Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 septembre 2007

C'est la rentrée!

Pour les quelque 13 000 jeunes Amiénois scolarisés dans les écoles maternelles et primaires publiques et privées dont la ville a la charge, c'est la rentrée!

 

b89dfd96144688dc141e6393108d1a8a.jpgJe saisis l’occasion pour saluer le travail fait avec compétence et dévouement par tous les professeurs des écoles mais aussi par le personnel de la ville : ATSEM (Agent Territorial Spécialisé d'Ecole Maternelle), gérants de restaurants scolaires, personnel de service. ..

 

L'été concentre les gros travaux de rénovation et d’accessibilité aux personnes handicapées. Mais, avant que les enfants ne s’approprient les nouveaux locaux flambant neufs, le personnel municipal doit procéder à un nettoyage complet, réaménager les lieux… et souvent en dernière minute, quelques jours à peine avant la rentrée afin que le jour J, tout soit prêt !

 

 

L'implication parentale, facteur-clé de la réussite des enfants

 

 

Au niveau national, on nous annonce une réflexion sur les études surveillées, sur la libération du samedi mais aussi sur l’importance de la scolarité en primaire.

Notre département, dans lequel les résultats scolaires ne sont pas à la hauteur de nos espérances, ne peut en être absent.

Pour ma part, je suis persuadée que l’implication des parents dans la scolarité de l’enfant est un facteur-clé de sa réussite. Mais comment mieux associer les parents au parcours scolaire de l’enfant ? Le « cartable numérique » expérimenté dans plusieurs écoles de l’agglomération amiénoise est un bon outil, semble-t-il, car il permet de mieux faire participer les parents au travail réalisé par l’enfant avec son instituteur.

Quoi qu’il en soit, le débat est ouvert et toutes les idées sont les bienvenues pour favoriser la réussite scolaire de nos enfants ! 

 

18:10 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je me souviens de ma première rentrée, je ne voulais pas quitter les bras de ma mère ! Ensuite, c'est devenu l'inverse, je ne voulais plus quitter l'école !

Le cartable numérique ? Pourquoi pas. Je pense que tout ce qui peut impliquer les parents dans la vie scolaire de leurs enfants est positif. Trop souvent les parents sont à l'écart des études de leurs enfants et se sentent inutiles.
Parfois, ils n'ont pas envie de s'y investir et là il faut tout faire pour les intéresser...

Écrit par : seb en mouvement | vendredi, 07 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.