Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 septembre 2011

Une femme Premier Ministre du Danemark

900ème note de ce blog !

pict_357682.jpg

Helle Thorning-Schmidt, 44 ans, chef des sociaux-démocrates danois, s'apprête à devenir la première femme à occuper le poste de Premier ministre de son pays. L'opposition de gauche a en effet remporté jeudi les élections législatives et va revenir aux affaires après dix ans de gouvernement de centre-droit sous influence populiste.

Le décompte était plus serré que prévu, les sièges attribués aux territoires autonomes du Groenland et des îles Féroé pouvant arithmétiquement donner la majorité absolue à l'un ou à l'autre des deux blocs.

Le Premier ministre sortant, le libéral Lars Loekke Rasmussen, a néanmoins concédé la défaite. «Plus tôt ce soir, j'ai appelé Helle Thorning-Schmidt. Je l'ai félicitée et je lui ai dit qu'elle avait maintenant la possibilité de former un nouveau gouvernement», a-t-il déclaré devant ses partisans. Il doit remettre la démission de son gouvernement vendredi à la reine.

 

Une campagne dominée par les questions économiques

 

Selon les résultats officiels publiés vendredi vers 1 heure, après dépouillement de 100% des suffrages métropolitains, le bloc de gauche était crédité de 89 des 179 sièges du Parlement contre 86 au bloc de droite. La participation a atteint 87,7%, son plus haut niveau depuis des dizaines d'années.

La campagne s'est focalisée sur la politique économique à mettre en place pour sortir le pays de la crise. Face à l'austérité prônée par Lars  Rasmussen, Helle Thorning-Schmidt a promis de stimuler l'économie par des dépenses budgétaires. Elle a promis de relancer la croissance en investissant et en créant des emplois dans l'éducation et l'infrastructure.

Dans un pays qui connaît le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé au monde, elle compte ainsi injecter environ 18 milliards de couronnes (2,41 milliards d'euros) qui seraient financés par une heure de travail hebdomadaire supplémentaire.

 

La fin d'une période sous l'influence d'une formation anti-immigration

 

«J'ai remis les clés du bureau de Premier ministre à Helle Thorning-Schmidt», a déclaré M. Rasmussen, ajoutant avec humour : «Chère Helle, fais attention aux clés, parce que tu ne fais que les emprunter !» Ces élections ne constituent pas une défaite personnelle car son parti Libéral a renforcé sa position de premier parti national avec 47 députés (+1). La victoire de la gauche marque la fin d'une période de dix années sous l'influence de la formation anti-immigration Parti du peuple danois (Dansk Folkeparti, DF).

Depuis 2001, le DF constituait un allié parlementaire clé du gouvernement minoritaire : il a notamment imposé des mesures contre l'immigration parmi les plus restrictives d'Europe en échange de son soutien. Le parti, avec 22 députés, a perdu trois sièges depuis 2007, et sa présidente Pia Kjaersgaard a reconnu qu'il fallait désormais «se considérer dans l'opposition».

La victoire de Helle Thorning-Schmidt tient surtout aux autres partis de gauche qu'elle a réussi à fédérer. Son parti Social-démocrate n'obtient que 44 sièges, son plus mauvais score depuis 1906. Au contraire, les Rouges-Verts (extrême-gauche) font plus que doubler le nombre de leurs élus (12) et les Sociaux-libéraux en gagnent 8 de plus (17).

 

Une image de femme aisée



Née dans une banlieue de Copenhague, fille de parents divorcés, Helle Thorning-Schmidt a fait des études de science politique au Danemark et au Collège européen de Bruges (Belgique). Elle entre alors au Parti social-démocrate danois et est élue en 1999 au Parlement européen.

C'est aussi à Bruges qu'elle rencontre son futur mari, Stephen Kinnock, fils de Neil Kinnock, ancien dirigeant du Parti travailliste britannique et ex-commissaire européen, qui occupe lui-même des fonctions de dirigeant au Forum économique mondial.

Au terme de son mandat européen, Helle Thorning-Schmidt se lance dans la politique danoise. En février 2005, elle conquiert son premier siège de député. Contre l'avis de son beau-père, elle brigue alors la tête des Sociaux-Démocrates. Deux mois après son entrée au Parlement, elle décroche ce poste. Lors de son ascension politique, Helle Thorning-Schmidt a dû lutter contre son image de femme aisée issue des classes supérieures et expliquer pourquoi elle avait inscrit sa fille aînée dans une école privée.

Suite à l'article sur le Génocide arménien, quelques précisions

220px-Flag_of_the_Democratic_Republic_of_Armenia_svg.png

Le drapeau actuel de l'Arménie, inspiré du blason des Lusignan (ci-dessous)

imagesCAJ3FT69.jpg

Léon VI de Lusignan (1342 † 1393), roi d'Arménie (1373-1375)

parti de deux, en 1 d'or au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'azur, en 2 d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même et en 3 burelé d'argent et d'azur de huit pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout.

504539894_small.jpg

Le drapeau de l'Arménie Soviétique (1920 - 1990)

numérisation0001.jpg

Avant le Traité de Sèvres

numérisation0002.jpg

Après le Traité de Sèvres

 

(Merci à Catherine Mouradian pour son aide).

jeudi, 29 septembre 2011

Mini-remaniement gouvernemental

267743.jpgSuite à la démission de la ministre des Sports Chantal Jouanno, élue au Sénat, David Douillet a été nommé ministre des Sports et le député-maire d'Agnetz (Oise) Edouard Courtial (photo ci-contre) devient quant à lui secrétaire d'Etat chargé des Français de l'Etranger auprès du ministre des Affaires étrangères.

mercredi, 28 septembre 2011

Association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens : Un Conseil d’administration fort de 49 membres !

 DSC_0150.JPG

logo_bf.gifComme tous les ans, l'assemblée générale de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens s'est déroulée le samedi 24 septembre dernier à Amiens, salle Raoul-Lamollet, à côté de l'école primaire Bapaume, sur le boulevard de Bapaume, c'est à dire au coeur du canton de Brigitte Fouré !

 

Près de 150 participants avaient pris part à ce rendez-vous annuel toujours très attendu, entre 9h30 à 12 heures. Le rapport financier, présenté par Jean-Marie Moisson, tout comme le rapport moral pour l'année 2010/2011, exposé cette fois par Brigitte Fouré, ont été adoptés à l'unanimité. Mais le point culminant de la matinée a sans doute été le discours du Président Jean-Christophe Parisot, également Sous-Préfet, qui a exhorté les adhérents à continuer leurs actions auprès de Brigitte Fouré avec humanité et enthousiasme. A cet instant, l'émotion était palpable dans la salle.

 

logo-nouvelle-energie-amien.jpgEn fin de matinée, les adhérents ont élu 49 nouveaux membres pour le Conseil d'Administration (à l'unanimité moins une voix), lequel s'est ensuite réuni pour élire un nouveau bureau qui comprend désormais, outre les fonctions habituelles, des référents pour chaque canton d'Amiens ainsi que des référents thématiques. (voir la composition ci-dessous)

 

L'assemblée générale a pris fin par une démonstration du magicien Jacot, très renommé dans la capitale picarde (et plus loin !) ainsi que par le pot de l'amitié.

 

 

 

Pour consulter la composition du Conseil d’Administration : CLIQUEZ ICI. 

 

 

CONTACT PRESSE : 06 47 54 95 47.

mardi, 27 septembre 2011

Après le basculement du Sénat à gauche, Brigitte Fouré appelle à une candidature centriste à l’élection présidentielle

Photo BF.jpgSuite au résultat des élections sénatoriales, Brigitte Fouré tient tout d'abord à "féliciter Le Nouveau Centre, qui passe de 9 à 13 sièges dans la haute assemblée ainsi que mon amie Caroline Cayeux, élue dans l'Oise".

 

En revanche, la Conseillère Générale centriste de la Somme déclare : "La disparition de l'UDF, autrefois première force politique territoriale, ainsi que le jeu dangereux qui consiste, au plus haut du Pouvoir, à stigmatiser diverses catégories de la population de notre pays, expliquent sans doute le basculement du Sénat à gauche. Il faut d'urgence voir renaître un vrai parti humaniste et social en France. C'est pourquoi j'appelle de tous mes vœux une candidature centriste à l'élection présidentielle."

 

 

 

CONTACT PRESSE

 

06 47 54 95 47

lundi, 26 septembre 2011

L'agenda de ma semaine

Blog.jpgLundi 26 septembre :

9h : RV à la permanence

9h30 : session du Conseil Général (toute la journée)

18h : Permanence à Cagny

 

Mardi 27 septembre :

9h : réunion de bilan de l’AG avec les bénévoles

12h30 : déjeuner avec un chef d’entreprise

18h30 : Conseil d’Administration de l’association « Chrétiens en forum » à Paris

 

Mercredi 28 septembre :

10h : visite d’une association d’Amiens-Nord

14h30 : RV à la permanence

15h : RV personnel

17h30 : conférence de presse du groupe à l’Hôtel de Ville

18h : réunion de « Paroles aujourd’hui » avec Jean-Claude Guillebaud

 

Jeudi 29 septembre :

9h-12h : permanence sans rendez-vous (RV fixés à 9h30 et 10h)

14h-17h30 : cours fac droit

18h : Conseil Municipal

 

Vendredi 30 septembre :

8h-11h 30 : cours fac droit

13h-15h : cours fac SHS

16h : rencontre sur le terrain avec des commerçants du Quartier Barni

 

Dimanche 2 octobre :

Réderie ‘automne du Quartier Les Halles.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 25 septembre 2011

Hervé Morin sera ce soir l'invité de l'émission politique la plus écoutée de la radio

herve-morin-sakineh.jpgHervé Morin sera l'invité ce soir de l'émission Dimanche Soir Politique, le nouveau rendez-vous politique du groupe Radio France, à 18H30. C'est en simultané sur France Inter, France Info, France Culture, Le Mouv' et les 43 stations locales de France Bleu.

samedi, 24 septembre 2011

Le Sous-Préfet Jean-Christophe Parisot à Amiens ce samedi matin

JCP.jpgEn sa qualité de Président, Jean-Christophe Parisot animera l’assemblée générale de l’association des Amis de Brigitte Fouré – Nouvelle Energie pour Amiens ce samedi matin à Amiens (salle Raoul-Lamollet, à côté de l’école primaire Bapaume - 9, boulevard de Bapaume).
 
 
Sous-Préfet chargé de la cohésion sociale, de l’égalité des chances et de la lutte contre l’illetrisme auprès du Préfet de Languedoc-Roussillon, Jean-Christophe Parisot vient de publier Sous-Préfet des autres, aux éditions Desclée de Brouwer.
 
 
L’assemblée générale se déroulant à huis clos, les journalistes intéressés par une rencontre avec Jean-Christophe Parisot sont chaleureusement invités à rejoindre la manifestation dès 12H15.

 

logo_bf.gif

logo-nouvelle-energie-amien.jpg 
 
 

CONTACT PRESSE
 
06 47 54 95 47

vendredi, 23 septembre 2011

Assemblée Générale des Amis de Brigitte Fouré : Procédures closes

logo_bf.gifLes inscriptions en vue de participer à l'Assemblée Générale de l'association des Amis de Brigitte Fouré - Nouvelle Energie pour Amiens sont désormais closes, tout comme le vote pour la destination annuelle 2012.

Retour sur le génocide des Arméniens

carte arménie.jpg

Par Catherine Mouradian, membre du Conseil d'Administration de l'association des Amis de Brigitte Fouré - Nouvelle Energie pour Amiens.

Aujourd'hui, les trois quarts des 8 millions d'Arméniens vivent hors de la République d'Arménie (env 2, 5 millions d’hab.), répartis entre une diaspora "intérieure" de l'ex-URSS (Caucase, Ukraine, Russie, Asie Centrale) et une diaspora "extérieure" éparpillée sur cinq continents en une cinquantaine de communautés, avec trois zones principales : les Etats-Unis (env. 900 000), l'Union Européenne (env. 550 000 dont 450 000 en France), le Proche et le Moyen-Orient (400 000 à 500 000) et 70000 Arméniens vivent à Istanbul.

Catherine Mourdian.jpgLa République d’Arménie, en arménien Hayastan, (la terre des  HAY ou Haik), indépendante depuis  le 23 Septembre 1991, ne correspond qu’à 10% du territoire historique arménien dont  le cœur se situe autour du Mont Ararat sur lequel l’Arche de Noé se serait posé… L’Arménie, première nation à adopter le Christianisme comme religion d'État en 301, est un pays constitutionnellement séculier mais où la religion chrétienne reste une marque identitaire.

 

L’Arménie a servi de refuge aux croisés, dès lors la culture arménienne est restée très ouverte sur l’Europe et les États latins d’Orient. En 1374, Léon VI de Lusignan, dernier Roi arménien, avant l'invasion par les Mamelouks en 1375, est enterré à la Basilique des Rois de France à Saint Denis. L’Arménie, située sur une des routes de la soie, sera un carrefour majeur d’échanges commerciaux entre l’Orient et l’Occident. L’actuel drapeau d’Arménie est resté "Rouge, Bleu et Or" aux couleurs de la Maison de Lusignan.

 

A la fin du XIVe siècle, les Arméniens sont répartis entre l’Empire Ottoman à majorité chrétienne, et l’Empire russe. Les Chrétiens, soumis à de lourds impôt, ne devaient pas de porter d’armes.  Néanmoins les Arméniens ont vécu près de 500 ans en bonne entente avec les Ottomans, occupant souvent des postes importants dans l’administration. Vers la fin du XIXe siècle, les Arméniens réclament des réformes mais le pouvoir ottoman, vacillant malgré des efforts de modernisation sociale et menacé sur ses frontières par les Russes, finit par se durcir. De 1894 à 1896, Le Sultan Abdul-Hamid II ordonne des massacres contre les populations arméniennes des provinces orientales considérées proches des russes ; près de 300 000 Arméniens périront. En 1909, Les « Jeunes Turcs » déposent  le Sultan Rouge. Après un semblant de démocratisation, ils ordonnent, dès 1909, le massacre de 30 000 Arméniens près d'Adana (Cilicie) au nom d’un  panturquisme exacerbé. Le Comité Jeune-Turc « Union et Progrès » constitué par Enver, ministre de la guerre, Talaat, ministre de l'intérieur et Djemal, ministre de la marine, s'érige en dictature en 1913. En janvier 1915, les soldats arméniens de l'armée ottomane sont désarmés, le génocide commence le 24 avril 1915 par l'arrestation de l'élite arménienne d’Istanbul et 650 notables arméniens sont assassinés. Un ordre général de déportation est donné, au prétexte d'éloigner les populations arméniennes du front russe. La plupart des déportés périront de faim et de soif lors de marches forcées ou seront massacrés dans les déserts de Syrie. Ceux parqués dans des camps de concentration seront tués. Au total, 1 500 000 Arméniens auront été éliminés, dont 1 200 000 en 1915, à savoir 50% d’une population et des territoires, arméniens depuis plus de 3000 ans, qui auront été vidés de leurs habitants ancestraux en  3 vagues de massacre.

 

En 1918, l’Empire ottoman capitule, le traité de Sèvres accorde l’existence d’un Etat arménien sur une bonne partie de ses terres légitimes. En 1919, il y eut un « Nuremberg » avec le « Procès des Unionistes » à Constantinople. Les responsables du génocide s’étaient enfuis en Allemagne mais furent condamnés à mort par contumace, y compris Talaat Pacha, assassiné à Berlin le 16 mars 1921 par un jeune Arménien  qui sera acquitté par la justice de Weimar. Entre temps, battus par Kemal Ataturk les Arméniens acceptent la protection des Bolchéviques et le 29 novembre 1920 nait la République Socialiste Soviétique d’Arménie.

 

La Turquie vaincue ne fut pas démobilisée et face au danger bolchevique, les Alliés se montrèrent bienveillants. Le sursaut nationaliste de Moustafa Kémal (en 1922, à Smyrne, les Arméniens furent massacrés (ainsi que les Grecs) pour la dernière fois en Turquie) entraîne une amnistie générale le 31 mars 1923, au nom de la réconciliation nationale. En 1923, la Conférence de Lausanne annulera les accords de Sèvres. Winston Churchill écrira: « Dans le traité qui établit la paix entre la Turquie et les Alliés, l’histoire cherchera en vain le mot Arménie. »

 

Drapeau arménien.jpgDepuis, les gouvernements turcs s'obstinent à ne pas vouloir reconnaître le génocide arménien. La question arménienne était retirée des manuels turcs et la population est mal ou pas informée. Une circulaire du Ministère turc de l'Education Nationale du 14 avril 2003 demande aux directeurs des établissements scolaires d'organiser des épreuves dans lesquels les élèves doivent nier l'extermination des Arméniens, des Assyro-Chaldéens et des Grecs du Pont au début du XXème siècle. La Turquie reste un état autoritaire et construit sur l’idéal panturquiste, la reconnaissance du Génocide arménien, en dehors des craintes de demande de réparation remet en cause ce sur quoi la Turquie moderne s’est construite. Néanmoins, l’immense courage de certains habitants en Turquie donne de l’espoir. En 2005, Orhan Pamuk  est trainé en justice à Istanbul et passible de prison pour ses propos considérés comme une « insulte à l'identité nationale turque » ; en  2006  la justice turque abandonnera les poursuites. Le 19 janvier 2007, Hrant Dink, rédacteur en chef d’une revue arménienne et promoteur de la reconnaissance du génocide en Turquie, est assassiné par un jeune nationaliste. Près de cent mille manifestants descendent dans les rues d'Istanbul à l'occasion de ses funérailles, brandissant des pancartes proclamant « nous sommes tous des Arméniens » ! Une volonté de relire l’histoire arméno-turque émerge de la part de certaines hautes instances turques mais des questions diplomatiques brouillent le débat comme la question du Karabagh, une terre arménienne réclamée par les Azeris, la réouverture de la frontière Arméno-turque (annoncée mais toujours pas effective), l’entrée éventuelle de la Turquie dans l’Union Européenne car, même si la reconnaissance du génocide n’est pas un critère d’entrée, elle reste d’un poids diplomatique fort. Les Arméniens exigent la reconnaissance du génocide par la Turquie mais pas à n’importe quel prix, certains Turcs veulent bien accepter l’idée de l’existence de massacre mais refuse la notion de génocide ; un génocide étant, entre autres, un crime d’Etat.

 

Le procès  des Unionistes, en  1919, resta sans suite, mais démontre (si besoin était) la véracité du génocide, même si le mot ne fut inventé qu’en  1945. Les minutes ont été publiées dans le «Journal officiel» ottoman et confirment tout un ensemble de témoignages laissés par des diplomates étrangers basés à l’époque en Turquie. La France a accueilli les premiers réfugiés arméniens vers 1920, qui ont bénéficié, en reconnaissance de leur malheur du statut de « réfugié Nansen » dès 1935.  En 1939 le Haut Commissariat sous l’égide de la Société Des Nations (SDN, ancêtre de l'ONU) remplace l’Office Nansen. L’ONU a reconnu le génocide arménien comme tel en 1985 et certains pays, comme la France en 2001, ont officiellement fait acte de reconnaissance, rappelant que la définition onusienne de « génocide » datant de 1948 s’applique clairement aux Arméniens.  Le Parlement européen a reconnu le génocide arménien le 18 Juin 1987.

 

En  1939, Adolf Hitler aurait lancé «Qui se souvient encore de l'extermination des Arméniens ?» à la veille de massacrer les handicapés de son pays (l'extermination des Juifs viendra deux ans plus tard). Au XXe siècle Juifs et Arméniens ont vu 50% de leur population exterminée dans des conditions atroces. Le gouvernement turc ne peut continuer à s’enfermer dans le négationnisme .

 

 

Le 24 avril 2015 on commémorera les 100 ans du génocide.

 

erevan1.jpg

Vue de la capitale, Erevan.

mercredi, 21 septembre 2011

Bilan de mi-mandat municipal à Amiens : la liste "Unis et Solidaires" de 2008 a laissé place au Maire "Honni et Solitaire" en 2011 !

Après trois ans et demi de mandat, le Maire d'Amiens a (enfin!) publié son bilan...

Le document de trente-huit pages, distribué dans toutes les boites aux lettres, est fort bien fait en terme de communication: un format carré, des pages lisibles, de belles photos... Mais quand on lit le texte, c'est une autre histoire...

Sans rentrer dans le détail, on observera que la majorité municipale s'approprie des dossiers impulsés par ses prédécesseurs comme par exemple l'antenne santé à Amiens Nord (p19) ou encore les immeubles Oxygène et Terralia dans la ZAC Gare-La Vallée (p32).

index.jpgElle reprend des programmes existants, en changeant le nom, afin de tenter de faire croire qu'il s'agit d'actions nouvelles ainsi d'Amiens-les-Bains au lieu de "Amiens, les couleurs de l'été" ou encore "Parfums d'hiver" au lieu du Marché de Noël (p30).

Bien mieux elle cite des opérations dans lesquelles la Ville n'intervient même pas. Tel est le cas de la création de crèches privées (p24) ou encore le laboratoire du Professeur Tarascon et l'Institut Faire Face du Professeur Devauchelle (p35).

Elle se gargarise de ses innovations en matière de démocratie locale. Quel progrès, en effet, qui consiste à saborder les Comités de Quartier qui drainaient des centaines de personnes, pour les remplacer par quatre conseils d'habitants regroupant cent douze Amiénois!!! 

Quant aux objectifs, certes ambitieux, qu'elle s'était fixé en matière de logements, on est loin du compte... On est ainsi passé de la construction de 8 à 10 000 logements sur la durée du mandat, dont 30% de logements sociaux, soit 4 à 500 par an, à la construction de 1 000 logements sociaux depuis mars 2008 soit environ 240 par an...

On pourrait trouver bien d'autres incohérences ou insuffisances dans ce bilan mais les Amiénois le jugent surtout creux...

Le document se termine par la phrase suivante : "Les Amiénois ont de l'ambition pour leur ville". Une chose est sûre en tout cas: ce n'est pas grâce à cette majorité municipale!


lundi, 19 septembre 2011

L'agenda de ma semaine

CG.jpgLundi 19 septembre :

9h30 : réunion de groupe au Conseil Général de la Somme

14h : RV à la permanence

16h : réunion de préparation de l’AG avec les bénévoles

18h : CA du collège Auguste Janvier

 

Mardi 20 septembre :

14h30-16h : permanence à la mairie de quartier Pierre Rollin

19h : décoration d’un ami de l’Ordre National du Mérite à Paris

19h30 : réunion du COMEX du nouveau Centre, à Paris

 

Mercredi 21 septembre :

18h : commission des finances de la ville d'Amiens

18h30 : réunion de groupe à l’Hôtel de Ville d'Amiens

 

Jeudi 22 septembre :

9h-12h : permanence sans rendez-vous

16h-17h30 : cours fac droit

18h : commission démocratie locale de la ville d'Amiens

18h : CA du collège Jean-Marc Laurent

20h : réunion publique « Imagine Amiens »

 

Vendredi 23 septembre :

10h-11h 30 : cours fac droit

13h-15h : cours fac SHS

15h30 : RV à la permanence

 

Samedi 24 septembre :

9h30 : AG de l’association de mes amis

11h45 : inauguration des fresques quartier Elbeuf

15h : célébration d’un mariage

 

Dimanche 25 septembre :

10h30 : cérémonie en hommage aux Harkis

11h30 : rèderie de l’association Picardie-Madagascar

19h : diner avec Jean-Christophe et Katia Parisot.

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 18 septembre 2011

Discours d'Hervé Morin, Président du Nouveau Centre, aux Universités d'été de La Grande Motte

ARES = Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale.

 

Pour les personnes qui lisent mon blog via Facebook, les vidéos sont consultables uniquement sur www.brigittefoure.eu

Journées du patrimoine : Profitez-en encore ce dimanche !

f65d06b4-dfb1-11e0-a2c2-4d54c0eff5cd.jpg

samedi, 17 septembre 2011

Assemblée générale des Amis de Brigitte Fouré : Candidatures closes

logo_bf.gifLes candidatures en vue d'intégrer le Conseil d'Administration de l'association des Amis de Brigitte Fouré - Nouvelle Energie pour Amiens sont désormais closes.

L'assemblée générale de l'association a lieu le 24 septembre. Vous pouvez encore envoyer vos bulletins d'inscriptions jusqu'au 23 septembre ainsi que votre vote pour la sortie annuelle 2012.

30ème anniversaire de l'abolition de la peine de mort en France

A l'occasion des 30 ans de l'abolition de la peine de mort en France et du lancement de son nouveau site internet http://www.abolition.fr l'association Ensemble contre la peine de mort (ECPM) vous invite à prendre position contre la peine de mort. Cette installation a été présentée en avril 2011 dans le Hall Est de la Bibliothèque nationale de France à Paris.

 

Pour les personnes qui lisent mon blog via Facebook, les vidéos sont consultables uniquement sur www.brigittefoure.eu

 

vendredi, 16 septembre 2011

Crise européenne : la zone euro doit-elle se préparer au pire ?

Carte-crise-Europe_medium.gif

Nationaliser les banques ? Laisser tomber la Grèce ? Rumeurs inquiétantes, démentis officiels peu crédibles…

Au début de cette semaine, le CAC 40 s'effondrait, plombé par la chute des valeurs bancaires. Au même moment se répandait la rumeur d'une éventuelle nationalisation de trois banques françaises, en raison des spéculations irresponsables qui les ont piégées dans la catastrophe grecque. Depuis le début de l'année, la Société Générale a en effet perdu plus de 60 % de sa valeur en Bourse. BNP Paribas et le Crédit Agricole, près de 50 %. Le gouvernement dément cette rumeur, espérant ainsi rassurer les marchés : 'une nationalisation des banques françaises est totalement prématurée et à côté du sujet”, affirmait lundi le ministre de l'Industrie, Éric Besson, invoquant les 'tests de résistance” des banques l'été dernier. Tests qui avaient pourtant soulevé un scepticisme général...

“La Grèce peut-elle détruire la zone euro ?”
Mêmes propos lénifiant du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer : “Quel que soit le scénario grec, les banques françaises ont les moyens d’y faire face…” Réplique de François Hollande : “S’il advenait qu’il y ait un défaut de la Grèce et que les banques soient amenées à constater des pertes, l’État ne doit pas prêter aux banques mais doit prendre une participation à leur capital.” Les économistes approuvent plutôt Hollande. “Les banques nous ont menti en 2008 et cachent sans doute encore des produits toxiques dans leurs bilans”, soulignait lundi l’analyste Marc Fiorentino, désormais partisan d’une nationalisation. “L’État doit entrer dans le capital des banques françaises à hauteur de 30 %”, expliquait-il : l’Etat étant désormais seul en mesure de recapitaliser les banques… tout en les empêchant de continuer le casino spéculatif.

Bruxelles croit rassurer
La Commission européenne, quant à elle, assure “ne pas travailler sur une hypothèse de défaut de la Grèce”. Mais ce propos ne fait pas oublier qu’Athènes – de son propre aveu – sera à court de liquidités le mois prochain. Moins rassurant, Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand, avoue que les instruments en vue d’une faillite organisée de la Grèce “ne sont pas actuellement disponibles”. Tout en laissant entendre, et c’est aussi l’avis du ministre de l’Economie, Philipp Rösler, qu’un défaut de la Grèce fait partie des perspectives… “Et si la Grèce ne remplit pas les conditions fixées par ses créditeurs internationaux, cela conduira automatiquement au non-versement de la prochaine tranche d’aide”, dit Seibert sans hésiter.

(Source : La Manche Libre).

jeudi, 15 septembre 2011

Brigitte Fouré pas candidate aux législatives « que ce soit en tant que titulaire ou même en tant que suppléante »

logo-nouvelle-energie-amien.jpgA l'occasion de la réouverture de sa permanence cantonale (Le 29 août NDLR), la Conseillère générale Brigitte Fouré a confié à son équipe, réunie pour la rentrée, qu'elle ne serait pas candidate aux élections législatives de juin 2012, que ce soit en tant que titulaire ou même en tant que suppléante.

Elle a en effet déclaré : « J'ai été candidate aux élections municipales de 2008 sur la liste de Gilles de Robien. En 2009, j'ai mené campagne pour les élections européennes en tant que Députée européenne sortante, même si je ne figurais sur aucune liste. Puis, j'ai consacré toutes mes forces aux élections régionales de mars 2010 avant de me présenter deux fois avec succès aux élections cantonales à Amiens V Sud-Est Cagny. Aujourd'hui, j'entends me consacrer pleinement à mes mandats de Conseillère générale de la Somme et de Conseillère municipale d'Amiens. La Ville et le Département sont en effet le bon niveau et les bonnes instances pour résoudre les problèmes des Amiénoises et des Amiénois ».

« A l'heure où le Gouvernement reporte le projet de loi sur la dépendance des personnes âgées, je souhaite plus que jamais être au côtés des Amiénoises et des Amiénois et ne pas être tenue de relayer des décisions que j'estime injuste. Je ne veux plus être amenée à me déplacer pour exercer un mandat à Paris ou dans une autre ville, et ce pour être Amiénoise à 100%. Récemment, j'ai lu dans la presse que Gilles Demailly ne serait pas candidat à ces législatives pour être Maire d'Amiens à plein temps ! Eh bien, il aura aussi une opposante à plein temps ! » a ajouté l'ancien Maire d'Amiens sur un ton amusé.

 

(Communiqué en date du 2 septembre)

 

CONTACT PRESSE

06 47 54 95 47

Les Etats-Unis d'Amérique se souviennent du 11 septembre

Comme chaque année, seront lus les noms des quelque 3.000 morts. Les familles assisteront ensuite à l'inauguration du mémorial du 11-Septembre, enfin achevé après cinq ans de travaux.

 

Dimanche marque le dixième anniversaire des attentats du 11-Septembre et, malgré la crainte d'un nouvel attentat, les Etats-Unis, Barack Obama en tête, vont honorer la mémoire des quelque 3.000 personnes qui ont péri à New York, Washington et Shanksville, en Pennsylvanie.

Cette journée va débuter à New York à 8H40 locales (12H40 GMT), au moment où, il y a dix ans, les pirates de l'air ont lancé un Boeing 767 d'American Airlines dans la tour nord du World Trade Center.

M. Obama, mais aussi George W. Bush, président à l'époque des attentats, doivent participer à un hommage rendu aux victimes à Ground Zero, le site sur lequel s'élevaient les tours jumelles.

Samedi, le président américain a appelé à "une vigilance accrue". Signe de cette "vigilance accrue", l'aéroport Dulles de Washington a été partiellement évacué samedi pendant quatre heures après la découverte d'un "objet suspect" dans l'enceinte aéroportuaire, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'aéroport. L'alerte a été levée après des vérifications des démineurs de la police.

Comme à chaque anniversaire, quatre minutes de silence marqueront au total dimanche - à 8H46, 9H03, 9H59 et 10H28 - les moments où les deux avions de ligne ont frappé les tours du WTC, et l'heure à laquelle elles se sont effondrées.

Comme chaque année, seront lus les noms des quelque 3.000 morts. Les familles assisteront ensuite à l'inauguration du mémorial du 11-Septembre, enfin achevé après cinq ans de travaux.

Cet espace paysagé de trois hectares, planté de plus de 200 chênes, abrite deux vastes bassins avec cascades, creusés à l'endroit exact où se dressaient les tours jumelles. Le nom de chaque mort y est inscrit sur les margelles.

Vers midi, le président américain doit arriver à Shanksville, sur le site où le vol 93 d'American Airlines s'est écrasé en plein champ, tuant ses 40 passagers et membres d'équipage ainsi que les quatre pirates de l'air. M. Obama et son épouse doivent déposer une gerbe devant le tout nouveau mémorial à la mémoire des victimes.

Enfin, M. Obama compte aller au Pentagone, dans la banlieue de Washington, pour, là aussi, déposer une gerbe en mémoire des victimes du crash du vol 77.

Dans la soirée, il assistera à un "Concert pour l'espoir" à Washington où il prononcera un discours.

Mais cette journée est aussi marquée par la crainte de voir les cérémonies ternies par un nouvel attentat, dont l'éventualité a été révélée jeudi soir. D'après la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, cette menace émanerait d'Al-Qaïda.

 

(Sources : Le Point - NDTV).

 

Pour les personnes qui lisent mon blog via Facebook, les vidéos sont consultables uniquement sur www.brigittefoure.eu

 

07:45 Publié dans Monde | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 14 septembre 2011

Après un été mouvementé, que nous réservera cette année?

Cette semaine, c'est la rentrée universitaire après la rentrée scolaire de la semaine dernière...       

Que nous réservera cette année?

On savait depuis longtemps qu'elle serait politiquement mouvementée avec l'élection présidentielle puis les élections législatives. Mais elle risque de l'être encore davantage...         

 strauss-kahn_dominique.jpgD'un côté, les rebondissements de l'affaire DSK, sur lesquels je ne veux pas épiloguer (...), qui éclaboussent quoi qu'il en soit toute la classe politique, d'autre part et surtout la crise boursière et financière dont on ne voit pas l'issue..., auront des répercussions sur le débat politique.     

On constate avec stupéfaction que l'Europe est absente de cette crise et que ce sont toujours les États qui réagissent, chacun de leur côté. J'avais espéré pourtant que la dernière crise servirait de leçon et que des règles, que tous les États européens respecteraient, seraient prises à l'échelle de l'Europe pour réguler les marchés et réagir.         

 

Certes  les États européens sont venus au secours de la Grèce, tant mieux, mais j'aurais préféré que l'Union européenne, en tant que telle, réagisse...         

bourse1.jpgIl y a encore beaucoup à faire pour permettre à l'Europe de nous protéger vraiment!     

 

 

 

norvege.jpgL'été a été marqué aussi par le terrible massacre en Norvège. Que d'un pays aussi démocratique surgisse un monstre capable d'assassiner de sang-froid des jeunes au seul motif qu'ils militent dans un parti, en l'espèce le Parti Social-Démocrate, cela fait froid dans le dos...         

 

34104095_jpeg_preview_large.jpgHeureusement cet été a vu aussi deux jeunes Picards couronnés aux championnats du monde de natation en juillet. Jérémy Stravius et Mélanie Hénique , deux purs produits du cru, rayonnaient d'un bonheur qui faisait plaisir à voir. Et, grâce à eux, on était fiers d'être Amiénois!                   

 

JMJ-Madrid1.jpgPuis en août, ce furent les Journées Mondiales de la Jeunesse de Madrid: des centaines de milliers de jeunes se rassemblaient en un même lieu pour réfléchir ensemble, se rencontrer, s'écouter et partager leur foi! Encore une fois, la "magie" des JMJ a montré une belle image des jeunes...   

 

Herve-Morin-et-Jean-Louis-Borloo_scalewidth_630.jpgEnfin ce week-end, les premières Universités d'été de l'Alliance Républicaine, Écologiste et Sociale se sont tenues à La Grande Motte et ont jeté les fondations d'un rassemblement des Centres!       

 

 

Alors oui, l'année à venir sera politiquement mouvementée mais elle sera d'abord ce que nous voudrons en faire!

Bonne rentrée à tous!

mardi, 13 septembre 2011

La première phase du TGV Rhin-Rhône est entrée en service

081200_PHW04_61f6136e.jpg

sarkozy-pour-un-futur-tgv-entre-paris-et-le-havre-42901-1-normal.jpg« Le TGV, c’est la France », a lancé le président de la République en inaugurant la première phase de la LGV Rhin-Rhône, dans la gare nouvelle de Belfort-Montbéliard, le 8 septembre. Et comme cette inauguration a eu lieu, à quelques jours près, trente ans après celle du premier TGV, Nicolas Sarkozy a rappelé l’importance historique du programme TGV, et confirmé la deuxième phase de la branche Est tout juste achevée. Rappelant qu’en 2009 il avait demandé que près de 70 millions soient débloqués pour achever les études et engager les acquisitions foncières inhérentes à la construction de cette 2e phase, il a annoncé, comme le souhaitaient les élus régionaux, « le commencement des travaux au plus tard en 2014 ». Par ailleurs, nouvelle qui intéresse particulièrement la Suisse, la réouverture de la ligne Belfort - Delle est promise à l’horizon de 2015. Au-delà de la LGV Rhin-Rhône, ce sont quatre lignes, a rappelé le chef de l’Etat, qui sont dès aujourd’hui lancées, dont trois sont en travaux (SEA, BPL et 2e phase du TGV Est), tandis que le chantier du contournement de Nîmes et Montpellier devra commencer début 2012.
Le président de la République a aussi rappelé l’effort de renouvellement de voies en cours, qui se traduit par un doublement, avec 1 000 km par an, au lieu des 500 km qui ont été la règle entre 1994 et 2005. Effort indispensable, faute de quoi, si l’on en était resté au rythme précédent, « les experts prédisaient qu’il faudrait fermer à la circulation les deux tiers du réseau français d’ici à 2025 », a-t-il affirmé.

 

(Source : La Vie du Rail et des Transports).

lundi, 12 septembre 2011

L'agenda de ma semaine

Pic HDV.jpgLundi 12 septembre : 9h-12h : Permanence logement.

10h20 : RV personnel.

17h30-19h : Permanence sans rendez-vous Salle 1 rue Vascosan.

18h : Réunion de présentation de la construction rue de Cagny.

20h15 : « Présumé coupable », au cinéma Gaumont.

 

Mardi 13 septembre : 9h30 : RV à ma permanence.

14h : RV personnel en région parisienne.

 

Mercredi 14 septembre : RV personnels.

 

Jeudi 15 septembre : 9h-12h : Permanence sans rendez-vous.

16h-17h30 : Cours à la faculté de droit.

18h : Inauguration aire d’accueil Longueau-Cagny.

 

Vendredi 16 septembre : 10h-11h 30 : Cours à la faculté de droit.

12h-13h : Réunion avec les chargés de TD.

13h-15h : Cours à la faculté des sciences humaines.

 

Samedi 17 septembre : Mariage de la fille d’un de mes amis.

 

08:00 Publié dans Mon Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 11 septembre 2011

En mémoire de toutes les victimes du 11 septembre 2001, 10 ans après...

New-York en 2011, 10 ans après les attentats du 11 septembre 2001, qui frappèrent les tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone, à Washington. 

L'ancien secrétaire d'Etat Christian Blanc est revenu vendredi sur Europe 1 sur son souvenir bien particulier du 11 Septembre 2001.Entre 2000 et 2002, Christian Blanc était président de la banque d'affaires Merrill Lynch France. Le jour du 11-Septembre, il avait un rendez-vous d'affaires à New-York et avait pris un hôtel encastré entre les deux tours jumelles du Word Trade Center. C'est l'envie de fumer un cigare qui l'a sauvé ce jour-là.

(Source : Europe 1 - Interview en date de ce vendredi 9 septembre).

 

Pour les personnes qui lisent mon blog via Facebook, les vidéos sont consultables uniquement sur www.brigittefoure.eu

samedi, 10 septembre 2011

Brigitte Fouré va phosphorer sur la dette et l’Europe aux universités d’été de son parti

 

logo-ktl.jpg

A l’occasion des premières Universités d’été de l’Alliance Républicaine Ecologiste et Sociale qui ont lieu ce week-end à La Grande Motte (Hérault), Brigitte Fouré participera à une table ronde organisée par le député européen Jean-Marie Cavada sur le thème suivant : Europe et Dette – quelles réponses face aux crises ?

 

Brigitte Fouré a déjà participé la semaine dernière au pique-nique organisé le samedi 3 septembre pour les adhérents du Nouveau Centre (composante d’ARES) par Hervé Morin à Epreville-en Lievin, dans l’Eure.

 

 

CONTACT PRESSE

 

06 47 54 95 47.

vendredi, 09 septembre 2011

Bravo à Mélanie Hénique et Jérémy Stravius, nos champions picards !

 

Photo 3.JPG

Avec la nageuse amiénoise Mélanie Hénique, médaillée de bronze aux championnats du monde de Shanghaï sur 50m papillon, lors de la réception donnée en son honneur (et celle de Jérémy Stravius) au Conseil Général de la Somme.

 Mélanie Hénique sur 50m papillon

Le Sommois Jérémy Stravius et Camille Lacourt sur 100m dos

 

(Source : France Télévisions).

 

Pour les personnes qui lisent mon blog via Facebook, les vidéos sont consultables uniquement sur www.brigittefoure.eu

 

jeudi, 08 septembre 2011

Découvrez la Baie de Somme en 2 CV !

Photo 5.JPG

J'ai eu la chance de rencontrer cet été Martine et Alain Roll, qui proposent des balades-découvertes de la Baie de Somme à bord de la mythique 2CV Citroën. Plus d'infos au 06 72 49 57 53 ou sur le site www.labaiecomposee.com

Vous ne serez pas déçus par ces passionnés qui méritent un coup de chapeau !
 
 

mercredi, 07 septembre 2011

C'est la rentrée pour mon blog : Rendez-vous demain !

ecolier.jpg

08:00 Publié dans Mon Blog | Lien permanent | Commentaires (0)