Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 17 février 2011

Brigitte Fouré propose ironiquement à Gilles Demailly d'être son suppléant !

2cv-bf-no-logo.jpg« Je m’interroge sur le moment choisi par le Conseil Général pour accuser ce recul, d’autant plus mal venu, que les populations de ces quartiers sont en souffrance, et que ce n’est certes pas le moment de les abandonner ».

Non, ce n’est pas Brigitte Fouré qui s’exprime ainsi, Conseillère Générale d’Amiens V Sud-Est Cagny, mais bel et bien Gilles Demailly.

Dans une lettre adressée aux Conseillers Généraux de la Somme, le Maire d’Amiens réagit vertement à la délibération ayant trait au programme « Sport pour tous », votée par le conseil Général le 15 décembre dernier. Gilles Demailly aurait découvert en lisant cette délibération que le seuil de plafonnement des aides apportées aux associations sportives a été modifié, mais surtout la réserve faite à ce soutien financier – laquelle consiste à n’accorder ces aides que dans la mesure où les communes y participent.

Et de poursuivre : « Au moment où notre action est de plus en plus nécessaire sur ces quartiers, je m’étonne que vous n’ayez pas jugé opportun de m’alerter sur la teneur de cette décision qui touche, non seulement Amiens, mais aussi les communes regroupées au sein de la communauté d’agglomération que vous représentez ».

Brigitte Fouré tient à dire à Gilles Demailly qu’il est encore temps pour lui de se présenter aux élections cantonales pour faire barrage avec elle à la politique de Christian Manable et de sa majorité sortante « Somme à Gauche » ! (Brigitte Fouré a voté contre cette délibération NDLR). Tout comme il est encore temps pour lui d’adhérer au Nouveau Centre et d’être son suppléant dans le canton d’Amiens V Sud-Est Cagny !

 

 

CONTACT PRESSE

06 47 54 95 47

Commentaires

LA LETTRE DU GILLES à CHRISTIAN : LES ROIS DU GAG !!

Incroyable, Monsieur le Maire !

En pleine campagne électorale, ce bon Gilles a oublié toutes les associations exsangues, abandonnées, que le Conseil Général laisse mourir à petit feu sans lever le petit doigt.

En ce qui me concerne, je propose de soutenir efficacement ces associations, en les aidant structurellement, pas seulement financièrement !

Il faut réunir les intéressés dans l’Hôtel des Associations, avec des locaux adaptés et regroupés. Les associations paient souvent des loyers trop chers alors que des locaux du CG sont vides.

Il faut les aider en les assistant socialement, positivement et régulièrement! Il faut aussi leur permettre de bénéficier d'un accompagnement comptable et social de leur personnel.

Messieurs les socialistes, faites donc un peu de social et moins de politique de comptoir !

Pascal Rifflart
candidat Parti Radical à Amiens Sud Est

Écrit par : pascal rifflart | jeudi, 24 février 2011

Merci, Pascal, pour ton commentaire, qui vient utilement compléter mon communiqué de presse...

Écrit par : Brigitte Fouré | vendredi, 25 février 2011

Monsieur Rifflart, quand on fait de la politique et que l'on souhaite obtenir les suffrages des électeurs, que l'on souhaite qu'ils votent, encore faut-il voter soi-même... Or il apparaît que lors de la cantonale partielle de Juin 2010 vous n'êtes allé voter ni au premier, ni au second tours... n'iriez vous voter que lorsque vous êtes candidat ?

Écrit par : Ben | mercredi, 09 mars 2011

Les commentaires sont fermés.