurants du Coeur, dont le Président national, Olivier Berthe, était hier l'invité d'honneur de la cérémonie de mes voeux annuels.

(Paroles et musique : Jean-Jacques Goldman).

samedi, 15 janvier 2011

Voeux de Brigitte Fouré et Olivier Mira aujourd'hui à 15 heures

image-voeux-4.jpgLa cérémonie des voeux de Brigitte Fouré, Conseillère générale de la Somme et Conseillère municipale d'Amiens, et de son suppléant Olivier Mira,  a lieu aujourd'hui samedi 15 janvier à 15 heures à la salle Dewailly d'Amiens (non loin de la piscine-patinoire "le Coliséum") autour de la traditionnelle galette des Rois. L'invité d'honneur de ces voeux est Olivier Berthe, Président national des Restaurants du Coeur.

galette_des_rois.jpg

vendredi, 14 janvier 2011

L'actu européenne en bref

drapeaux-europe.jpg-La Hongrie préside le Conseil de l'Union européenne depuis le 1er janvier pour une durée de six mois.

-C'est le Français Pierre Vimont qui dirige le nouveau Service Européen d'Action Extérieure. Le Service européen pour l'action extérieure sera un service unique placé sous l'autorité du haut représentant. La décision fixant l'organisation et le fonctionnement du service européen pour l'action extérieure (SEAE) prévoit que ce dernier est "un organe de l'Union européenne fonctionnant de manière autonome (...) distinct du secrétariat général du Conseil et de la Commission". Il aura pour mission principale d'aider le haut représentant à veiller à la cohérence et à la coordination de l'action extérieure de l'Union européenne, mais également à élaborer des propositions relatives à la politique à mener et à les mettre en oeuvre après leur approbation par le Conseil européen.

-La députée européenne française Pascale Gruny (Nord-Ouest) a démissionné du Parlement européen pour rejoindre l'Assemblée Nationale, où elle est la suppléante de Xavier Bertrand, devenu Ministre dans le gouvernement de François Fillon. Pascale Gruny est aussi Conseillère municipale de Saint-Quentin, ville dont Xavier Bertrand est le maire. C'est Philippe Boulland qui lui succède à Strasbourg et Bruxelles. Ce membre de l'UMP est aussi Conseiller Général du canton de Betz (Oise).

-Le député européen français Christophe Béchu (Ouest), atteint par le cumul des mandats, a quitté le Parlement européen. C'est Agnès Le Brun (UMP), également Maire de Morlaix, qui lui succède. Christophe Béchu est Président du Conseil Général du Maine-et-Loire et Conseiller régional des Pays de la Loire.

mercredi, 12 janvier 2011

Ecoutez Olivier Mira à la radio !

O. Mira.jpgOlivier Mira participe en ce moment à l'émission La Tribune, sur France Bleu Picardie, de 18 à 19 heures.

Logo FBP.jpg

Brigitte Fouré et Olivier Mira : "Nous avons testé les bus dans notre canton d'Amiens V Sud-Est Cagny !"

jpg_mercedes_citarog_ametis302-2.jpgLa mairie d’Amiens a décidé d’aménager la rue Jules Barni et la chaussée Jules Ferry avec deux voies spécifiques pour les bus, un peu sur le modèle de l’aménagement de la route d’Abbeville.
La raison avancée pour justifier ces coûteux travaux de plus de quatre millions d’euros : faciliter la circulation des bus « actuellement englués dans la circulation », selon l’élu en charge des transports en commun, et doubler leur vitesse commerciale.
Or, nous avons voulu vérifier.
Nous avons donc demandé à des membres de « Ensemble, pensons l’avenir », un groupe qui participe aux travaux de notre association, de tester la situation actuelle.
Le résultat, simple et clair, apparaît dans les tableaux ci-joint : quelle que soit la densité de la circulation, quel que soit le jour, quelle que soit l’heure, les autobus mettent strictement le même temps pour franchir la rue Jules Barni.
Les riverains comme les chauffeurs de bus le confirment.
Alors pourquoi réaliser de si coûteux aménagements ? Ne serait-ce pas pour supprimer des places de stationnement en interdisant le stationnement en épis, et pour ralentir et rendre plus compliquée la circulation des véhicules automobiles comme cela a déjà été fait dans le centre ville ? L’objectif serait alors de chasser les véhicules automobiles du quartier. Les commerçants et les riverains apprécieront…

Pour lire l'intégralité de ce test : CLIQUEZ ICI.

Brigitte Fouré
Conseillère Générale de la Somme (Amiens V Sud-Est Cagny)
Conseillère municipale d’Amiens

Olivier Mira
Conseiller Général-suppléant

mardi, 11 janvier 2011

Le Président de la République recevra aujourd'hui les familles des victimes du Niger

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgAujourd'hui, soit quatre jours après l'enlèvement d'Antoine de Léocour et Vincent Delory, et trois jours après leur mort, le président français Nicolas Sarkozy va recevoir dans la journée les familles des deux victimes, décédées alors que les forces françaises menaient un assaut contre leurs ravisseurs samedi.

Le chef de l'Etat français devait s'envoler de New York pour Paris lundi soir. Plus tôt dans la journée, il avait rencontré le président américain Barack Obama qui lui a assuré son soutien face au "terrorisme qui nous concerne tous", puis Nicolas Sarkozy a rencontré le roi Abdallah d'Arabie saoudite et le premier ministre libanais, Saad Hariri.
 
La France et le Mali ont accusé lundi Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) d'être derrière l'enlèvement des deux Français tués. Aqmi a déjà revendiqué il y a trois mois le rapt de cinq Français, d'un Togolais et d'un Malgache travaillant pour la plupart pour le groupe nucléaire français Areva au Niger. Le ministre de la Défense, Alain Juppé, s'est rendu lundi sur place, où il a directement accusé Aqmi, excluant aussi toute hypothèse d'une bavure de l'armée française dans l'assaut de libération mené, comme on a pu l'entendre ces dernières heures. 

Alain Juppé doit rencontrer les expatriés français

Dans cette situation, Alain Juppé a souhaité un renforcement des mesures de sécurité au Niger. Il doit notamment rencontrer les expatriés français établis au Niger et demander à ces quelques 1.500 personnes « de prendre les plus grandes précautions possibles ».

Antoine De Léocour allait se marier avec une Nigérienne et Vincent Delory devait être son témoin.
Les corps des deux otages tués samedi sont actuellement dans une clinique privée de la capitale nigérienne, et doivent être rapatriés mardi, selon des parlementaires français. Les deux jeunes gens étaient originaires du nord de la France.

 

(Source : France Soir).

10:24 Publié dans France, Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 10 janvier 2011

L'agenda de ma semaine

915002596.jpgLundi 10 janvier : Conseil d'administration du collège Jean-Marc Laurent.

Permanence sans rendez-vous salle Vascosan (sale 1), de 17h30 à 19 heures.

Conseil Départemental du Nouveau Centre.

 

Mardi 11 janvier : Conseil d'administration de l'association des Amis de Brigitte Fouré.

 

Mercredi 12 janvier : Rencontre avec un chef d'entreprise.

Voeux de Gilles Demailly, Maire d'Amiens et Président d'Amiens Métropole.

 

Jeudi 13 janvier : Permanence sans rendez-vous à ma permanence cantonale.

 

Vendredi 14 janvier : Voeux du maire de Thézy-Glimont (Amiens Métropole).

 

Samedi 15 janvier : Mes voeux suivis de la traditionnelle galette des Rois, à 15 heures à la salle Dewailly d'Amiens.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 09 janvier 2011

Les voeux "épicuriens" d'Hervé Morin

NC.jpg
.

vendredi, 07 janvier 2011

Guillermo Farinas, Prix Sakharov 2010

Guillermo-Farinas-tres-affaibli-par-ses-greves-de-la-faim-hier-a-Santa-Clara-ou-il-reside_-(Photo-AFP).jpgLe dissident cubain Guillermo Fariñas, lauréat du Prix Sakharov du Parlement européen pour la liberté de l'esprit de cette année a été représenté, par une chaise vide lors de la cérémonie de remise du prix, n'ayant pas reçu les autorisations nécessaires pour quitter le pays.

"Le Prix Sakharov symbolise la lutte du Parlement pour les droits de l'homme européen partout dans le monde. La chaise vide du lauréat de cette année, Guillermo Fariñas, est le meilleur exemple de l'importance de ce combat", a rappelé le président du Parlement européen, Jerzy Buzek.

S'adressant au Parlement par un discours enregistré, Guillermo Fariñas a critiqué le gouvernement de La Havane : "Pour l'infortune de ceux qui nous gouvernent mal dans notre propre patrie, je considère que le fait de ne pas pouvoir sortir de cette île dans laquelle je suis né et y revenir de façon volontaire est déjà en soi la preuve la plus aveuglante de ce que, malheureusement, rien n'a changé dans le système autocratique de mon pays". Il a appelé les députés à "ne pas écouter le chant des sirènes d'un régime cruel de "communisme sauvage'", lors de l'analyse de la politique de l'UE à l'égard de Cuba.

Pour lire l'intégralité du discours de Guillermo Farinas, CLIQUEZ ICI.

Guillermo Fariñas en quelques mots :

Docteur en psychologie et journaliste, 48 ans, Guillermo Fariñas a dénoncé le régime de Castro. Il est le fondateur de "Cubanacán Press," une agence de presse indépendante visant à sensibiliser au sort des prisonniers politiques à Cuba.
Guillermo Fariñas a passé des années en isolement et a entamé, jusqu'à présent, 23 grèves de la faim, un moyen non-violent de lutte contre l'oppression à Cuba. Ses efforts pour sécuriser un Internet gratuit pour tous lui ont valu le Cyber-Prix de la liberté de Reporters sans frontières en 2006.
En juillet 2010, M. Fariñas a failli mourir après une grève de la faim d'une durée de cinq mois commencée le 24 février, après la mort d'Orlando Zapata Tamayo, un militant politique décédé après 80 jours de grève de la faim. Il a terminé la grève après que le gouvernement cubain ait cédé à son plaidoyer et libéré 52 prisonniers politiques.

(Source : Blog Génération 112).

100_1452[1].JPG

Brigitte Fouré a assisté à la remise du Prix Sakharov à Guillermo Farinas, à Strasbourg, accompagnée de Marie-Josée Budynek, coordinatrice générale de l'association des Amis de Brigitte Fouré, et de l'artiste Fabienne Schmitt, qui a réalisé sa carte de voeux 2011.

jeudi, 06 janvier 2011

Jean-Paul Gauzès a passionné son auditoire

100_1514.JPG

"L'Europe face à la crise financière". C'est sous ce thème que plus de 50 personnes se sont réunies mercredi dernier 5 janvier au café "Le Kimbo", à Amiens, autour de Jean-Paul Gauzès, député européen, dans le cadre des Cafés Europe organisés par le Conseil de la Société Civile "Amiens Horizon Europe", Femmes au Centre 80 et l'Association des Amis de Brigitte Fouré. Le grand témoin de ce Café Europe était Jean-Bernard Grubis, chef d'entreprise et ancien conseiller municipal d'Amiens. Prochain Café Europe le mardi 1er février, de 18 à 20 heures, avec Omar Ba.

100_1511.JPG

mercredi, 05 janvier 2011

Café Europe sur la crise financière ce soir à Amiens

affiche-janv2011-oki.jpg

mardi, 04 janvier 2011

Café Europe sur les traditions liées aux fêtes

100_1503.JPG

"Comment vit-on les fêtes de Noël en Europe et dans le monde ?". C'est sous ce thème qu' environ 50 personnes se sont réunies le mercredi 1er décembre dernier au bar L'Antidote, à Amiens, autour d'Amiénois et de Picards originaires de l'Etranger, dans le cadre des Cafés Europe organisés par le Conseil de la Société Civile "Amiens Horizon Europe", Femmes au Centre 80 et l'Association des Amis de Brigitte Fouré. Prochain Café Europe demain mercredi 5 janvier, de 18 à 20 heures, avec Jean-Paul Gauzès.

100_1502.JPG

lundi, 03 janvier 2011

L'agenda de ma semaine

bonne-anne-2011.jpgLundi 3 janvier : Permanence logement à ma permanence d"élue.

Permanence sans rendez-vous en mairie de quartier Est, chaussée Jules Ferry.

 

Mardi 4 janvier : Surveillance d'examens à la faculté de droit.

 

Mercredi 5 janvier : Café-Europe avec Jean-Paul Gauzès, Député européen.

 

Jeudi 6 janvier : Permanence sans rendez-vous à ma permanence d'élue.

 

Vendredi 7 janvier : Déjeuner de travail avec mon suppléant, Olivier Mira.

 

08:02 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 02 janvier 2011

Hommage à Jacqueline de Romilly

 Jacqueline de Romilly est décédée le 18 décembre à l'âge de 97 ans.

samedi, 01 janvier 2011

Belle année à toutes et à tous !

carte-voeux-2011.jpg

Liberté, Egalité, Fraternité - Unis dans la Diversité

 Au seuil de cette nouvelle année, Brigitte Fouré, conseillère générale de la Somme, et son suppléant Olivier Mira, souhaitent que 2011 soit l’occasion de redécouvrir la force du message délivré par les devises de la République Française et de l’Union européenne.

Dans nos foyers, rues, quartiers, villes et villages, mettons-nous en situation d’accueillir les légitimes diversités humaines en ayant à cœur de rassembler hommes et femmes de toutes nations et de toutes langues.

 Bonne année 2011 !

 

La cérémonie des voeux de Brigitte Fouré, Conseillère générale de la Somme et Conseillère municipale d'Amiens, et de son suppléant Olivier Mira,  aura lieu le samedi 15 janvier à 15 heures à la salle Dewailly d'Amiens (non loin de la piscine-patinoire "le Coliséum") autour de la traditionnelle galette des Rois.

 

*Illustration : Portrait, par Fabienne Schmitt (11, rue du Poirier. 57800 Cocheren). 06 82 15 82 07. fibuleart@gmail.comwww.fibule-art.fr