Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 06 mars 2010

Bilan des JO d'hiver de Vancouver

846390.jpg

C’est donc lundi que se sont clôturés les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver (photo ci-dessus), sur la victoire du Canada en finale de hockey sur glace masculin, dernière épreuve programmée avant la traditionelle cérémonie de clôture.

Comme pour chaque JO, ceux de Vancouver auront eu leur lot de déceptions, de mini-scandales, de victoires et de joies. Pour les deux premiers, on retiendra la piste de luge/skeleton/bobsleigh bien trop dangeureuse (la mort du jeune Georgien + nooombres d’accidents et de blessés pendant la compétition), la compétition du combiné nordique grand tremplin dont le saut n’aurait pas du se dérouler dans des conditions météo aussi moches, la victoire contestée de l’Américain Evan Lysacek face au russe Evgeni Plushenko ; et côté français, la déception de Brian Joubert et des « favoris ».

Mais bien sur de notre côté, on ne va retenir que les meilleurs moments : c’est-à-dire les 11 superbes médailles remportées par les athlètes français (2 en or, 3 en argent, 6 en bronze), soit le record égalé des Jeux de Salt Lake City il y a 8 ans ! L’essor du biathlon français est incontestable, avec 6 médailles au compteur ! Côté ski alpin, les français n’ont pas su concrétiser leurs bons résultats en Coupe du Monde, la faute à trop de pression et de stress diront certains. On retient aussi, la première médaille d’or olympique pour Bode Miller le descendeur américain, le double record de Simon Ammann en saut à ski (petit + grand tremplin), la médaille de bronze et le courage de Joannie Rochette et le super trio de tête au classement des médailles : Etats-Unis, Allemagne et Canada avec respectivement 37, 30 et 26 médailles à leur actif !

Rendez-vous donc dans 4 ans, à Sotchi en Russie pour les prochains Jeux Olympiques d’hiver ! En attendant, rappelons que dans deux ans se dérouleront les Jeux Olympiques d’été à… Londres !

(Source : madmoiZelle.com).

07:45 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 13 février 2010

Ouverture des JO d'hiver de Vancouver : la flamme et le deuil

Vancouver.jpg

Les XXIe Jeux Olympiques d'hiver se sont ouverts à Vancouver au cours d'une cérémonie émouvante et rythmée, marquée par un hommage rendu à la délégation géorgienne suite au décès du lugeur géorgien Kumaritashvili à l'entraînement. La flamme a été allumée par le hockeyeur canadien Wayne Gretzky.


Le Canada a accueilli vendredi les XXIe jeux Olympiques d'hiver avec une cérémonie d'ouverture à taille humaine, empreinte de rythme, de poésie et d'émotion dans le stade BC Place de Vancouver. Le décès quelques heures plus tôt du lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili, 21 ans, dans un accident à l'entraînement a donné une touche de gravité à la fête. Une minute de silence a été observée en son honneur, les drapeaux canadien et olympique ont été mis en berne et sa délégation, qui arborait un brassard noir, a été accueillie par les applaudissements des 60.000 spectateurs debout.

Sur le Robson Square, devant l'écran qui retransmettait la cérémonie, la foule s'est également recueillie, tête baissée, dans un silence poignant, en mémoire du jeune athlète. Auparavant, dans un festival de couleurs, de plumes, de fourrures et de grelots, des dizaines de représentants des nations autochtones canadiennes avaient dansé pendant plus d'une heure sur la scène pour accueillir les 82 délégations. Outre l'hommage particulier rendu aux Géorgiens, le public canadien a réservé un accueil chaleureux à ses cousins britanniques ou aux modestes Jamaïcains, ainsi qu'une ovation à ses voisins américains.

Les glaces du Nord, les aurores boréales puis la mer

Mais l'apparition des Canadiens a déchaîné la foule. Dans un vacarme assourdissant, les tribunes se sont hérissées de drapeaux rouge et blanc, tandis que la danse des indiens s'accélérait. Les stars de la pop Bryan Adams et Nelly Furtado ont ensuite ouvert le spectacle avec un chant en hommage aux athlètes, accompagné par les indiens et le son des dizaines de milliers de tambours fournis aux spectateurs. La musique s'est soudain arrêtée pour laisser place à une succession d'évocations des grands espaces canadiens. D'abord les glaces du Nord, où d'innombrables lumières dans le public ont formé une constellation géante.

Puis la mer, avec le passage d'un groupe de baleines. L'eau a cédé la place à la forêt et à une troupe de danseurs de gigue et de claquettes qui ont donné une ambiance de fête celtique enflammée à l'automne canadien, alors que les feuilles tombaient sur les tribunes. Après une évocation des prairies, la montagne est apparue, dans le scintillement des lumières du public, parcourue de skieurs et de snowboardeurs aériens.

"Portez son rêve olympique"

A l'heure des discours, John Furlong, président du comité d'organisation, et Jacques Rogge, président du Comité international olympique, cravate noire et air sombre, ont salué à nouveau la mémoire de Nodar Kumaritashvili : "Vous (les athlètes) avez maintenant le fardeau supplémentaire de briller et d'être unis avec votre collègue décédé Nodar. Portez son rêve olympique sur vos épaules et concourez avec son esprit en vos coeurs", a lancé M. Furlong.

Michaëlle Jean, la gouverneure générale du Canada, a déclaré les Jeux ouverts, et la chanteuse au look androgyne k.d. Lang est apparue pour chanter "Halleluyah", moment d'émotion au milieu d'une marée de bougies. Après l'arrivée du drapeau olympique, porté par le pilote Jacques Villeneuve, l'astronaute Julie Payette ou encore l'acteur Donald Sutherland, et la minute de silence, la flamme est entrée dans le stade, à l'issue d'un périple de 45.000 km à travers le Canada, accrochée au fauteuil du champion paralympique Rick Hansen.

Trois des quatre derniers relayeurs -- le basketteur Steve Nash, la skieuse Nancy Greene et la légende du hockey Wayne Gretzky -- qui étaient accompagnés de la patineuse Catriona LeMay Doan, ont allumé la vasque surgie au centre de la scène. Wayne Gretzky est ensuite parti en direction du port de Vancouver, pour allumer la véritable vasque, celle qui brûlera pendant toute la quinzaine olympique. Désormais, place au sport.

 

(Source : AFP / Eurosport).

14:16 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 11 février 2010

Les XXIèmes Jeux Olympiques d'hiver s'ouvrent demain à Vancouver

18:52 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 30 août 2008

Bravo Julie!

photo Julie Coin.jpg

Julie Coin, une Amiénoise que je connais bien, ainsi que sa famille, vient de réaliser ce que toute la presse sportive ou généraliste, a qualifié de véritable exploit: classée 188ème joueuse mondiale, elle a éliminé, au deuxième tour du tournoi de l'US Open, Ana Ivanovic, 1ère joueuse mondiale en trois sets: 6-3;4-6;6-3.

Bravo Julie et bonne chance pour le match de ce samedi contre Amélie Mauresmo!

 

08:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 06 mai 2008

Allez Amiens!

126448917.jpg

J'adresse tous mes encouragements à l'Amiens Sporting Club (ASC), qui affronte ce soir le Paris-Saint-Germain (PSG) au Stade de la Licorne d'Amiens en demi-finale de la Coupe de France de Football. Allez l'ASC!

481569061.jpg

08:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 25 avril 2008

Allez l'ASC!

1577202285.jpg
Bravo à l'équipe de football d'Amiens qui vient de gagner en quart de finale de la coupe de France contre Dijon!
Et tous ensemble, amateurs de foot ou non, nous serons derrière notre équipe qui affrontera en demi-finale le PSG le 6 mai prochain dans le superbe stade de la Licorne d'Amiens!

08:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 28 novembre 2007

Une journée aérienne

1df584f00d316ce032c16b67f4514125.jpg

J’en rêvais depuis des années et dimanche, je l’ai fait : j’ai sauté en parachute, en tandem, avec un groupe de proches.

Besoin de prendre de la hauteur, de surmonter ses peurs, de découvrir la beauté de la Picardie vue du ciel (et sans le bruit d’un moteur !), probablement y avait-il un peu de tout cela…

En tout cas dimanche, malgré le froid, nous étions à l’aérodrome de Frétoy le Château, près de Noyon.

Après les explications claires et rassurantes des moniteurs, qui nous mettaient complètement en confiance, Mélissa et moi étions désignées comme les premières à sauter.

 

Parachutisme et politique présentent plus d'un point commun!

 

Première étape : se lancer dans le vide, pas le temps d’appréhender ! Juste quelques secondes pour se familiariser aux sensations nouvelles, trouver ses marques puis jouir pleinement de ces quarante à cinquante secondes de chute libre. Ensuite, une fois le parachute ouvert, on prend le temps de découvrir le paysage et de tenter de repérer les amis restés au sol…

Impressions garanties !

Au-delà de l’aspect physique et sportif, parachutisme et politique présentent plus d’un point commun.

Dans les deux cas, il faut prendre de la hauteur, sans hésiter à se jeter parfois dans le vide, faire confiance à l’équipe avec laquelle on travaille sans oublier de se ressourcer avec ses amis et proches…

 

Un grand merci à toute l’équipe qui nous a accueillis à l’Ecole de parachutisme de Frétoy le Château, dans une ambiance très amicale… et avis à tous ceux qui voudraient tenter l’expérience.Croyez-moi : vous ne le regretterez pas !

01d986bfa88d8cdfef2cc0c6ffd69c42.jpg

 

J'ai eu la chance de sauter en tandem avec le Saint-Quentinois Alexandre Pereira, champion du monde de parachutisme 2006 lors des championnats du monde de Gera, en Allemagne.

93af3c1aff23fc2ab314d2867c6f0fb8.jpg

08:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 13 octobre 2007

Allez les Bleus!

f09456b8b7a1b4473030c7eb1efa0e52.jpg

08:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)