Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 29 mai 2011

Bonne fête à toutes les mamans !

dessin_bouquet_de_fleurs.jpg

mercredi, 25 mai 2011

Marcelle Chevalier, Doyenne des Amiénois, est décédée à 108 ans

Marcelle-Chevalier-a-108-ans-et-alors_medium.jpgMarcelle Chevallier, la Doyenne des Amiénois, qui vit dans mon canton, est décédée dimanche dernier 22 mai, à l'âge de 108 ans.

J'avais eu la chance de la rencontrer à l'occasion de son anniversaire en septembre dernier. Sa bonne humeur était communicative.

Ses obsèques ont lieu demain matin en l'église catholique Saint-Acheul d'Amiens, suivie de l'inhumation au cimetière Saint-Acheul nouveau.

Olivier Mira et moi-même tenons à présenter nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

mardi, 15 février 2011

Le 1er Prix Henri Fouré décerné à Anne-Sophie Aubriot

Prix HF.jpg

vendredi, 21 janvier 2011

L'appel de la présidente de l'AFM pour le Téléthon

telethon2.jpgAlors que le Téléthon semble attirer plus que jamais la convoitise de certains,
Alors que France Télévisions n’a toujours pas signé le renouvellement de notre convention qui nous lie depuis 24 ans et que ses dirigeants restent très confus sur leurs intentions,
Nous pouvons dire que l’avenir de notre Téléthon est fortement menacé,

J’en appelle donc à votre mobilisation pour peser de tout notre poids sur le devenir du Téléthon-AFM

Vous le savez, c’est notre nombre qui fera notre force.

Je demande donc à chacun d’entre vous de signer avant le 31 janvier la pétition « Non au démantèlement du Téléthon » :

http://www.afm-telethon.fr/mobilisez-vous/signez-la-petition/
 
Cette date étant la fin de l’échéance de la convention AFM-France Télévisions.

Nous devons donc recueillir d’ici la fin du mois un maximum de signatures.

Sans plus attendre, relayez cette pétition à tous les acteurs du Téléthon et à vos proches.

Chaque voix compte. Nous n’avons pas une minute à perdre.
En 10 jours, nous voulons recueillir a minima 100 000 voix pour le Téléthon.
Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs : tous ensemble nous relèverons ce défi.

Le Téléthon, c’est l’AFM, continuons le combat !

Laurence Tiennot-Herment 

dimanche, 28 novembre 2010

Un rêve sans mucoviscidose

vendredi, 16 juillet 2010

Vive la deudeuche !

Emblême de ma récente campagne cantonale, elle aura accompagné la vie de tous les Français : Hommage à notre 2 CV nationale !

mardi, 06 juillet 2010

Le nouveau clip de la sécurité routière : une incontestable réussite

Ce document doit faire prendre conscience à tous les jeunes des méfaits de l'alcool et de la conduite en état d'ivresse, afin que la réalité ne soit plus insoutenable.

vendredi, 26 septembre 2008

830 000 bébés en 2006!

bebe.jpgEn 2006, la France a comptabilisé 830 300 naissances, soit 2,8% de plus en un an. Elle est le pays le plus fécond de l'Union européenne. L'indicateur conjoncturel de fécondité a atteint 2,0 enfants par femme, le plus haut depuis 30 ans, contre 1,93 pour l'Irlande et 1,85 pour la Suède. L'excédent naturel (les naissances moins les décès) a dépassé les 300 000 personnes, un record.

08:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 04 juin 2008

Un jugement qui fait débat

684430662.2.jpg

Par jugement du 1er avril 2008, le Tribunal de Grande Instance de  Lille a prononcé la nullité du mariage de X et Y pour erreur sur la virginité de l'épouse.

Ce jugement publié dans une revue juridique bien connue a suscité de nombreuses réactions dans la presse et dans le monde politique ces jours derniers.

Pour se faire une idée, il est nécessaire de rappeler quelques notions juridiques de base.

Le mariage peut être annulé en cas d'erreur sur la personne ou sur une qualité substantielle (article 180 du Code Civil). Est substantielle la qualité déterminante, c'est-à-dire celle en l'absence de laquelle l'époux n'aurait pas consenti au mariage. En revanche, le mensonge d'un époux ne peut jamais servir de base à une action en nullité du mariage.

En l'espèce, X a épousé Y, qui n'était pas vierge. Or X, de confession musulmane, prétendait que la virginité de son épouse était, pour lui, une qualité substantielle. Y confirmait les faits.

Toutefois, curieusement, c'est le mensonge de l'épouse sur sa virginité qui a été retenu par le juge pour justifier sa décision. A l'évidence, le jugement est, sous cet angle, tout à fait critiquable en droit et mérite d'être réformé en appel. Cependant, il est tout à fait possible que la Cour d'Appel estime qu'il y a bien eu erreur sur une qualité substantielle de la personne, conformément à la jurisprudence classique sur le sujet.

Pourtant ce cas pose problème au plan éthique. Alors si on veut mettre fin à cette jurisprudence, il faut le dire et faire voter un texte modifiant l'article 180 du Code Civil.

 

19:34 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 03 octobre 2007

Favoriser l'accession sociale à la propriété

c3e8852e2473f72f53ee4b324c28ef51.jpg

Selon l’INSEE, la France compte actuellement seulement 55% de propriétaires occupants de leur logement alors que ce chiffre est de 80% en Espagne et de 81% en Irlande.

Sous l’impulsion de Gilles de Robien, alors ministre du logement, de nombreuses mesures ont été prises entre 2002 et 2005 pour permettre aux familles qui le souhaitent de devenir propriétaires et de favoriser ainsi les parcours résidentiels diversifiés.


Parmi ces mesures, on peut citer le prêt à taux zéro (PTZ), la maison à 100 000€ ou encore la location-accession.
L’OPAC d’Amiens s’est lancé dans une opération de location-accession de 18 logements neufs grâce à un prêt social de location-accession (PSLA : prêt conventionné permettant de financer les opérations de location-accession au profit de ménages ayant des revenus modestes). Le programme baptisé « le clos de l’orangerie » se situe allée de Conty, à l’entrée de la rue Jean Moulin.


Après avoir demandé à tous ses locataires s’ils étaient intéressés par cette nouvelle possibilité, l’OPAC a retenu les 18 familles qui vont en bénéficier.


 

La location-accession va se dérouler en deux phases distinctes :

 


Une phase locative de 1 à 3 ans pendant laquelle le logement sera loué au futur accédant à la propriété. Il s’acquittera d’une redevance qui se composera pour partie d’une indemnité d’occupation et pour l’autre partie d’une épargne qui lui sera reversée au moment de la levée de l’option d’achat. Cette phase permettra à la famille de s’assurer qu’elle peut payer les mensualités du prêt.

Une phase d’accession qui débutera à la levée de l’option d’acquisition par la famille accédante. La mensualité d’emprunt sera inférieure ou au plus égale à la redevance payée lors de la phase locative.
Pour sécuriser les familles, l’OPAC s’engage à racheter le logement et à reloger la famille dans un logement locatif pendant 15 ans au besoin.
6 maisons de type F3 (environ 77m2 habitables pour un prix de vente de 113 000€), 10 maisons de type F4 (environ 87m2 habitables pour un prix de vente de 131 000€), 2 maisons de type F5 (environ 109m2 habitables pour un prix de vente de 165 000€) vont être livrées tout prochainement (voir illustration ci-dessus).


Souhaitons que bien d’autres programmes comparables voient le jour à Amiens et dans bien d’autres villes !

 

08:00 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)