Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 septembre 2010

Pour une société harmonieuse et apaisée!

ROMS_05_PARIS_small-2.jpg

(Copyright Eric Roset Photographe)

 

Pendant la période estivale, un sujet est revenu en boucle sur toutes les antennes: la délinquance et la réponse apportée, simple: il faut renvoyer les Roms chez eux, en Roumanie!

Et je n'ai pas aimé, mais pas du tout, les préjugés et sous-entendus véhiculés par ces discours...

Entendons nous bien: la délinquance existe et il faut évidemment sanctionner sans faiblesse ceux qui commettent des actes délictueux.

Mais il faut rappeler les principes qui fondent, en droit, la répression. Le droit pénal repose sur les principes de liberté et de responsabilité (deux valeurs qui me sont particulièrement chères): ainsi, si quelqu'un décide de voler ou de tuer, il est responsable de ses actes et par conséquent, il doit en répondre en étant sanctionné.

La responsabilité pénale, à la différence de la responsabilité civile, est, par nature, personnelle.On n'est donc responsable que de l'acte que l'on a accompli personnellement.

 

Or cet été est réapparue une vielle théorie, selon laquelle on est responsable aussi de ce que l'on est: étranger, Rom, Français depuis peu... Ce n'était pas dit tout à fait aussi clairement mais chacun l'a bien compris ainsi, et je n'ai pas aimé...

 

Je sais bien que l'extrême pauvreté est un des facteurs favorisant la délinquance mais peut-on en déduire que toutes les personnes démunies sont des délinquants?

Alors au moment de la rentrée, j'ai envie de dire stop à tous les amalgames et aux discours dans lesquels on stigmatise telle ou telle catégorie de personnes: monter les gens les uns contre les autres,c'est tellement facile...

Le rôle de l'élu, même si c'est beaucoup plus difficile, consiste à construire une société dans laquelle chacun trouve sa place, une société harmonieuse et apaisée...

Commentaires

La pauvreté est difficile à invoquer. D'une part parce que les Roms roulent dans des voitures qu'une personne véritablement pauvre cette fois aurait du mal à se payer ( en ayant officiellement des revenus qui viennent de petits boulots...)et d'autre part parce que les études montrent que les départements ruraux sont plus pauvres que certains départements urbains qui voient s'abattre des fleuves d'or depuis 30 ans par la politique de la ville. De plus, vous êtes une élue de proximité et vous connaissez une écrasante majorité de familles pauvres qui ne vivent d'aucuns vols et ne commettent aucuns crimes. En réalité l'idée d'expliquer la criminalité par la pauvreté vient de la grande bourgeoisie du XIXe siècle dans un contexte d'avancée des sciences et des techniques. En réalité, c'est le mode de vie nomade qui est en cause. La propriété privée n'a pas le même sens pour un nomade et pour un sédentaire. Juriste, vous devriez l'appréhender mieux que personne.

Le rôle de l'élu n'est pas de construire une société apaisée. Le rôle d'un élu est de servir ses concitoyens comme il s'y est engagé durant la campagne électorale, de prouver qu'il est digne de la confiance des citoyens. C'est un élu. Par contre un élu d'une idéologie politique particulière pourra se fixer des objectifs selon son idéologie. Il ne faut pas confondre la fonction de l'élu (au service du peuple) et la couleur politique de l'élu (les buts idéologiques qu'il se fixe).

Écrit par : Albert | dimanche, 19 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.