Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 novembre 2010

Les Amis de Brigitte Fouré en Pologne

 100_1479.JPG

L'association des Amis de Brigitte Fouré a effectué sa sortie annuelle
du 11 au 13 novembre dernier en Pologne.
Accompagnés par une guide francophone durant tout leur séjour, les participants à ce voyage ont eu l'occasion de visiter le camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau à leur arrivée, en mémoire des centaines de milliers de personnes exterminées à cet endroit durant la seconde guerre mondiale, principalement de confession juive.
La seconde partie de ce périple a consisté en une découverte des hauts-lieux de Cracovie. Une ville dans laquelle les Amis de Brigitte Fouré se sont rendus notamment dans le quartier juif de Kazimierz et l'ancien ghetto (où fut tourné le film La liste de Schindler, de Steven Spielberg), mais aussi dans la cathédrale du Wawel, celle où officiait Jean-Paul II en tant qu'archevêque, où ils ont pu se recueillir devant le tombeau du président Lech Kaczynski, décédé dans un accident d'avion avec une partie de son gouvernement il y a quelques mois.
Une sortie unaninement appréciée par tous. Une soirée autour de ce voyage aura lieu pour tous les membres de l'association en avril. Les participants à ce périple pourront alors faire partager ce qu'ils ont vécu aux autres adhérents.

Auschwitz : un lieu indicible...

auschwitz_l.jpgL'association de mes amis avait décidé de se rendre à Auschwitz. En ce jeudi 11 novembre, nous étions donc en ces lieux de mémoire.

On sait bien, grâce aux documentaires, aux livres, aux photos, ce qui s'est passé là-bas mais on le sait comme si cette connaissance venait de l'extérieur. Quand on est sur place, on le ressent de l'intérieur et on est saisi par une indicible émotion. Ici, les briques des bâtiments et les cailloux des chemins parlent et disent l'horreur de la barbarie...

Seul le silence peut y répondre. Et tous les visiteurs gardent le silence.

Car que dire devant les tonnes de cheveux ou encore les milliers de paires de chaussures d'enfants exposés aujourd'hui dans les vitrines des bâtiments, à l'époque bien entendu non chauffés, où vivaient, ou plutôt tentaient de survivre des déportés qui travaillaient onze heures par jour, sans aucune hygiène, vêtus du même pyjama rayé par tous les temps?

Que dire face au mur des fusillés, que l'on humiliait jusqu'au bout, en exigeant d'eux qu'ils se déshabillent avant d'être exécutés?

Que dire devant le cachot sans air et sans lumière dans lequel est mort, par injection, le père Maximilien Kolbe, depuis canonisé par Jean-Paul II?

 

Ce sont des hommes qui agissaient ainsi

 

Que dire face au cachot dans lequel on mettait pour la nuit des prisonniers que l'on voulait punir, à quatre dans une cellule dans laquelle ils ne pouvaient tenir que debout, et qui devaient le lendemain retourner travailler?

Et pourtant, comme nous le disait notre guide, ce sont des hommes, non pas des monstres qui ont agi ainsi...

Après Auschwitz, nous nous sommes rendus à quelques kilomètres de là à Birkenau: nous sommes ainsi passés de l'extermination artisanale à l'extermination industrielle, avec toujours cette froide détermination et cette organisation rigoureuse niant l'humanité des déportés...

Nous avons vu les lieux où les Tziganes, parce qu'ils étaient Tziganes, étaient parqués, isolés des autres déportés... Ne serait-ce que pour cela, par respect pour tous ceux qui sont morts là, on n'a pas le droit de stigmatiser aujourd'hui telle ou telle population!

Les trop rares survivants de ces camps disent aujourd'hui avec beaucoup de grandeur d'âme qu'ils ont pardonné à leurs tortionnaires, mais qu'il ne faut pas oublier...

Après avoir visité ces lieux, comment oublier?

 

Aujourd'hui, alors que nous sommes en paix, c'est à l'échelle de l'Europe que ce devoir de mémoire doit être réalisé...

 

mercredi, 17 novembre 2010

Café Europe ce soir avec Margie Sudre et Johanna Bougon, à Amiens

149246_465549959509_642004509_5423064_5322458_n.jpg

jeudi, 11 novembre 2010

Départ pour la Pologne...

auschwitz_l.jpg

Je pars ce matin avec mon association, l'association des Amis de Brigitte Fouré, pour trois jours de voyage en Pologne au titre de notre sortie annuelle.

Nous aurons l'occasion de visiter le camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau ce jeudi et la vile de Cracovie demain vendredi. Un voyage empreint de recueillement et placé sous le signe de la Mémoire.

En raison de ce déplacement, mon blog ferme ses portes jusqu'à ce dimanche 14 novembre.

A bientôt...

cracovie.jpg

mercredi, 10 novembre 2010

Compte-rendu de l'assemblée générale annuelle de l'association des Amis de Brigitte Fouré

100_1472.JPG

L’ assemblée générale ordinaire de l’association des amis de Brigitte Fouré s’est réunie, sur convocation régulière de sa secrétaire générale, le 16 octobre 2010, salle polyvalente de CAGNY à 14h30.

Sur les 289 adhérents à jour de cotisation, 112 étaient présents et 29 étaient excusés et avaient donné pouvoir, dont le Président, Jean-Christophe Parisot.

Marie-Josée Budynek lit tout d’abord un mot adressé par chacun des deux absents, à savoir le Président Jean-Christophe Parisot et le trésorier-adjoint, Richard Honvault. (* voir à la fin de ce compte-rendu, en ANNEXES).

 

L’assemblée générale a donc ensuite pu régulièrement délibérer sur les points suivants :

 

Délibération n°1 : après lecture du rapport financier présenté par le trésorier, Jean-Marie Moisson, et vérifié par le trésorier-adjoint, Richard Honvault, les comptes de l’année 2009-2010 sont arrêtés ainsi qu’il suit :

-   Dépenses : 5703,32€

-   Recettes : 7389,00€

-   Solde : +1917,40€

Adopté à l’unanimité.

 

Quitus est donc donné au trésorier.                                    

 Adopté à l’unanimité.

 

Délibération n°2 : le rapport d’activités et le rapport moral sont présentés par Brigitte Fouré, puis soumis à la discussion et au vote. En voici le texte :

 

« Après mon départ du Parlement européen, l’année 2009/2010 se devait d’être une année de transition mais elle a aussi été une année d’action et de reconquête.

Année de transition, à la permanence, avec un nouveau mode de fonctionnement, reposant entièrement sur le bénévolat ainsi qu’avec le lancement des « Cafés Europe » dont nous n’imaginions pas qu’ils auraient autant de succès. Merci à ce sujet au Conseil de la Société Civile « Amiens Horizon Europe », qui a eu l’idée de ces Cafés Europe en juin 2009. Enfin, avec le projet d’organiser une sortie annuelle en France ou dans l’Union européenne. A ce sujet, c’est vous qui avez choisi au moyen d’un vote nos deux prochaines sorties : la Pologne dans un mois et le Mémorial de Caen en juillet 2011.

 

Année d’action, à la permanence car les bénévoles se sont révélés très efficaces en se mobilisant dans la durée, tout au long de l’année. L’équipe s’est aussi étoffée avec notamment l’arrivée de Marie-Josée, qui est venu compléter la gamme de compétences de l’association. Cela a notamment permis de diversifier le style de certaines permanences que je tiens : « Spécial logement » le lundi matin, sans rendez-vous le jeudi matin.

L’amplitude horaire a été agrandie. Ainsi, la permanence est désormais ouverte le lundi et jeudi matin, comme je viens de le dire, mais aussi le lundi, mardi, mercredi et vendredi de 14h30 à 17h30.

 

Merci donc à tous les bénévoles, je ne le dirai jamais assez : Paulette, Marie-Josée, Geneviève, Monique, Josette, Claudette, Godeleine, Nicole, Monique, Jean-Marie, Annick, Véronique, Vincent, Roselyne, Hervé et Fabrice.

 

Les Cafés Europe ont eu lieu de novembre à juin avec des invités aussi divers que Catherine Lalumière, la délégation locale de Femmes au Centre (qui a son siège à la permanence), Yves Pozzo Di Borgo, trois étudiantes Erasmus d’Amiens, Philippe Miet, Yves Butel et enfin Jean-Marie Cavada.

Ces Cafés Europe qui accueillent en moyenne 30 à 50 personnes, avec un pic à 90 pour Jean-Marie Cavada, ont manifestement trouvé leur public. Le bilan qui en a été fait le 30 juin nous a permis d’organiser le programme à venir en tenant compte des souhaits des uns et des autres. Ainsi, nous organiserons dans le courant de l’année un Café Europe sur le thème de l’Europe culturelle car vous avez formulé cette demande. Des Cafés Europe qui reprennent le 25 octobre avec Sophie Auconie, députée européenne et Emmanuel Maquet, Maire de Mers-les-Bains et Conseiller Général.

 

Tout au long de cette année, nous avons également organisé différentes rencontres et actions : la cérémonie des vœux autour de la traditionnelle galette des Rois, l’accueil de l’association « Enfants du Mékong » pour une vente de soieries au sein de la permanence tout un samedi après-midi. Une vente qui a d’ailleurs rencontré un vif succès, l’association en question était très contente et je suis heureuse de constater que notre permanence peut relayer ce genre d’initiatives empreintes de solidarité.

 

Le conseil d’administration de l’association s’est réuni trois fois : pour élire le bureau, pour organiser les Cafés Europe et pour entériner ma candidature, ainsi que celle d’Olivier Mira, à l’élection cantonale partielle d’Amiens V Sud-Est Cagny.

En effet, c’est à l’association que j’ai souhaité présenter mon programme de candidate à l’élection cantonale et c’est en accord avec l’association que j’ai choisi l’un des administrateurs, Olivier Mira, comme suppléant. C’est aussi le conseil d’administration qui a souhaité que les soirées électorales se déroulent à la permanence.

L’association a également publié un communiqué de presse sur le thème de la circulation en centre ville et une délégation importante a participé à la manifestation qui s’est déroulée en ville à l’initiative des commerçants, au mois de février.

Enfin, le Conseil d’administration a crée au sein de l’association un espace de réflexion intitulé Ensemble, pensons l’avenir ! L’association aura donc à cœur de démontrer, dans les mois et les années qui viennent, l’inefficacité de la politique du Maire d’Amiens et de son équipe.

Voilà ce que je pouvais dire concernant le rapport moral de l’association pour l’année 2009/2010. Je vous remercie pour votre confiance et demande à présent à Fabrice de procéder aux opérations de vote.

 

Dernière chose que nous devons voir aujourd’hui. J’ai reçu il y a quelques jours la démission de Claudine Alexandre en tant que secrétaire-adjointe. Elle souhaite désormais être intégrée au conseil d’administration en tant que membre.

Notre conseil d’administration est élu pour deux ans. Il n’y a pas d’élections cette année mais celles-ci auront lieu l’année prochaine. Je propose donc de coopter par vote à main levée la personne qui va succéder à Claudine. Et je tiens à proposer la candidature de Fabrice Hinschberger. Cette candidature me paraît en effet être la meilleure parce qu'il est à mon sens le meilleur adhérent de l'association pour remplir cette fonction.

Je vous demande également de bien vouloir transformer l’intitulé de la fonction de Marie-Josée Budynek, secrétaire générale, en « coordinatrice générale » afin de bien faire la différence entre la coordinatrice générale, qui a davantage un rôle d’animation générale et la secrétaire et son adjoint, qui ont essentiellement un travail rédactionnel à réaliser. ».

 

Adopté à l’unanimité.

 

Délibération n°3 : pour l’avenir, il est décidé de poursuivre les activités de l’association en direction des « cafés-Europe » ainsi que dans le cadre de « Ensemble, pensons l’avenir ».

Adopté à l’unanimité

 

Délibération n°4 : Claudine Alexandre, secrétaire-adjointe, reste membre du Bureau mais a démissionné de son poste, suite à son déménagement à Cambrai. Afin de pourvoir à cette vacance, Brigitte Fouré propose de coopter Fabrice Hinschberger en qualité de secrétaire-adjoint jusqu’à la fin normale du mandat du Bureau, soit octobre 2011.

Adopté à l’unanimité.

 

Délibération n°5 : Afin d’éviter toute équivoque quant au rôle de chacun, il est proposé de transformer le titre de la secrétaire générale en « coordinatrice générale ».

Adopté à l’unanimité.

 

L’ordre du jour étant épuisé, l’assemblée générale est close à 16h par le traditionnel pot de l’amitié.

 

ANNEXES

*Mot de Jean-Christophe Parisot, Président.

« C’est un ami d’ailleurs qui vous écrit avec le souci de remercier toutes celles et ceux qui ont pu se réunir aujourd’hui en se déplaçant ou par pouvoir, courrier ou internet s’associent à cette journée des Amis.

Je pensais être des vôtres mais je viens d’apprendre ma nomination avec effet quasi-immédiat comme sous-préfet chargé de la politique de la ville pour le Languedoc-Roussillon et dois faciliter ma tâche familiale. Merci de votre compréhension.

Pour cette journée d’AG, dans le contexte difficile que connaît notre pays et notre continent, il est plus que nécessaire de redonner du sens à la vie en société. La crise économique est née d’une crise de confiance, elle est devenue morale et donc politique.

Il est urgent d’avoir des élus du peuple courageux, responsables, qui ont en eux cette étincelle d’enthousiasme pour chacun et de bienveillance pour tous. Ce n’est pas une question d’étiquette mais de morale publique.

Chers amis, Brigitte nous le savons fait partie de ces élus qui nous donnent envie de voter et d’être citoyens. Les débats qu’elle anime, son sens de l’accueil à la permanence, ses interventions en font un point d’ancrage pour l’espoir.

Le succès fulgurant qu’elle a obtenu aux cantonales cette année a renforcé cet espoir. Démontrant, s’il était besoin pour ses amis, qu’elle rassemblait au delà des étiquettes et des clivages avec cette confiance qui la caractérise.

Nous avons eu la preuve que demain va s’écrire avec elle et que le cercle de ses amis va devenir une grande ronde. Brigitte est une femme de conviction et son moteur, ce n’est ni sa carrière ni son intérêt. Son moteur, c’est de rendre service à ceux qui en on besoin et de rendre heureux ses proches. Pour ces deux raisons, nous l’entourons aujourd’hui et demain avec enthousiasme, bonheur et fidélité. Deux mots pour conclure : fonce Brigitte ! ».

 

Jean-Christophe Parisot

 

*Mot de Richard Honvault, Trésorier-adjoint.

 

« Madame la Présidente, chers amis,

C’est avec une certaine tristesse qu’Isabelle et moi-même ne pouvons pas être parmi vous aujourd’hui la faute à une panne de voiture immobilisant sur nos terres boulonnaises.

Nous ne pouvons donc pas être présents à l‘Assemblée Générale des Amis de Brigitte Fouré ce dont nous tenions à nous excuser.

Au cours de cette année 2009-2010, les échanges se sont poursuivis entre nos deux associations et particulièrement entre Brigitte et moi-même. Jusqu’il y a deux jours, j’ai travaillé avec notre ami Jean-Marie sur le rapport financier.

Ces échanges permettent de rapprocher les deux grandes villes de la Picardie historique et c’est important pour les échéances électorales et pour l’après.

La même semaine, l’actualité de nos villes, a montré les travers de la politique menée par nos municipalités de gauche. Les électeurs ne sont pas dupes et s’en aperçoivent. A la condition toutefois, d’agir, de parler avec conviction discernement et proximité. C’est le style de Brigitte, c’est le vôtre et c’est le mien.

Ensemble, le partage des idées et des expériences nous renforce.

Encore mille félicitations à toi Brigitte pour ta victoire aux cantonales partielles de juin. Cette victoire raisonne dans toute la France et particulièrement dans notre ville picarde de Boulogne.

En mars 2011, nous serons deux membres de NEB seront candidats : Sébastien Langlois et moi-même sans oublier nos suppléantes.

Toi aussi Brigitte tu seras en campagne et de tout cœur je souhaite ta réélection signe d’espérance en politique.

Un candidat seul ne peut pas gagner ! Son équipe est importante. Félicitations à toute l’équipe de Brigitte pour son travail en juin et à toi Fabrice.

Ces élections cantonales sont, trois ans tout juste avant les élections municipales. Elles seront analysées avec une attention toute particulière. C’est pourquoi  je me permets d’insister pour que tous se mobilisent et mobilisent leurs proches… Brigitte a besoin de vous,  nous avons besoin de Brigitte alors ne tombez pas dans le défaitisme, écoutez le cri des sirènes de l’engagement pour une société apaisée et qui bouge. Foncez !!

Je vous souhaite une bonne et fructueuse Assemblée Générale.

 

Bien amicalement.    Richard Honvault. »

100_1473.JPG

mercredi, 20 octobre 2010

Lettre adressée aux adhérents par le Président de l'association des Amis de Brigitte Fouré, lors de l'assemblée générale

Chère Brigitte,

Chers amis d’Amiens et d’ailleurs,

Jean-Christophe_Parisot-390f8.jpgC’est un ami d’ailleurs qui vous écrit avec le souci de remercier toutes celles et ceux qui ont pu se réunir aujourd’hui en se déplaçant ou par pouvoir, courrier ou internet s’associent à cette journée des Amis.

Je pensais être des vôtres mais je viens d’apprendre ma nomination avec effet quasi-immédiat comme sous-préfet chargé de la politique de la ville pour le Languedoc-Roussillon et dois faciliter ma tâche familiale. Merci de votre compréhension.

Pour cette journée d’AG, dans le contexte difficile que connaît notre pays et notre continent, il est plus que nécessaire de redonner du sens à la vie en société. La crise économique est née d’une crise de confiance, elle est devenue morale et donc politique.

Il est urgent d’avoir des élus du peuple courageux, responsables, qui ont en eux cette étincelle d’enthousiasme pour chacun et de bienveillance pour tous. Ce n’est pas une question d’étiquette mais de morale publique.

Chers amis, Brigitte nous le savons fait partie de ces élus qui nous donnent envie de voter et d’être citoyens. Les débats qu’elle anime, son sens de l’accueil à la permanence, ses interventions en font un point d’ancrage pour l’espoir.

Le succès fulgurant qu’elle a obtenu aux cantonales cette année a renforcé cet espoir. Démontrant, s’il était besoin pour ses amis, qu’elle rassemblait au delà des étiquettes et des clivages avec cette confiance qui la caractérise .

Nous avons eu la preuve que demain va s’écrire avec elle et que le cercle de ses amis va devenir une grande ronde. Brigitte est une femme de conviction et son moteur, ce n’est ni sa carrière ni son intérêt. Son moteur, c’est de rendre service à ceux qui en on besoin et de rendre heureux ses proches. Pour ces deux raisons, nous l’entourons aujourd’hui et demain avec enthousiasme, bonheur et fidélité. Deux mots pour conclure : fonce Brigitte !

 

Jean-Christophe Parisot

dimanche, 17 octobre 2010

Le nouveau journal de l'association des Amis de Brigitte Fouré est sorti !

europe-en-somme-n9.jpgUne fois par an au mois d'octobre, retrouvez tout ce qui fait l'actualité de Brigitte Fouré au sein de son journal. Pour consulter, imprimer ou télécharger le nouveau numéro, il vous suffit de CLIQUER ICI.

Dénommé "Nord-Ouest Europe Express" durant son mandat de députée européenne, ce journal devient désormais celui de l'association et s'intitule maintenant "L'Europe en Somme".

Bonne lecture à tous !

mercredi, 09 décembre 2009

Un beau cadeau de la part de ma "marraine" européenne!

nf1.jpg

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 Mardi, 8 décembre 2009

 

Nicole Fontaine devient la

Présidente d’honneur des Amis de Brigitte Fouré

 

 

Le conseil d’administration de l’association des Amis de Brigitte Fouré a validé hier soir le fait que Madame Nicole Fontaine ait accepté la proposition qui lui avait été faite par l’ancienne Maire d’Amiens de devenir la Présidente d’honneur de l’association.

 

 

Dans une lettre adressée aux Amis de Brigitte Fouré, Nicole Fontaine écrit :

 

« En plus de vingt ans de présence au Parlement européen, j’ai assisté de près à une formidable aventure : l’unification économique, sociale et politique de notre continent.

 

Cette aventure se poursuit aujourd’hui. De nombreux défis restent à relever, notamment celui d’une écologie responsable en vue d’un environnement maîtrisé ou encore la lutte pour le droit des femmes.

 

C’est à chacun de nous de donner un peu à l’Europe chaque jour, et non l’inverse, afin de toujours plus construire notre destin commun à près de 500 millions d’Européennes et d’Européens.

 

Au cours de son passage au sein de l’assemblée européenne, j’ai pu apprécier les qualités de rigueur et de travail de Brigitte Fouré, tout comme son enthousiasme envers le projet européen. J’ai pu être témoin de tout cela car le hasard du classement alphabétique nous avait placées côte à côte dans l’hémicycle !

 

Je me réjouis aujourd’hui du travail que Brigitte continue à mener auprès des citoyens afin de relayer la construction européenne à l’échelon local et régional. C’est pourquoi je suis très honorée de sa proposition et j’accepte ainsi la présidence d’honneur de son association.

 

Longue vie aux Amis de Brigitte Fouré ! »

 

 

Nicole Fontaine a été députée européenne, Présidente du Parlement européen de 1999 à 2002 et Ministre déléguée à l’industrie de 2002 à 2004. Madame Fontaine est avocate au barreau des Hauts-de-Seine.

 

 

CONTACT PRESSE – 03 22 72 86 50

vendredi, 30 octobre 2009

Amis de Brigitte Fouré : compte-rendu de l'AG!

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES AMIS DE BRIGITTE FOURE

Samedi, 24 octobre 2009

Salle des Provinces Françaises , Amiens-Etouvie

 

Logo Association.gifSur les 434 adhérents, 89 étaient présents et 55 étaient excusés en optant pour confier un pouvoir à un membre présent.

 

Fabrice Hinschberger : « Permettez moi de vous dire notre joie et notre satisfaction de vous voir, nombreux, vous qui êtes venus parfois de loin, vous qui restez heureux et présents, par jour de grand beau temps comme par jour de tempêtes.

L’assemblée générale d’une association est souvent un moment un peu fastidieux. Nous allons aujourd’hui, bien au contraire, en faire un moment de joie et d’amitié où chacune et chacun d’entre nous va pouvoir se retrouver et échanger quelques mots, rassemblés autour de Brigitte Fouré.

Nous allons donc, tout au long de cette assemblée générale, vous présenter les différents rapports et les soumettre au vote avant d’élire un nouveau conseil d’administration pour l’association.

Une fois ce conseil d’administration élu, celui-ci se réunira pour élire le bureau de l’association avant que nous prenions le pot de l’amitié.

Mais nous n’en sommes pas encore là : commençons cette assemblée générale avec la présentation du rapport d’activités et du rapport moral, qui nous sont présentés par Béatrice Leroux-Lepage, Présidente déléguée de l’association. »

 

Béatrice Leroux-Lepage : « Nous ouvrons, aujourd'hui, la première Assemblée Générale de L'association des Amis de Brigitte.

Créée courant 2007, l'Association compte à ce jour 434 adhérents.

C'est une formidable chaîne d'amitié autour de Brigitte, dont nous mesurons l'engagement pour faire vivre en Politique les valeurs auxquelles elle croit.

L'association a révélé au fil du temps, une vraie vitalité, en multipliant les occasions de rencontres, d'échanges et d'enrichissement mutuel.

 

1-Par le biais tout d'abord de la Permanence :

 

Située 10 rue Jean Calvin à Amiens, où Valérie Fasquel a assuré l'accueil et le secrétariat, avec la gentillesse et le professionnalisme que nous lui connaissons, entourée de l'équipe des bénévoles se chargeant des mises sous plis et diverses tâches sans l'accomplissement desquelles aucune organisation sérieuse ne peut perdurer.

 

2- Les Vernissages :

 

Rencontres mensuelles, qui nous ont permis d'accueillir de nombreux artistes, tels que nos amis: Léon Lamotte, Francine Brandicourt, Nicolas Reitzaum, Kaity Herlin, Fabienne Schmitt, Julien Dugué, Olivier Descamps, Alain Castello, Jean Luc Evrard, Jean Marc Caboche, Benoît Graux, Pippa Darbyshire, Matthieu Méreaux-Constant, Eric Lorenz et Béatrice Malpart.

Ces vernissages, qui se sont déroulés jusqu'en juin dernier, ont été non seulement l'occasion de découvrir une œuvre, présentée par son auteur, mais aussi de nous retrouver dans une ambiance chaleureuse et détendue.

 

3 – Les sorties et déplacements :

 

- 19 septembre 2008 : le spectacle son et lumière d'Ailly-sur-Noye « Le Souffle de la Terre »

-8 Avril 2009 : la journée à Lille dans le cadre de LILLE 3000-L'EUROPE XXL.

Le temps gris et pluvieux n'a pas atteint le moral des troupes et nous avons été fortement interpellés par l'exposition « Les Frontières Invisibles » qui a occasionné un passionnant débat entre nous, lors du retour vers Amiens, en autocar.

-24 Avril 2009:Visite du siège du Parlement Européen à Strasbourg : véritable journée marathon, pour revenir encore plus convaincus de la nécessité de la construction Européenne.

-11 Juillet 2009:Voyage sur la Côte Picarde, avec une visite de la vieille ville de Saint-Valery- sur-Somme et de l'église St Martin, puis visite de Mers-les-Bains et de son quartier balnéaire sauvegardé, dont les superbes façades nous ont enthousiasmés, sans oublier le délicieux déjeuner au Restaurant « Le Parisien » à Mers-les-Bains.

 

4 – Le Journal :

 

« Nord Ouest Europe Express», que vous avez reçu mensuellement, vous permettant de suivre l'activité de Brigitte, tout au long de son mandat de Députée européenne.

Ce journal, désormais, devient celui de l'Association et s'intitulera « l'Europe en Somme ».

Il demeure un outil précieux d'information et de réflexion.

 

5- Le site Internet de l'Association et le blog de Brigitte:

 

Pour les adeptes du clavier et du petit écran. Ils illustrent la vie de l'association et ouvrent le champ du dialogue en direct avec Brigitte.

Sans oublier la Cérémonie des Voeux à Bertangles, en janvier dernier, où nous vous annoncions le programme des activités pour 2009.

Programme annoncé, programme tenu et réalisé...

Efficacité, dynamisme, imagination et convivialité, voilà un bilan d'activité positif sur lequel nous ne pouvons que nous réjouir et émettre le voeu que cette belle énergie se poursuive en 2010 ».

 

Rapport adopté à l’unanimité

 

Fabrice Hinschberger : « Je laisse à présent la parole à Valérie Fasquel, secrétaire de l’association, qui nous présente le rapport financier en raison de l’absence de notre trésorier, Jacques Pointin ».

 

Valérie Fasquel : « L’association a démarré ses activités en septembre 2008. Aussi, bien que créée en janvier 2008, elle n’a disposé d’un chéquier qu’à cette date.

 

Ses recettes sont composées des cotisations des membres (5€ par personne) ainsi que de la participation demandée aux adhérents à l’occasion des différentes sorties (spectacle d’Ailly-sur-Noye : 10€ pour les adhérents, 16€ pour les non-adhérents ; sortie à Lille : 20€ par personne ; visite du Parlement européen de Strasbourg : 30€ par personne; sortie sur la Côte picarde : 19€ par personne).

 

La participation des adhérents ne couvrant pas le coût des sorties, Brigitte Fouré a pris en charge le complément soit directement (paiement de factures) soit au moyen d’un chèque à l’ordre de l’association.

 

Les dépenses sont composées des frais correspondant aux sorties ainsi que d’une partie des frais postaux et de la reproduction du discours des vœux, envoyé par courrier à tous les adhérents.

 

Les comptes de l’association, arrêtés au 30 septembre 2009 s’établissent donc, conformément au livre de compte bancaire, ainsi qu’il suit :

 

Dépenses :

Sorties organisées par l’association 5433,80€

La Poste 765,60€

Discours vœux DBS (entreprise de reprographie) 334,88€

TOTAL : 6534,28€

 

 

Recettes :

Sortie Ailly-sur-Noye 706€

Sortie Lille 540€

Sortie Strasbourg 1530€

Sortie Côte picarde 836€

Adhésions (423) 2115€

Autres recettes 1144€

 TOTAL : 6871€

 

Solde : 336,72€

 

Les finances de l’association sont donc saines.

Si vous le souhaitez, vous pouvez poser des questions sur ce rapport avant qu’il ne soit soumis au vote ».

 

Rapport adopté à l’unanimité

 

 

« Pour l’avenir, il apparaît souhaitable d’augmenter les cotisations.

Ainsi je vous propose de fixer le montant de la cotisation à 9€ par personne et 15€ pour un couple ».

 

Suite à cette proposition, il ya eu un débat émanant de la salle. Les adhérents se sont ainsi mis d’accord pour proposer la chose suivante concernant les cotisations :

 

Cotisation : 10 euros

Cotisation « couples » (mariés, pacsés ou en union libre) : 15 euros

Cotisation pour étudiants ou demandeurs d’emploi : 5 euros

Cotisation de soutien : selon le bon vouloir des personnes.

 

Proposition adoptée à l’unanimité.

 

 

Fabrice Hinschberger : « Nous passons à présent aux rapports sur le bilan et les perspectives présentés conjointement par Brigitte Fouré et moi-même. Je commence :

 

Depuis près de deux ans, les actions auprès de Brigitte n’ont pas manqué. Béatrice les a rappelés et je citerai pour ma part l’inauguration de sa permanence de députée européenne en janvier 2008, l’action menée devant la cathédrale Notre-Dame d’Amiens en faveur d’Ingrid Bétancourt en février 2008, la sortie de son livre « Une femme au cœur de la Cité » paru chez Martelle Editions en novembre 2008, les artistes qui ont exposé à la permanence tous les mois ou encore la visite du Parlement européen à Strasbourg en avril dernier.

Mais aujourd’hui, avec la fin du mandat de Brigitte en tant que députée européenne, la donne a changé.

 

Aussi, mes chers amis,

Vous devez être le mouvement.
Vous devez ne pas rester enfermés dans nos vieilles certitudes et nos réflexes.

Vous avez la capacité de nous remettre en cause.

Je ne crois plus aux mots valises, aux recettes clé en main, aux décrets en tout genre, aux organisations pyramidales.

Au sein de l’association des Amis de Brigitte Fouré, nous voulons rendre le pouvoir de faire aux citoyens de base.

La démocratie, c’est le mouvement, la capacité à anticiper, à s’adapter, à se remettre en cause quand c’est nécessaire, à reconnaitre ses erreurs, et à repartir en restant fermement ancré dans ses valeurs inséparables : la liberté, l’égalité et la fraternité.

Nous devons libérer les énergies de notre ville et nous le ferons dans le mouvement. Non plus du haut vers le bas mais horizontalement, dans un dialogue sans cesse régénéré entre les citoyens et ceux qui les gouvernent.

C’est pourquoi, je crois à la démocratie participative, terme que Ségolène Royal a trop souvent galvaudé et qui est bien plus riche qu’il n’y paraît. Cette démocratie participative est à la base même de l’association des Amis de Brigitte Fouré et le restera. N’ayez jamais le moindre doute sur ce sujet. Jamais. Le Conseil de la Société Civile « Amiens Horizon Europe » en a été le parfait exemple avec le bel exercice qu’a constitué l’élaboration et l’écriture de son livre bleu.


Nous ne pouvons plus rester statiques, accrochés à une certaine arrogance, une vision hypertrophiée de notre ville dans un monde qui change si vite, où les informations s’échangent désormais à la seconde, où qui que ce soit peut mettre en ligne en un clic sa vision du monde, ses émotions, son analyse, ses critiques ou ses joies. Internet à changé nos vies… Cette toile mondiale est en mouvement, permanent. Il ne s’agit pas de juger moralement ce phénomène. Il existe, tout simplement, et nous devons nous aussi l’utiliser pour créer des valeurs positives, créer de l’espérance.

Je relisais dernièrement, lorsque Barack Obama s’est vu décerner le Prix Nobel de la Paix, des témoignages sur Roosevelt. Et l’un de ses amis citait cette phrase que le président Roosevelt lançait à chaque fois qu’il se trouvait face à une situation bloquée … « Il y a de nombreuses manières de soutenir la tache mais se contenter d’en parler n’en fera jamais partie ».

Ecouter beaucoup, parler peu et agir vite… voilà le mouvement que nous devons impulser.

Allez à la rencontre des idées nouvelles, nous enrichir, avancer par addition et non plus par soustraction, être dans cette dynamique qui nous élève, cette dynamique citoyenne qui monte, partout en France mais aussi dans le monde, de Bombay à Buenos aires, de Moscou à Johannesburg. Face à toutes les violences, nous voulons, non pas une révolution, mais une évolution douce, qui rende au citoyen, à chacun, un véritable pouvoir de choisir sa vie, son destin et celle de ses enfants dans une ville pour tous.

Chers amis, j’ai été très heureux d’être à vos côtés durant tous ces mois et je vous en remercie. Je tiens aussi à remercier Brigitte, qui m’a permis de vivre sans doute l’un des plus beaux moments de ma vie professionnelle. J’ai eu aussi le privilège de retranscrire sa vie publique sur le papier et d’offrir à tous les Amiénois la part d’humanité de leur ancienne maire, dont ils connaissaient bien le personnage politique mais peu la femme, avec ses joies et ses peines, ses combats, ses défaites, ses victoires, ses convictions et aussi ses doutes. C’est d’autant plus un grand privilège que je ne suis pas Amiénois d’origine, encore moins Picard et c’est une marque de confiance que je n’oublierai pas. Je n’imaginai pas en effet, en arrivant dans notre ville il ya quelques années, réaliser la plus longue interview de ma carrière avec le maire d’Amiens dans un livre. Merci Brigitte.

Je voudrais remercier aussi tous les bénévoles de la permanence : Roselyne, Monique, Claudette, Paulette, Nicole, Geneviève, Godeleine, Béatrice, Claudine, Lucie, Annick, Marie-Josée, Jean-Marie et Hervé, sans oublier Florence et Valérie, qui étaient mes collègues dans le mandat de Brigitte au Parlement européen. Ils constituent en quelque sorte la petite famille de la rue Jean Calvin et ils me manqueront beaucoup lorsque je serais amené à les voir moins souvent.

Car aujourd’hui, si la donne a changé, mon parcours professionnel va également bientôt évoluer. Je ne peux pas trop en parler pour le moment et, lorsque ma nomination sera publique, Brigitte publiera cette information sur son blog afin de vous tenir au courant.

Une chose est sure : je reste à Amiens mais je ne vais plus pouvoir m’investir avec autant de disponibilité que par le passé et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de ne pas me présenter au Conseil d’administration et de quitter mes fonctions de Vice-Président de l’association. Rassurez-vous, je reste membre de celle-ci et vous apporte tout mon soutien.

 

Victor Hugo, qui aimait séjourner sur notre belle côte picarde, a eu cette phrase superbe « Les hommes sont solidaires avec la planète, la planète avec le soleil, le soleil avec l’étoile et l’étoile avec l’infini. La solidarité des hommes est le corollaire invisible de la solidarité avec l’univers. »

Eh bien, chers amis, à l’heure où l’on parle beaucoup d’écologie et de développement durable, à l’heure où l’on s’apprête à célébrer le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin, je crois qu’il est temps de prendre conscience de ce monde global qui est le nôtre et celui de chacun de nous, en plaçant l’homme au cœur de l’économie et de l’écologie au sein d’un grand projet à l’échelon local pour notre ville. Et je forme des vœux pour que l’association des Amis de Brigitte Fouré soit le lieu privilégié de cette refondation politique citoyenne.

 

Je vous remercie ».

 

Brigitte Fouré : « Jusqu’en juin dernier, l’association a fonctionné grâce à mes collaborateurs, épaulés par un groupe de bénévoles toujours disponibles en cas de besoin.

 

Mais depuis cette date, la fin de mon mandat de députée européenne a transformé la situation. Ainsi l’association fonctionne exclusivement grâce au dévouement d’une dizaine de bénévoles. Et je tiens à les en remercier très chaleureusement aujourd’hui. En effet, il est exceptionnel qu’une permanence soit ouverte 15 heures par semaine, à jour et heure fixes, grâce à des bénévoles : le lundi avec Jean-Marie et Nicole, le mardi avec Monique et Roselyne, le mercredi avec Paulette et Claudette, le jeudi avec Béatrice, le vendredi avec Geneviève et Godeleine. Un grand bravo à toutes et à tous.

 

N’hésitez pas à venir leur dire un petit bonjour quand vous êtes en ville. Ils vous accueilleront toujours avec gentillesse.

 

Mais ce sont aussi les bénévoles qui s’occupent de la décoration, vous pouvez constater le talent de l’équipe autour de Monique, et de l’intendance, vous pourrez le constater tout à l’heure au moment du pot.

Quant à Valérie et Fabrice, ils continuent, maintenant totalement bénévolement, de participer à la vie de l’association et j’en suis très heureuse.

 

Avant de passer aux propositions pour l’avenir de l’association, je tenais à vous remercier très chaleureusement de votre présence aujourd’hui. Beaucoup ont tenu à s’excuser de ne pouvoir être présents, marquant ainsi leur attachement à l’association. Et vous êtes très nombreux à vous être déplacés cet après-midi. Sachez que votre présence et les messages des absents me font chaud au cœur.

 

Vous savez bien que la vie politique n’est pas un long fleuve tranquille mais qu’elle est souvent ingrate voire injuste. Vous savez bien qu’à certains moments, on passe par la traversée du désert. Et dans ces moments-là, on a le choix entre baisser les bras, laisser tomber et rentrer chez soi ou repartir, recommencer et reconstruire en se disant que c’est dans l’adversité que se révèlent les caractères et que les obstacles permettent de renforcer, sans endurcir, les personnes.

 

Je n’ai pas besoin de vous préciser ce que j’ai choisi : vous le savez. Mais je tiens à vous dire que vous y êtes pour beaucoup. En politique en effet, certains croient qu’il faut chasser en meute, comme ils disent, tous derrière le chef. Ces termes trop guerriers ne me conviennent pas. D’autres pensent qu’ils ont un destin… et suivent un parcours solitaire. Ce n’est pas davantage ma voie.

 

Pour ma part, je pense que la vie politique consiste à être au service d’un territoire et surtout de ses habitants afin d’améliorer leur sort et de préparer l’avenir. Mais il est si difficile de faire les bons choix qu’il est indispensable de s’entourer d’une équipe diversifiée, riche de ses différences.

 

Vous avez été et vous êtes toujours pour moi cette équipe dont la confiance me réconforte et me porte aussi je voulais vous dire merci !

 

Quant à l’association, ses activités ont vocation à évoluer. En effet il faut travailler à Amiens bien sûr, tout en gardant les thématiques européennes très présentes à l’esprit. C’est ainsi que la devanture de la permanence annonce fièrement : l’Europe en Somme ! Et je tiens à remercier Fabien Hecquet pour la réalisation de cette belle permanence !

 

Avec l’appui des membres du Conseil de la Société Civile qui ont voulu continuer l’aventure, et qui en avait fait une de leurs propositions-phare, nous allons organiser chaque premier mercredi du mois un « café-Europe » à la permanence avec un intervenant extérieur, ancien député européen ou spécialiste d’une question européenne.

 

Par ailleurs un certain nombre de personnes ayant des compétences spécifiques en matière de formation professionnelle, de réussite scolaire, de lutte contre les exclusions, d’économie ou encore d’égalité des chances m’ont signalé qu’elles aimeraient travailler dans le cadre de l’association sans pour autant intégrer le conseil d’administration. Je propose donc que l’association ait auprès d’elle en orbite un groupe d’experts que l’on pourrait appeler « ensemble, pensons l’avenir » dont les membres pourraient organiser des réunions ou animer des groupes de travail sur des sujets locaux ou régionaux.

 

Je souhaiterais également que l’association noue des liens avec d’autres territoires qu’Amiens. C’est déjà le cas avec Saint-Hilaire-du-Harcouët, dans la Manche, grâce à Julien Binet-Cahu ou avec Boulogne-sur-Mer, grâce à Richard Honvault. Il faudrait poursuivre en ce sens peut-être avec Beauvais et Saint-Quentin mais aussi Abbeville et d’autres encore.

 

Enfin, naturellement, l’association organisera des voyages, mais moins fréquemment qu’en 2008-2009. Des propositions vous seront faites dans l’année pour que vous choisissiez le déplacement annuel que vous souhaitez faire.

 

Je vais dans quelques instants vous proposer les candidatures pour le conseil d’administration de notre association. Mais auparavant, je vous invite à vous exprimer sur ces propositions d’actions de l’association, qui est avant tout la vôtre ! »

 

Ces deux rapports « bilans et perspectives » et leur contenu sont adoptés à l’unanimité.

 

Puis, Brigitte Fouré évoque le livre bleu du Conseil de la société civile « Amiens Horizon Europe » et laisse la parole à Ben-Omar Miloudi et Yassine Mokkadem.

Un coup de projecteur est ensuite donnée sur les propositions qui ont été envoyées à Xavier Darcos, puis à Luc Chatel, ancien et actuel Ministre de l’Education Nationale, en matière d’éducation civique européenne dans les écoles. La parole est donnée à Marie-Laure Derivery et Jean-Marc Albert.

Ces deux initiatives constituent en quelque sorte la genèse du cadre de réflexion qui existera avec « Ensemble, pensons l’avenir ! »

 

Brigitte Fouré a ensuite procédé à la lecture des personnes qui se sont portées candidates au conseil d’administration de l’association en les présentant individuellement :

Membres : Jean-Christophe Parisot, Ludovic Cuvillier-Vasseur, Bernard Vast, Julien Binet-Cahu, Valérie Fasquel, Claudine Alexandre, Jean-Marie Moisson, Richard Honvault, Marie-Josée Budynek, Nordine Baaloudj, Paulette Becque, Gérald Broutin, Jérémy Coste, Jérémie Coudeville, Marie-Laure Derivery, Jean-Paul Dollé, Geneviève Fouré, Claudine Galliot, Olivier Mira, Claudette Lavagna, Jean-Claude Lévêque, Monique Loyer, Godeleine Meurot, Ben Omar Miloudi, Catherine Mouradian, Evelyne Pierron, Gérard Segbo, Hervé Sellier, Lucie Thibaut, Michel Thiéfaine, Karin Tourmente-Leroux.

 

Membre de droit : Brigitte Fouré

 

Candidatures adoptées avec 143 voix pour, 1 voix contre et pas d’abstention.

 

 

La séance est alors suspendue pour laisser le Conseil d’administration élire le nouveau bureau.

 

Voici les résultats de l’élection des membres du nouveau bureau adoptée à l’unanimité des membres du Conseil d’administration :

 

 

Président : Jean-Christophe Parisot

Vice-Présidents :

Ludovic Cuvillier-Vasseur

Bernard Vast

Julien Binet-Cahu

Secrétaire : Valérie Fasquel

Secrétaire-adjointe : Claudine Alexandre

Trésorier : Jean-Marie Moisson

Trésorier-adjoint : Richard Honvault

Secrétaire générale : Marie-Josée Budynek

 

Les autres personnes restant membres du conseil d’administration et Brigitte Fouré membre de droit.

Après l’annonce par Brigitte Fouré de la composition de ce nouveau bureau, cette dernière clôt la séance et appelle chacune et chacun à prendre le pot de l’amitié.

 

 

 Pour compte-rendu,

Amiens, le 26 octobre 2009,

 

Fabrice Hinschberger

Ancien Vice-président de l’association

Secrétaire de la séance de l’assemblée générale (en raison de l’attente d’un nouveau bureau)

mercredi, 28 octobre 2009

L’association des Amis de Brigitte Fouré veut « penser à l’avenir » !

images-ag-2.jpg
images-ag-1.jpg

L’association des Amis de Brigitte Fouré, forte de 434 adhérents, a tenu son assemblée générale samedi dernier 24 octobre.  89 personnes étaient présentes et 55 autres s’étaient excusées ou avaient donné pouvoir. Au cours de celle-ci, l’ancien Maire d’Amiens a déclaré :

 « Vous savez bien que la vie politique n’est pas un long fleuve tranquille mais qu’elle est souvent ingrate voire injuste. Vous savez bien qu’à certains moments, on passe par la traversée du désert. Et dans ces moments-là, on a le choix entre baisser les bras, laisser tomber et rentrer chez soi ou repartir, recommencer et reconstruire en se disant que c’est dans l’adversité que se révèlent les caractères et que les obstacles permettent de renforcer, sans endurcir, les personnes.

Je n’ai pas besoin de vous préciser ce que j’ai choisi : vous le savez. Mais je tiens à vous dire que vous y êtes pour beaucoup. En politique en effet, certains croient qu’il faut chasser en meute, comme ils disent, tous derrière le chef. Ces termes trop guerriers ne me conviennent pas. D’autres pensent qu’ils ont un destin… et suivent un parcours solitaire. Ce n’est pas davantage ma voie.

Pour ma part, je pense que la vie politique consiste à être au service d’un territoire et surtout de ses habitants afin d’améliorer leur sort et de préparer l’avenir. Mais il est si difficile de faire les bons choix qu’il est indispensable de s’entourer d’une équipe diversifiée, riche de ses différences ».

 

Outre l’adoption des différents rapports, les Amis de Brigitte Fouré ont pris la décision de se doter d’un groupe d’experts. L’association aura donc désormais auprès d’elle en orbite un groupe d’experts appelé « Ensemble, pensons l’avenir !» dont les membres organiseront des réunions ou animeront des groupes de travail sur des sujets locaux ou régionaux.

 

Des Cafés-Europe vont avoir lieu au sein de la permanence « L’Europe en Somme » autour d’un ou plusieurs invités sur les thématiques européennes les plus variées. Le premier d’entre eux aura lieu en novembre.

 

Les adhérents ont également souhaité que l’association noue des liens avec d’autres territoires que celui d’Amiens. C’est déjà le cas avec Saint-Hilaire-du-Harcouët, près du Mont-Saint-Michel, dans la Manche, grâce à Julien Binet-Cahu ou avec Boulogne-sur-Mer, grâce à Richard Honvault, contacts nés lors du mandat de Brigitte Fouré en tant que députée européenne. Il faudrait poursuivre en ce sens, peut-être avec Beauvais et Saint-Quentin mais aussi Abbeville et d’autres encore. L’association organisera aussi des sorties, mais moins fréquemment qu’en 2008-2009.

 

Enfin, l’association des Amis de Brigitte Fouré s’est dotée d’un nouveau Conseil d’Administration, dont voici la composition :

 

Président : Jean-Christophe Parisot

 

Vice-Présidents :

Ludovic Cuvillier-Vasseur

Bernard Vast

Julien Binet-Cahu

 

Secrétaire : Valérie Fasquel

Secrétaire-adjointe : Claudine Alexandre

 

Trésorier : Jean-Marie Moisson

Trésorier-adjoint : Richard Honvault

 

Secrétaire générale : Marie-Josée Budynek

 

Membres : Nordine Baaloudj, Paulette Becque, Gérald Broutin, Jérémy Coste, Jérémie Coudeville, Marie-Laure Derivery, Jean-Paul Dollé, Geneviève Fouré, Claudine Galliot, Olivier Mira, Claudette Lavagna, Jean-Claude Lévêque, Monique Loyer, Godeleine Meurot, Ben Omar Miloudi, Catherine Mouradian, Evelyne Pierron, Gérard Segbo, Hervé Sellier, Lucie Thibaut, Michel Thiéfaine, Karin Tourmente-Leroux.

 

Membre de droit : Brigitte Fouré

 

 

 

CONTACT PRESSE 

 

Permanence « L’Europe en Somme »

Siège de l’association

10, rue Jean Calvin

80000 AMIENS

03 22 72 86 50

samedi, 17 octobre 2009

Exposition Léon Lamotte à la Maison de Jules Verne à Amiens

Avec le groupe.JPG
Avec Francine Brandicourt.JPG
Lamotte.jpgLéon Lamotte, sculpteur et peintre, doyen de l'Académie d'Amiens, est à l'origine de nombreuses sculptures qui font aujourd'hui partie du patrimoine amiénois.
Mais c'est par la peinture qu'il a rendu hommage à Jules Verne, en baptisant plusieurs de ses oeuvres du nom des romans ou des personnages de l'écrivain.

Venez découvrir ces extraordinaires peintures sur radiographie à la Maison de Jules Verne, à Amiens.

J'ai pu visiter cette très belle exposition mardi dernier avec des membres de l'association de mes amis. L'occasion aussi de célébrer l'anniversaire de Francine Brandicourt, élève de Léon Lamotte.

Du 6 octobre au 29 novembre : les mercredis (sauf 28 octobre et 11 novembre), samedis et dimanches (sauf 1er novembre) de 14h à 18h.


Visite comprise dans le billet d'entrée de la Maison. Renseignements au 03 22 45 45 75.

jeudi, 16 juillet 2009

Souvenirs, souvenirs...

P7050571[1].JPG
Visite de l'association "Nouvelle énergie pour Boulogne" (NEB), présidée par Richard Honvault, Conseiller municipal d'opposition à Boulogne-sur-Mer, le dimanche 5 juillet à Amiens.
P4090017[1].JPG
Excursion avec l'association des Amis de Brigitte Fouré sur la Côte Picarde le samedi 11 juillet. Lors du déjeûner à Mers-les-Bains, M. et Mme Pascal Dion nous ont particulièrement bien reçus à l'hôtel-restaurant "Le Parisien". Un grand merci également à Thérèse et René Dion ainsi qu'à André Robert, qui avait pris le soin de réaliser un Parlement européen en sucre sur le succulent fraisier que nous avons dégusté...

vendredi, 10 avril 2009

Une visite à Lille 3000 très appréciée

100_0753.JPG
L'association des Amis de Brigitte Fouré a particulièrement apprécié sa sortie à Lille 3000 mercredi dernier et la visite de l'exposition "Les Frontières de l'Invisible" au Tri Postal. Ou comment voyager grâce au talent de 27 artistes issus des Etats de l'Union européenne (Ici devant une statue de la parade "Anges et Démons" face à la célèbre rue Faidherbe, qui mène à la Grand Place).

mercredi, 08 avril 2009

L'association des Amis de Brigitte Fouré se rend aujourd'hui à Lille 3000!


vendredi, 19 décembre 2008

Changements à la tête de l'association des amis de Brigitte Fouré

logo_ABF_2008[1].JPGNommé Sous-préfet du Lot, Jean-Christophe Parisot, Président de l'association des Amis de Brigitte Fouré, doit prendre du recul au sein de celle-ci en raison de l'exercice d'un devoir de réserve. Il reste néanmoins notre président mais Béatrice Leroux-Lepage prend sa suite en tant que Présidente-déléguée pour animer l'association. Jean-Christophe Parisot a tenu à s'exprimer dans une lettre adressée aux adhérents dont le contenu est le suivant :

 

 

 

Chers amis,

 

 

610x.jpgL'association des Amis de Brigitte Fouré prend son envol, les contacts se multiplient, l'amitié entre nous prend un vrai sens et les bonnes nouvelles sont nombreuses. Il y a un an maintenant, nous nous lancions dans l'aventure avec la certitude que Brigitte avait besoin de nous autant que nous avions besoin d’elle. Dans un contexte difficile, nous avons persévéré, sans rien renier de notre engagement à ses côtés. L'inauguration de la permanence, le site internet, les visites de Strasbourg, les réunions de travail, la sortie de son livre...ont animés cette année 2008.

Ces événements demandent un engagement fort et une réelle disponibilité. Or vous le savez, depuis la rentrée j'assume d'importantes responsabilités professionnelles en Midi-Pyrénées. Mes trajets sur Amiens étant aléatoires, j'ai fait part de mon souhait à Brigitte de nommer une présidente-déléguée plus à même d'assurer le quotidien et la gestion de l'association, sur place. Il s'agit plus que jamais de poursuivre son développement en s'impliquant totalement surtout en cette année d'élections européennes. Brigitte en est d'accord mais je tenais à vous en informer personnellement.  Il faut continuer à nous mobiliser en regardant l'avenir. Certain de votre compréhension, je vous souhaite à tous de passer de très bonnes fêtes de fin d’année !

 

Amicalement,
Jean-Christophe Parisot

 

 

Béatrice.JPGA compter du 1er janvier 2009, Béatrice Leroux-Lepage devient Présidente-déléguée des Amis de Brigitte Fouré et assurera l'animation au quotidien de cette association. Elle collabore également avec l'équipe de la députée européenne et prend en charge l'organisation des déplacements de Brigitte Fouré dans sa circonscription Nord-Ouest. Béatrice Leroux-Lepage a été Conseillère municipale de Saint-Fuscien de 1995 à 2001 puis Adjointe au Maire d'Amiens et Conseillère de la Communauté d'Agglomération Amiens-Métropole de 2001 à 2008. Elle a mis un terme à ses activités d'avocat très récemment.

 

jeudi, 17 juillet 2008

Les amis de Brigitte Fouré : un site à consulter!

contact.gifDurant tout l'été, vous pouvez continuer à consulter mon site Internet, Les amis de Brigitte Fouré, et adhérer à l'association!

 

Sur ce site, vous pourrez retrouver :

-L'édito de Jean-Christophe

-Mes publications "Nord-Ouest Europe Express" en format PDF

-Le courrier des lecteurs

-Plein de photos souvenirs!

-Toutes les vidéos de votre députée sur brigitte.TV

-Un bulletin d'adhésion à l'association

 

Bon surf!