Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 15 février 2012

Perte du Triple A : Brigitte Fouré s’inquiète des conséquences sur les collectivités territoriales

1b1ca91ad3.jpg

 

(Communiqué de presse en date de ce jour)

 

Suite à la dégradation de la note AAA de la France par l’agence Standard & Poor’s et à la menace du déclassement par l’agence Moody’s, la conseillère générale Brigitte Fouré, membre du conseil municipal d’Amiens, s’inquiète : « la dégradation de cette note aura des répercussions non-négligeables sur les collectivités territoriales, qui vont devoir emprunter à des taux plus élevés. Je m’inquiète aussi d’une augmentation éventuelle des impôts locaux. »

                                        

Et d’ajouter : « le transfert de l’université vers la citadelle (voir photo) doit rester notre priorité absolue pour les années à venir car celui-ci permettra d’offrir aux jeunes Picards des formations de qualité afin qu’ils puissent s’insérer dans la vie professionnelle. Nous devrons toutefois rester vigilants face à ce projet architectural colossal afin que sa réalisation ne dépasse pas les coûts annoncés ».

 

 

 

 

CONTACT PRESSE

 

06 47 54 95 47

 

Commentaires

Cette affaire du triple A n'est peut être pas aussi grave que cela pour l'alourdissement de l'impôt. Bien avant cet événement hautement médiatique, les banques ne prêtaient déjà plus beaucoup aux collectivités. Les prêteurs comme NATIXIS démontrent des carences dans le système bancaire, et bien d'autres l'on démontré avant. Que faudrait il donc attendre de plus du triple A sinon la confirmation que la France est en faillite et qu'elle continue de faire des cadeaux aux plus riches y compris aux banques quand elles déraillent (cf société générale).

Écrit par : Olivier | mercredi, 15 février 2012

Les commentaires sont fermés.